Alain Meury: 11 novembre, un canard au front

Blogs à lireJean-Philippe Accart: Le livre a-t-il un avenir... numérique ? André Thomann: Le patriotisme, une troisième voie? Sylvain Thévoz: Décès d'une piétonne . Pascal Holenweg: "Idée Suisse" et idées à la con ? Didier Bonny: A un pas d'un vote historique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Alain Meury: Un canard au front

La France commémore, ce 11 novembre, la fermeture de la plus grande boucherie du XXe siècle. Il y a 100 ans, en effet, était signé l’armistice. Je suis respectueux de ces instants durant lesquels les clairons vont sonner et les larmes perler sur toutes les joues qui comptent dans ce monde. La « der des ders », la « grande guerre » allait cependant avoir, comme une bonne série télévisée, pas mal de saisons et d’épisodes supplémentaires. D’ailleurs on continue de s’entretuer aujourd’hui encore, avec des armes plus sophistiquées mais une cruauté intacte, dans toutes les parties du globe. La gente militaire n’est pas en voie d’extinction et ne craint pas du tout le chômage. Un palmipède échappe depuis bientôt 101 ans à tous ces massacres : Le Canard Enchaîné. Mieux, il en est né et s’y est farouchement opposé grâce à la volonté et au talent des époux Maréchal, Maurice et Jeanne. Son arme ? La satire. Sa stratégie ? Le pacifisme, l’antimilitarisme, l’indépendance totale vis-à-vis de tous les pouvoirs, le refus de la publicité et des distinctions officielles. Un collaborateur qui en avait accepté une, avait retrouvé son bureau fermé, le lendemain. Le Canard n’a jamais transigé, que les pouvoirs soient de gauche ou de droite. Tous les mercredis, c’est le rendez-vous de l’humour, de l’impertinence, sans vulgarité mais sans crainte non plus. Les dessinateurs s’en donnent à cœur joie et nous donnent du bonheur.Le talent est partout…

Jean-Philippe Accart: Le livre a-t-il un avenir... numérique ?

Il y a une dizaine d'années, la mort du livre papier est annoncée au profit du livre numérique : les liseuses rencontrent le succès et Google se lance dans la numérisation de livres à grande échelle. Les différents intermédiaires de la chaîne du livre (éditeurs, libraires, bibliothécaires notamment) n'ont plus qu'à chercher un autre emploi. En 2018, rien de ce qui était annoncé n'a eu lieu, ou en tous les cas, pas avec l'ampleur prévue. Si le livre numérique (e-book) prend une certaine part de marché, le livre physique en conserve une très large majorité (95 %, en volume comme en chiffre d’affaires selon une étude GfK pour l'édition francophone). C'est ce que constate également les principaux éditeurs américains tels Macmillan, Simon & Schuster ou Penguin Random House. Amazon ouvre même des librairies aux Etats-Unis. De nouvelles librairies privées s'ouvrent à Paris ou en province. Les bibliothèques n'ont pas fermé leurs portes, de nouvelles sont construites de par le monde. A quoi cela est-il dû ? (...)

André Thomann: Une troisième voie?

J’écoutais récemment un débat où il était question de progressistes et de nationalistes. Les premiers étaient la cible de toutes les fleurs possibles lancées par de bonnes âmes pieuses qui voulaient le bien de l’humanité. Les seconds étaient ces méchants égoïstes murés dans leur pays-forteresse. (...) Tout au long de ce débat, il y a un mot que je n’ai pas entendu et qui aurait dû être la clé du problème, c’est celui de patriotisme. Si nationalisme a des relents critiquables, patriotisme est au-dessus de tout soupçon. Il représente la maison, le chez-soi. On sait où sont la cuisine, les toilettes. Dans quelle armoire on a mis le sucre, les aromates. On sait que depuis Genève, il y a dans l’ordre Nyon, Rolle et Morges, (pas besoin de carte), que les chutes du Rhin sont à Schaffhouse, canton suisse, elles sont à nous, que les fromages suisses sont tellement bons qu’on les vend à l’étranger, que nous avons un hymne national dont les paroles ne sont pas guerrières, bref que nous avons bien des motifs de satisfaction, de bonheur même, et que nous ne voudrions pas changer, ni avec l’Uruguay, le Sri Lanka ou le Mandchoukouo où se trouvent bien sûr également des gens qui aiment leur pays. Il y a même des réfugiés syriens, je vous jure, qui n’ont qu’une idée, c’est de retourner dans leur pays dévasté, parce que c’est leur patrie. (...)

Sylvain Thévoz: Décès d'une piétonne

(...) Ce moment de commémoration se veut donc également un appel aux autorités locales pour : réduire les limites de vitesse sur les routes principales du quartier, y compris l’avenue William-Favre, et à Genève ; améliorer l’infrastructure routière pour la sécurité des piéton.ne.s ; mettre en place des campagnes de sensibilisation du public et des conducteurs à la sécurité piétonne et à la conduite responsable, car le décès sur la route n'est ni une fatalité ni un drame qui n'aurait pu être évité. Des habitant.e.s avaient déjà attiré l'attention des autorités sur la dangerosité de cette avenue William Favre, et sur la nécessité d'un aménagement pour qu'une zone à vitesse limitée avec davantage de lumières soit réalisée, afin que la sécurité des piéton.ne.s, des cyclistes mais aussi des automobilistes soit garantie. (...)

