Aurélie Friedli: Quand tout disparaît, le temps d’un concert

Blogs à lireJean-François Mabut: Voix d'Afrique à Plainpalais: blanche discordance. René Longet: Environnement : l’étrange paralysie de l’humanité. Pascal Décaillet: L'odieux "plan de paix" américain. Djemâa Chraïti: TGV – "Accident de personne".

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Aurélie Friedli: Quand tout disparaît, le temps d’un concert

Samedi 15 juin, je jouais au Victoria Hall avec l’OHGe[1]. Un programme axé sur la musique latino et le jazz, un défi pour notre orchestre plutôt habitué à la musique classique. Mais quel bonheur de faire résonner cette salle mythique avec la Cuban Overture de Gershwin et vibrer sur l’air de Big Time. Deux solistes nous accompagnaient cette année : Mélanie Clivaz qui nous a transporté avec les sonorités envoûtantes et diverses de son saxophone en interprétant le Concertango de Luis Serrano Alarcon, ainsi que Mallika Hermand et sa voix puissante tout droit sortie de l’âge d’or, mais avec une fraîcheur et une modernité qui a su conquérir notre public. La musique nous transporte, elle nous donne la chair de poule, nous fais pleurer ou rire, nous rappelle des souvenirs marquants. Elle accompagne nos vies et rythme nos journées. (...) La musique réunit...! Quant à moi vous pourrez me retrouver le 26 juin à la fête des écoles de la Ville de Genève à la tête du Corps de musique de Landwehr pour un moment festif !

Jean-François Mabut: Voix d'Afrique à Plainpalais: blanche discordance

Ismaël Lo a envoûté la salle de Plainpalais hier soir, mais il n'était pas au programme du déluge de musique qui noie Genève depuis trois jours. Est-ce l'offre pléthorique qui fait la fête? (...) Hier soir, Gorgui, qui édite aussi continentpremier.com, un journal en ligne, virevoltait comme à son habitude. Non content de faire venir à Genève une vedette pour fêter dignement la Journée de l'Afrique (décalée du 25 mai en raison du ramadan). Et pas qu'en musique. Un débat a réuni une cinquantaine de participants autour de quelques intellectuels transcontinentaux sur le thème l'Afrique et l'ONU à l'occasion d'un deuxième Gingembre littéraire, lancé par le même Gorgui. (...) Il fut affirmé que le berceau de l'humanité était aussi le berceau de la défense de l’environnement. En 1236 précisément (selon le calendrier désormais universel mais néanmoins occidental et chrétien), dit Makane Mbengue, professeur associé de droit international à l'Université de Genève, à l'occasion de l'intronisation d'un empereur fut promulguée la charte du Manden (et ici et là) où on affirme: "Toute vie est une vie" (...)

René Longet: Environnement : l’étrange paralysie de l’humanité

«Si rien n’est fait pour limiter le réchauffement, la planète et l’humanité auront atteint un point de non-retour à la moitié du siècle, dans laquelle la perspective d’une terre largement inhabitable entraînerait l’effondrement des nations et de l’ordre mondial » déclare le chercheur australien David Spratt (Existential climate-related security risk: A scenario approach, mai 2019,https://www.preventionweb.net/publications/view/65812).Cela paraît tellement énorme qu’on se refuse de le croire. Et pourtant ! J’ai récemment retrouvé deux ouvrages de scientifiques datant l’un de 1962, l’autre de 1965… Tous deux dénonçaient, voici un demi-siècle, la trajectoire suicidaire mise en place par l’humanité au nom du confort, de la facilité et de l’insouciance. (...) Pire, de plus en plus d’Etats optent pour la démocratie dite illibérale : pays de l’Est européen, Turquie, Egypte, Inde, Brésil, Russie, séduits par la dictature et les « hommes forts » et des pays comme la Chine ou l’Iran deviennent des références positives. Seraient-ce au moins des dictatures "éclairées", écologiques, imposant le bien commun ? Non du tout, (...)

