Aurélie Friedli: Les raisons du grand débrayage

La revue des blogsEsther Alder: Quand la honte changera de camp. Mireille Vallette: Grève des femmes: où sont les féministes? Hélène Richard-Fravre: La grève des femmes pour les nul(le)s. André Naef: De l'art public le long du tram 14. Pascal Décaillet: Kosovo : ignorance ou complicité ?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Aurélie Friedli: Les raisons du grand débrayage

Le 14 juin, je ferai grève pour la première fois de ma vie. Avec des milliers de femmes* à travers la Suisse, je descendrai dans la rue pour revendiquer une égalité de fait. Il n'est pas question d'une guerre des sexes ou d'une volonté de renversement des inégalités. Nous demandons "simplement" d'être payées de la même manière que les hommes. Nous demandons que les tâches ménagères soient réparties de manière plus équitable et que le travail de soin/care soit reconnu. Nous demandons que les violences sexuelles et le harcèlement de rue soient condamnés par la justice et par l’opinion publique. Nous demandons une protection accrue lors du retour de congé maternité. Nous demandons encore tellement de choses qui vont de soi et qui pourtant nous sont toujours refusées. Chacune d’entre nous porte des revendications qui lui sont chères. Nous les partageons avec nos voisines, nos sœurs, nos filles, nos amies, nos amantes, nos collègues, nos mères. Et puis, le 14 juin nous ferons entendre nos cris de colère et résonner notre volonté d’obtenir maintenantl’égalité ! (...)

Esther Alder: Quand la honte changera de camp

(...) Je suis convaincue que l’introduction de contrôles et de sanctions économiques contre les entreprises qui bafouent l’égalité permettra un jour de faire pleinement respecter la loi. L’Islande est à cet égard un modèle. Il est aussi indispensable de créer et développer des conditions qui permettent aux femmes de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale. Plus profondément, un changement de mentalité est nécessaire : il faut que la honte change de camp, qu’elle s’installe de manière durable chez tous ceux et toutes celles qui discriminent, harcèlent ou, plus sournoisement, se rendent complices des inégalités en les tolérant. La Grève du 14 juin est une occasion de manifester notre solidarité envers toutes les femmes qui subissent des discriminations dans le monde du travail, et surtout envers les plus vulnérables d’entre elles. Elle est aussi une occasion de faire renaître un élan collectif en faveur d’une cause souvent banalisée, voire même moquée. Je vous invite à participer en nombre à cette Grève!

Mireille Vallette: Grève des femmes: où sont les féministes?

Des dizaines de milliers de «féministes» sont dans la rue ce vendredi 14 juin. Pas moi! (...) Dans notre pays où jamais l’égalité n’a été aussi grande, un vaste groupe de femmes et ceux qui les cornaquent sont ignorés: pas un mot sur ce qui se trame dans notre société par l’une des idéologies les plus patriarcales du monde. Ces féministes assoiffées d’égalité, ces hommes qui s’autoflagellent se fichent éperdument de ce sexisme qui progresse. Le féminisme d’aujourd’hui ne court que pour lui. Ses revendications s’arrêtent aux portes des mosquées. L’obsession du corps des musulmanes, les foulards et ses infinies variantes, elles les soutiennent avec ardeur. (...)

Hélène Richard-Fravre: La grève des femmes pour les nul(le)s

Bien, alors pour que le « reste du monde » soit au fait de ce que va connaître la Suisse, en ce vendredi 14 juin, le journal « Le Temps » informe. Il rappelle notamment la raison du choix de la date qui renvoie à la première grève du genre - à tous les sens du terme- qui avait, en effet, eu lieu le 14 juin 1991. Selon Wikipedia, les revendications d’alors s’exposaient en neuf points et demandaient l'application de la loi qui avait été acceptée en votation populaire le 14 juin 1981 et qui inscrit l'égalité hommes-femmes dans la Constitution fédérale: (...) Les organisatrices de la grève de demain ont, pour leur part, publié un manifeste en 19 points. Autant dire que tout augmente, pas seulement les prix… (...)

