Alain Meury: Cure de jouvence

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nouvelle édition de notre revue des blogs publié sur le forum blog.tdg.ch de la Tribune de Genève.. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Alain Meury: Cure de jouvence

Les anniversaires se succèdent dans le monde de la bande dessinée. Il y a deux ans, on célébrait les 60 ans de Gaston Lagaffe, mon meilleur compagnon. Cela fait cinquante ans qu’il me fait rire, bien que je connaisse ses catastrophes par cœur. Fantasio puis Prunelle, De Mesmaeker (qui ne parviendra jamais à signer le contrat avec la maison Dupuis à cause du gaffeur virtuose), Jules-de-Chez-Smith-En-Face, la mouette, le chat, l'irrésistible Longtarin, j’en passe et des meilleurs. Franquin a fait le bonheur de plusieurs générations de bédéistes. Cette année, ce n’est pas triste non plus. Astérix et Obélix ont à leur tour 60 ans. (...) Le meilleur pour la fin. Tintin a 90 ans. Bien des enfants ont appris à lire en suivant les aventures du petit reporter, de son fidèle Milou, du capitaine Haddock ou du professeur Tournesol. Une magnifique exposition leur est consacrée au Centre commercial de Meyrin (attention ! elle se termine le samedi 2 novembre). (...)

Charly Schwarz: Les Verts face à l’importance de l’enjeu

Un des principes fondateur de l’écologie politique est de ne pas offrir un « prêt-à-penser » mais de rendre toujours possible l’expression de la capacité créative. On y trouve aussi la place déterminante qu’occupe l’antiétatisme : l’opposition à un état autoritaire qui écrase l’individu. (...) La responsabilité est en définitive le meilleur moyen d’échapper à une norme coercitive institutionnalisée et d’éviter l’intervention de la loi normative, en posant nos propres limites individuellement. Antiétatisme et responsabilité individuelle ne sont, définitivement, pas des valeurs de gauche. Aujourd’hui, les « Verts », face à l’importance de l’enjeu, impliquent la mise en œuvre de mesures dont le caractère est impopulaire, et pour eux, avancer vers une société écologique, c’est d’abord renoncer et pour y parvenir l’action autoritaire est une tentation.

Pascal Décaillet:Thuringe : les leçons d'un scrutin

(...) Nous sommes sur les terres de Martin Luther, de Jean-Sébastien Bach, des mille feux de Weimar. À chaque élection régionale, c'est le même scénario : les deux partis qui ont fait l'Allemagne de l'après-guerre, CDU/CSU (le parti de Konrad Adenauer) et SPD (le parti de Willy Brandt), disparaissent un peu plus dans le paysage politique. Au contraire, une droite plus nationale et une gauche plus radicale émergent, chaque fois plus haut. La nouvelle donne politique des Allemagnes, c'est cela. Cette montée inexorable de fronts plus tranchés nous ramène dans une situation beaucoup plus proche de 1919 que des années de quiétude politique de l'après-guerre, lorsqu'il fallait filer doux. (...)

Jean-Philippe Accart: La presse numérisée en Suisse, opération d'envergure de la Bibliothèque nationale

(...) Comme l'a très bien expliqué la responsable de ce projet, Liliane Regamey, cheffe de la Section Utilisation de la BN lors de l'émission Medialogues sur la RTS ce samedi 26 octobre, ce travail de numérisation est long, il est possible grâce à "l'océrisation" des caractères (c'est-à-dire en utilisant un logiciel de reconnaissance optique de caractères : l'image du texte imprimé est transformée en document textuel pouvant être exploité en traitement de texte). La BN lance un appel au public pour l'aider dans ce travail, car de nombreuses corrections sont nécessaires, la technique de l'océrisation n'étant pas parfaite. Pour cette première opération dite de "crowdsourcing", c'est la correction des articles ayant trait au suffrage féminin qui a été choisi. L'émission Medialogues donne tous les détails.

Alonso Gomes: Les saisonnières et les saisonniers de Suisse

(...) Cette exposition est l’une des concrétisations de la motion déposée il y a 10 ans par Christian Lopez Quirland au Conseil municipal de la Ville de Genève et qui demandait de rendre hommage aux saisonniers «parce qu’ils ont construit la Suisse ». L’exposition, initiée par la Ville de Genève, a été réalisée par le Collège du travail, les Archives contestataires et Rosa Brux. Elle se poursuivra jusqu'au 24 novembre et nous proposera un éclairage historique, mémorielle et artistique du statut de saisonnier, avec visites guidées, publication, projection de films et débats. Les « permis A » - sept millions de personnes au fil des décennies ! - n’avaient pas le droit de changer d’employeur durant leur séjour en Suisse, n’avaient pas le droit d'amener leur famille, n’avait aucune garantie d’installation, de regroupement familial ou de prise en charge par l’assurance chômage. Etre saisonnier signifiait n’avoir pratiquement aucune protection sociale. (...)

