Passer au contenu principal

Le meilleur des blogsAlexis Barbey: Lettre ouverte aux PLR tournés vers l'avenir

Nouvelle édition de notre revue des blogs publiés sur le forum blog.tdg.ch de la Tribune de Genève et dans notre Webzine. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Les blogs sont publiés sous la seule responsabilité de leur auteur. Pour retrouver les blogs, sélectionnez la rubrique OPINION! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Alexis Barbey: Lettre ouverte aux PLR tournés vers l'avenir

Vous avez raison, amis PLR : l’économie vaut la peine d’être défendue, les entreprises sont une des formes les plus évoluées de la coopération entre les individus et la liberté reste le meilleur moyen de développer le génie collectif. Mais ce n’est pas une raison suffisante pour réagir comme on le faisait au XXème siècle. À Genève, le combat fait rage autour de quelques pistes cyclables temporaires à l’essai. Architecture des fronts : d’un côté une nomenklatura un peu perdue par les résultats désastreux des élections municipales, de l’autre : personne, ou presque. Qu’est-ce à dire ? Que la tradition de débat a disparu au PLR ? Il s’en faut, et de beaucoup. (...) Amener les gens à marcher n’exige aucun effort : les infrastructures sont là. Pour le vélo, il en va tout autrement. Dans les sondages, les citoyens mentionnent surtout que c’est la peur de rouler à vélo dans la circulation qui les retient. La conclusion est vite trouvée : en améliorant le réseau des pistes cyclables, on invitera plus de gens à enfourcher une bicyclette plutôt que d’investir leur voiture. Une fois le chemin trouvé, que faire ? (...)

André Dekany: Il était une fois : le Rubik’s cube

Ce cube mythique a été commercialisé pour la première fois en 1980 et son succès fulgurant a beaucoup surpris son inventeur qui ne s’y attendait absolument pas. Il est incontestablement devenu un symbole incontournable des années 1980, j’ai d’ailleurs vu plusieurs pochettes de compilations de chansons de ces années-là, avec une photo du Rubik’s cube. Je dois avouer que je n’ai jamais réussi à reconstituer les couleurs uniformes sur les six côtés, ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé, c’était il y a très longtemps. J’ai récemment appris que le record du monde était de 4,22 secondes…hallucinant sachant qu’il y a paraît-il 43 quintillions (un chiffre à 20 zéros me semble-t-il) de combinaisons possibles (je n’ai pas vérifié). Même son inventeur a d’abord mis un mois pour le faire. Il convient toutefois de rappeler que le Rubik’s cube n’a, dans un premier temps, pas eu le succès qu’il a connu par la suite, il a en effet eu des débuts difficiles, avant son succès phénoménal et mondial. (...)

Jacques-Simon Eggly: Exercer la raison

Dans la vie des peuples comme dans celle de chacun, il y a un champs vaste laissé à l’émotion. Les dirigeants des régimes totalitaire l’ont toujours bien compris. Ils ont su exploiter cette émotivité collective qui peut faire entrer chacun dans une dynamique de masse. Hitler disait clairement s’adresser aux masses qu’il voulait exalter. (...) On dira que, pour une démocratie dite libérale, ces dérives appartiennent à un monde étranger. Certes, le danger n’est en rien comparable. Toutefois, en démocratie, le risque est réel que la raison soit submergée par l’émotion . Bien sûr, il y a toute une construction institutionnelle avec des pouvoirs limités et des contre pouvoirs. En Suisse, au sommet ou à la base—-comme on veut—de cet édifice, il y a le peuple souverain. Notre démocratie semi-directe est une réussite particulière et historique. Cependant , un bon fonctionnement postule quelques exemplarités. Évoquons en quelques-unes. (...)

----------

Tous les jours une nouvelle revue des blogs hébergée par @tdg.ch. Les blogs sont publiés sous la responsabilité de leur auteur. Ils n'engagent pas la rédaction de la Tribune.

----------

Daniel Warner: the Demise of Multilateralism

Seventy-five years after the creation of the United Nations in the wake of the Second World War, the recent resignation of the director-general of the World Trade Organization (WTO), Roberto Azevedo, does not bode well for the international trading system, multilateralism and International Geneva. (...) In a larger sense, the failure of the WTO reflects the demise of multilateralism through the lack of American leadership. President Woodrow Wilson was the driving force behind the League of Nations. The United States and its allies were instrumental in the creation of the United Nations, specifically in the establishment of the General Agreement on Tariffs and Trade (GATT), the predecessor of the WTO. As well as being a multilateral leader, the United States has also been suspicious of multilateralism, as evidenced by the failure of the U.S. Congress to agree to join the League of Nations. Today, the list of the Trump Administration’s attacks on the system is long. (...)