André Naef: De l'art public le long du tram 14

Des anneaux de néons blancs illuminent le fronton du passage de Montbrillant, à Cornavin. A l'intérieur, la pénombre du tunnel est atténuée par la peinture dorée recouvrant les parois, éclairées par des LEDS. L'œuvre est signée John Armleder, sans doute l'artiste contemporain genevois le plus réputé sur la scène mondiale. Avec cinq de ses collègues, il participe à Art & Tram, un projet d'art public à grande échelle, le long de la ligne du tram 14. Inspiré par plusieurs initiatives similaires à l'étranger - notamment le projet du tram T3 à Paris, piloté par Christian Bernard, alors directeur du MAMCO de Genève - Art & Tram fut lancé en 2009 par quatre communes traversées par le futur tram 14 - Lancy, Onex, Confignon et Bernex - auxquelles se joignit la Ville de Genève. (...)

Pascal Décaillet: Kosovo : ignorance ou complicité ?

Que Bill Clinton vienne se faire décorer par Hashim Thaçi, pour le vingtième anniversaire de la "libération du Kosovo", entendez la mise sous tutelle de cette région par l'Otan, avec la très active collaboration, en 1998-1999, des services secrets allemands (ceux de M. Kohl, puis de M. Schröder, mais c'est bien Kohl qui porte l'écrasante responsabilité de la politique allemande dans les Balkans, dans les années 1990), voilà qui relève de la farce, de l'imposture, de l'arrogance américaine, de l'écriture de l'Histoire à sens unique. Quand on voit ce qu'est devenu le Kosovo de ce cher M. Thaçi, corruption, inféodation totale à l'Otan, absence de liberté pour les minorités, à commencer par les Serbes, ambitions de Grande Albanie dans la partie méridionale des Balkans, affaires douteuses, il n'y a pas de quoi être fier d'aller chercher une décoration dans ce pays. (...)

Créé: 13.06.2019, 23h41

Articles en relation

Sylvain Thévoz: Formule 1 et sexisme à La RTS : qu'on en finisse!

Bons blogs John Goetelen: Les Bleues sur les chapeaux de roue. Manuel Alonso: Il était une fois l’éthique en entreprise. Colette Museur: Questions. Jean-François Mabut Raté mais beau. Réussi mais morne. Plus...

Hélène Richard-Favre: Ce 6 juin, en pensée avec ...

Blogs à lire Eric Cornuz: La Vague Verte doit se confirmer dans les urnes ! Rémi Mogenet: Origines du plaisir de manger. Pascal Décaillet : Suisse-Europe : bonjour le peuple, adieu les diplomates ! John Goetelen: Les canons du gazon et la pub essentialiste. Maurice-Ruben Hayoun: Histoire d'enfant de Peter Handke Plus...

Jacques-Simon Eggly: Calvin contre Calvin

La revue des blogs Grégoire Barbey: Les Suisses doivent voter sur les relations avec l'Union européenne. André Thomann: L’Europe, c’est Beethoven. Maurice-Ruben Hayoun: Tant de chiens dans les rues de Tel Aviv? Pascal Holenweg: Algérie : le mouvement populaire ne renonce pas Plus...

Jean-Philippe Accart: notreHistoire.ch : c'est votre histoire !

Bons blogs Jean-Noël Cuénod: L’écologie, la gauche et la fin des pastèques. Daniel Warner: Why is Switzerland on the U.S radar? John Goetelen: Le deuxième sex…isme. Carol Scheller: Gaza et Israël : l’effet papillon ? Plus...

Arnaud Cerutti: Contre Nadal, mission impossible pour Federer. Sauf que...

Blogs sélectionnés Jean-Michel Olivier: Ombres et lumières de l'amour absolu. Marian Stepczynski:La taxation des robots, ou la quête du Graal. Rémi Mogenet: La technologie ouvre-t-elle sur les étoiles? François Velen: A l'UDC on boit le ”vert vide”. Delphine Perrella: Le mystérieux Milton Erickson. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

)6 nouveaux projets en faveur des piétons et des cyclistes
Plus...