Pascal Holenweg: "Idée Suisse" et idées à la con ?

La Société suisse de radiodiffusion envisage de supprimer 200 postes de travail d'ici 2022, dont 41 en Suisse romande. Outre les "mouvements naturels" (départs à la retraite, réductions du temps de travail), des licenciements sont envisagés. But de l'opération : "faire des économies" de 5 millions de francs sur 13 millions à économiser (la redevance radio-TV a baissé, les revenus publicitaires reculent). Et la SSR choisit donc la méthode la plus simple -et la plus stupide : tailler dans la masse salariale. Et donc les postes de travail. En 2016 déjà, la SSR avait supprimé 250 postes de travail. Et en Romandie, elle envisage de transférer 200 salariés de Genève à Ecublens, sur le site de l'Ecole Polytechnique. Le studio radio de Berne (avec ses 170 collaborateurs) devrait quant à lui être déménagé à Zurich. Dans la dénomination officielle de la SSR, il y avait les mots "Idée Suisse". Faut-il les remplacer par "Idées à la con" ?

Didier Bonny: A un pas d'un vote historique

Encore un dernier vote et la norme pénale antiraciste sera complétée afin de permettre de combattre l’homophobie et la transphobie au même titre que le racisme (art. 261bis du code pénal). En effet, lors de sa séance de commission du 7 novembre, la Commission des affaires juridiques du Conseil des Etats a emboîté le pas au Conseil national qui, au mois de septembre, avait approuvé à une large majorité cette modification incluant également l'identité de genre, contre l'avis du Conseil fédéral. Le Conseil des Etats doit à présent entériner en plénière le vote de sa commission. Ce n'est toutefois pas encore fait, car c'est la voix de la présidence qui a été décisive pour trancher en faveur du "oui" (6 voix contre 6 et 1 abstention). (...)

Jean-Souhail Gowrié: Un islamiste chez Ardisson

Je n'ai strictement rien contre Thierry Ardisson. Je dois même avouer que j'ai toujours admirer sa créativité et le dynamisme fantastique de ses émissions, même si, parfois, j'avais des réserves lorsque cela dérapait quelque peu. J'écris aussi extrêmement rarement aux médias concernant des émissions, articles, etc., publiés ou traités par ces derniers. Voici donc les lettres, recommandées, que j'ai adressé à M. Ardisson et auxquelles je n'ai reçu aucune réponse. On ne sait pas si les personnes chargées de filtrer les messages qui lui sont envoyés ont jugé inutile de les lui transmettre, à moins que ce ne soit lui-même. C'est la seule raison pour laquelle je les publie ici. (...)

Créé: 09.11.2018, 11h08

Articles en relation

Edmée Cuttat: "Kursk"

La revue des blogs Pascal Gavillet: "Wij", attention film choc. Pascal Holenweg: De Barthassat à Dal Busco. Claude Bonard: Une Genferei scientifique. Lise Wyler: Courage, fuyons! Jean-Noël Cuénod: Les nouveaux fascismes contre l’Etat de droit Plus...

Anne Cendre: La saison des éternuements

Blogs à lire Eric Bertinat: Ce que l'ONU nous concocte en matière d'immigration. Christophe Ebener: Quand la nature n'aimait pas la biodiversité. Simon Brandt: Conseil administratif : un devoir d'exemplarité. Daniel Fattore: Deux familles, les siennes, sous l'œil de l'écrivain. Plus...

Jacques-Simon Eggly: Le sale coup sur Moutier

Bons blogs Mireille Vallette: Asia Bibi. Alors, les musulmans, on va enfin se bouger? Ronald Zacharias: Vaud OK; Genève KO? René Longet: Tram ou bus? Pascal Holenweg: Frais privés et vertus publiques. Julien Nicolet: Juges étrangers et femmes appenzelloises. Plus...

Olivier Perroux: Le grand retour du café crème genevois

Blogs (im)pertinents Simon Brandt: Conseil administratif : sans peur et sans vergogne. Pascal Décaillet: Un monde sans notes de frais. Gorgui Ndoye: Toussaint ! Elle fut rouge, en 1954 pour le grand peuple d'Algérie ! Jacques-Simon Eggly: L’Initiative anti-suisse. Claude Bonnard: Concile de Constance et rue de Coutance. Plus...

Peter Loosli: Grand Genève, quand les Cours des comptes s'en mêlent…

La revue des blogs Alain Meury: La densification vue de chez moi. Pascal Holenweg: Le Plaza, le pognon, le patrimoine et le gouvernement. Charly Schwarz: Libre-échange intégral et démocratie sont incompatibles. Gérard Meyer: Quel destin tragique que celui de l’Humanité. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...