Pascal Holenweg: Applaudir les petites mains ne suffit pas

Plusieurs communes genevoises, petites ou grandes (Céligny, Choulex, Collonge-Bellerive, Confignon, Corsier, Genthod, Jussy, Onex, Russin, Vernier) ont gardé ou réinternalisé l'entretien de leurs bâtiments. La Ville de Genève, qui se veut être « un employeur exemplaire », ne peut qu'accéder à la demande des nettoyeuses et des nettoyeurs d'être ré-internalisées dans la fonction publique municipale, garante de conditions de salaire, de protection sociale et de travail plus dignes d'elle que celles imposées par les sociétés privées. En réponse à une question posée en 2015 («Combien coûteraient, compte tenu des économies que cela pourrait permettre par ailleurs, l’internalisation des services de nettoyage des locaux de la Ville et l’engagement dans la fonction publique municipale du personnel nécessaire?»), le Conseil administratif estimait ce coût à 7 millions de francs, soit un surcoût de 4 millions de francs : "ce montant représente les charges salariales pour 61 postes d’agents de nettoyage (classe A, annuité 7), 12 postes de responsables d’équipe (classe F, annuité 7) et 2 postes de support administratif (classe F, annuité 7). Il comprend également certains coûts supplémentaires liés aux aspects logistiques (déplacements, vêtements de travail, produits de nettoyage et communication)". (...)

Rémi Mogenet: Laïcité culturelle et littératures régionales

Il est une réalité qui est difficile à avaler pour ceux qui aiment les langues et cultures régionales et qui en même temps sont partisans de l'agnosticisme philosophique et de la suppression, dans la vie spirituelle, des allusions au christianisme, et plus généralement à la Bible. Cette réalité toute simple, dont on ne doute pas à Paris, c'est que les cultures régionales sont plus enracinées, en moyenne, dans le catholicisme, que la culture parisienne. Et il n'en est pas ainsi seulement depuis la Révolution. Le gallicanisme émanant de la Maison de France tendait déjà au rationalisme, tendait déjà à s'accorder avec la philosophie stoïcienne – avec Sénèque –, tendait déjà à faire de Dieu une abstraction, et des saints thaumaturges un fantasme. (...)

Mireille Vallette: Ben Hassen, cheikh du djihad et de l' antisémitisme

Nous sommes en été 2015. Le Complexe culturel des musulmans de Lausanne (CCML), le plus grand centre du canton de Vaud, annonce à ses adhérents: «Le cheikh Béchir Ben Hassen nous fait l'honneur de diriger la prière du vendredi.» (24 juillet). Enchanté du sermon, le centre réinvitera l'imam en 2018. En Tunisie, son pays d’origine, Ben Hassen est régulièrement pris à partie par les médias progressistes. En France, des activistes démocrates tentent vainement d’alerter sur ce personnage. Il fait souvent l’actualité, la dernière fois en 2019 à propos d’une école coranique qu’il projetait de créer. On connaissait le plaisir qu'a le CCML à inviter des Frères musulmans vu qu’il est présidé par l’un d’eux, Mohamed Karmous. On découvre qu’il apprécie aussi un imam antisémite délirant, qui soutient le jihad. Les prêches les plus scandaleux sont en arabe, langue que le CCML enseigne à ses adhérents. On sait en tout cas que son imam, Abdelwahed Kort, n'a pu condamner à la TSR ni la lapidation, ni la polygamie. (...)

Pierre Kunz: T’as plus de sous ? Demande à papa !

C’est manifestement le conseil que certains ont retenu de leur enfance. Notre conseiller d’Etat Mauro Poggia par exemple qui, confronté simultanément aux coûts des HUG enflés par la crise du Covid-19 et à la dette abyssale de nos finances publiques cantonales, demande naïvement l’aumône aux caisses maladie. Pas de raison que, selon lui, celles-ci ne puisent pas dans leurs réserves pour aider Genève. Sauf que ces réserves ne sont destinées qu’à éviter autant que se peut une hausse excessive des primes. Les caisses maladie ne sont pas autorisées par la loi qui les régit à les affecter à la couverture des déficits hospitaliers nés de la pandémie. Autre exemple, celui des Verts qui, pour financer les dépenses de toutes sortes qu’ils prévoient « pour entrer dans un nouveau monde », exigent de la BNS qu’elle distribue à cette fin quelques milliards. (...)

David Frenkel: A quand une manifestation pour la sécurité des piétons ?

(...) Pester contre le lobby automobiliste qui menacent de faire supprimer les espaces cyclistes est donc parfaitement légitime, de même que la demande de transformer dans un proche avenir les bandes cyclables en véritable réseau pour cyclistes comme il en existe dans de nombreuses villes du monde. Cependant, à quand une manifestations réunissant des quidams piétons exigeant de ne pas être mis de plus en plus en danger par les cyclistes qui s’approprient les trottoirs ? A quand une protestation publique contre ces deux roues qui ne respectent aucun stop, qui brûlent les feux à tout va, sans parler de ceux qui empruntent les rues à sens interdit ? La gent cycliste qui exige de pouvoir rouler en toute sécurité, n’a-t-elle donc aucun égard envers ceux qui arpentent les voies qui leur sont réservées ? (...)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.