Pascal Décaillet: L'odieux ”plan de paix” américain

En général, lorsque les États-Unis arrivent avec un "plan de paix", c'est qu'ils préparent la guerre. La première puissance du monde, impérialiste depuis la Seconde Guerre mondiale, a pour usage de camoufler ses intentions belliqueuses en feignant, au dernier moment, la concorde. Nul observateur sensé n'en est dupe. Surtout, cette arrogance. Oser l'expression "plan de paix", alors que tout est mis en oeuvre, depuis des années (bien avant Trump), par des milieux bellicistes très précis à New York et Washington, pour aller, une nouvelle fois, semer la mort et la désolation sur le Moyen-Orient. Les mêmes milieux qui veulent la guerre, feignent la paix ! Pharisienne duplicité. Cerise sur le gâteau : on s'arrange pour que le "volet économique du plan de paix" sorte sur la place publique en plein état d'alerte de la pré-guerre. Comme par hasard, on fait miroiter aux Palestiniens (qu'on ignore royalement depuis 71 ans) 50 milliards providentiels pour "doubler leur PIB en une décennie". La manœuvre est d'une grossièreté qui ne trompe personne. (...)

Djemâa Chraïti: TGV – « Accident de personne »

Comme l'écrivait, l’auteur chilien Roberto Bolaño ,en littérature il nous faut plonger dans le réalisme viscéral et ne pas craindre de traiter les sujets qui dérangent. Mardi, lors d’un aller Genève-Paris en fin de journée, le train s’arrête au milieu de nulle part et annonce, « accident de personne », un « groupe de gens sur les voies », 45 minutes de retard, ½ après la voix d’un steward qui se veut la plus neutre possible corrige le tir et lâche 1H30, une clameur s’élève du wagon, tous sont exaspérés et peu après comme pour clore en beauté, le steward sans frémir annonce un « retard indéterminé » et à ce point-là, ce sont des cris qui s’élèvent, des gens furieux qui bondissent de leur siège pour courir au bar en se disant que mieux vaut au moins manger et boire quelque chose avant qu'il n'y ait plus rien , certains vont jusqu’à dire « il ne reste plus qu’à se saouler ». Puis la voix du steward continue et nous invite à remplir le formulaire G30 en ligne dans les 60 jours pour un remboursement en raison du retard. Dans la queue pour le bar, j’aperçois une philippine que j’avais renseignée sur le quai à Genève et qui avec son mari, trimballaient à eux deux, six énormes valises. (...)

Créé: 23.06.2019, 16h43

Articles en relation

Antoine Vielliard: Ecoliers frontaliers : nécessité d'une procédure de règlement des différends Suisse-UE

La revue des blogs Jean-Noël Cuénod: La politesse, un acte révolutionnaire. Paolo Gilardi: Menteurs ou incompétents? Didier Bonny: « Roxane » : des poules bluffantes. Pascal Holenweg: La loi, c'est la loi. Ouais, et alors ? Plus...

André Thomann: De la musique avant toute chose

Blogs sélectionnés Ronald Zacharias: Le porno inclusif, ou 'éthique'! Jacques-Simon Eggly: Avec les femmes mais sans trop d’Etat. Danièle Bianchi: Ma poubelle. Pascal Holenweg: Le canari et les glaciers. Rémi Mogenet: Le sourire d'Addis et autres textes Plus...

Gorgui Ndoye: Ismael Lô samedi soir à Genève

Blogs intéressants Maurice-Ruben Hayoun: Hela Ouardi, Les califes maudits. Pascal Holenweg: Laisser Malthus reposer en paix. Et nos "identitaires" ratiociner en vain. Jean-François Mabut: La lettre d'info d'Yves Daccord dans Heidi.news. Pascal Décaillet: Allemagne, Ukraine, paravents- Plus...

Gorgui Ndoye: Ismael Lô samedi soir à Genève

Blogs intéressants Maurice-Ruben Hayoun: Hela Ouardi, Les califes maudits. Pascal Holenweg: Laisser Malthus reposer en paix. Et nos "identitaires" ratiociner en vain. Jean-François Mabut: La lettre d'info d'Yves Daccord dans Heidi.news. Pascal Décaillet: Allemagne, Ukraine, paravents- Plus...

Edmée Cuttat: Avec ”Parasite”, le Sud-Coréen Bong Joon-ho revisite la lutte des classes. Brillant

La revue des blogs Pierre Kunz: Après la grève, quel bilan. Guy Mettan: Conseil national: « Pourquoi je me lance ! » Jean-Philippe Accart: Etes-vous ”Brut” ? Rolin Wavre: Transparence au Palais fédéral : une occasion ratée. Jean-François Mabut: Leman, Swisso, Euro, Mondo Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.