Souhail Gowrié: Un voyage en Grande-Bretagne et un autre, en Arménie

J'avais à peine une vingtaine d'années lorsque, dans les années 80, j'ai mis les pieds pour la première fois dans le pays de Sa Majesté. Ce moment est depuis resté gravé dans ma mémoire. L'Angleterre encore "presque" telle que décrite dans les livres de Collin Wilson et où l'on mangeait encore de vrais Fish "N" Chips dans un vrai Soho. Mardi dernier et alors que cela faisait 11 ans que je n'y avais plus mis les pieds, j'ai pris l'avion pour aller de nouveau passer quelques jours dans le pays qui inventa le "communautarisme" et qui est le champion du monde du...multiculturalisme. Tout comme pour la première fois mais, on l'aurait compris, pour des raisons diamétralement opposées, ces quelques jours seront aussi à jamais gravés dans ma mémoire. Le choc fut terrible et ce dès la décente de l'avion. Des femmes "officiers" voilées, des officiels enturbannés, des quartiers entiers où trouver un "anglais" relève de l'exploit, tout comme le fait de trouver un pub ou une échoppe vendant des...Fish "N" Chips. (...) Comme j'ai toujours eu l'occasion de l'écrire, Rome n'est pas tombée sous les coups des barbares mais fut anéantie par sa propre décadence. A l'époque, les "barbares" constituaient déjà le gros des troupes dans l'armée impériale. (...)

Philippe Meyer: Pour un pilotage démocratique de l’Aéroport

Il y a un point sur lequel tout le monde s’accorde à Genève : les autorités, l’économie, vous et moi, voulons maintenir un aéroport international (AIG) de qualité à Genève. Ce que demande l’initiative 163 est un contrôle démocratique de cet établissement vital pour notre région et que « l’Etat recherche un équilibre entre son importance pour la vie économique, sociale et culturelle et la limitation des nuisances pour la population et l’environnement. » Rien de plus : que l’Etat recherche un équilibre entre son importance pour la vie économique (…) et la limitation des nuisances…ce qui devrait déjà être fait, simplement. Pourquoi l’AIG ne figure pas dans notre Constitution cantonale, alors que les HUG, les TPG et les SIG y sont mentionnés ? (...)

Hélène Richard-Favre: Un monde sans pitié

Un nouvel événement suscite la polémique autour de la jeune activiste suédoise, Greta Thunberg. Elle se trouve en ce moment au Canada. Et voici qu’un journaliste fait part de sa rencontre avec elle et avec son entourage. Vidéo à l’appui, il en est rendu compte par le média français Valeurs actuelles. Vous le savez, j’ai tenu à montrer tout ce que cette jeune fille révèle de la nature humaine et des sommets qu’elle peut atteindre. En l’occurrence, ici, on se demande qui abuse de qui. Le journaliste qui s’introduit dans l’hôtel où logent Greta et, on le reconnait sur la vidéo, son père entre autre adultes entourant l'adolescente? Celles et ceux qui feraient du combat sincère de Greta le leur pour toutes sortes de raisons qui les regardent mais qui seraient éloignées des siennes? Quoi qu’il en soit et encore une fois, ce n’est que l’état du monde que cette nouvelle situation reflète. Un monde en lutte, sans pitié et sans scrupules.

Pierre Scherb:Le monde est devenu meilleur

Donald Trump n'a pas mâché ses mots en s'adressant en direct aux Américains et au monde entier, ce dimanche matin depuis Washington. Il a d’abord annoncé que le terroriste le plus dangereux du monde, Abou Bakr al-Baghdadi, le kalife de l'Etat islamique défait militairement ce printemps, avait été débusqué par l’armée américaine dans sa cache à Idlib en Syrie. Il y était apparemment hébergé par ses «ennemis» d’Al Qaïda. Celui qui est directement ou indirectement responsable de centaines de milliers de morts dans le monde entier et qui restera encore durant longtemps le chef de la plus grande organisation criminelle de l’histoire, a fini ses jours comme un trouillard, a révélé le président américain. (...) On apprend finalement que le bras droit d’al-Baghdadi et porte parole de l’Etat islamique, le terroriste Abu al-Hassan al-Muhajir, avait été tué par les Kurdes, ce même dimanche. Le cri de guerre des islamistes s’est ainsi finalement réalisé: Dieu est plus grand!

Créé: 28.10.2019, 14h36

Articles en relation

Vincent Schmid: Edit de Nantes 2.0

Le meilleur des blogs Plus...

Sylvain Thévoz: Mettons le racisme hors-jeu!

Le meilleur des blogs Plus...

Christian Brunier: Les opportunités de la robotisation

Le meilleur des blogs Plus...

John Goetelen: Réchauffement, ce qui a changé en 113 ans

Le meilleur des blogs Jean-Michel Olivier: Requiem pour le cinéma français. Jacques-Simon Eggly: Vers des alliances à géométrie variable. Pascal Holenweg: la rue verte et féministe déborde dans les urnes. Charly Schwarz: Pour une démocratie contemporaine. Cédric Sepulveda: Jacky Schwartzmann. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Elections: le PLR impute sa défaite à Maudet
Plus...