René Longet: Laïcité, jurisprudence à venir

La revue des blogsMireille Vallette: Le foulard islamique ne passe pas. Pascal Gavillet: Berlinale 2019: de l'émotion à l'horreur. Bernard Comoli: « Sang indigène, aucune goutte de plus. Christian Brunier: John Coltrane, le jazz et la force du bien …

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

René Longet: Laïcité, jurisprudence à venir

(...) Le point problématique reste bien l’article 3 avec son interdiction pour les élu.e.s d’une part, les membres de l’administration d’autre part, d’arborer des signes d’appartenance religieuse lorsqu’ils sont en contact avec le public. Que tout prosélytisme religieux d’employé.e.s de l’Etat, des communes et des établissements publics dans le cadre de leurs fonctions soit interdit est une évidence. Mais un signe discret d’appartenance, comme par exemple un pendentif avec une petite étoile de David ou une croix huguenote ? Porté par des élues de tous bords, un tel signe n'a jamais gêné personne. (...) Dans un autre ordre d’idées, ce même article postule la neutralité religieuse de l’Etat. Une fête de Noël d’une commune, par exemple pour les aîné.e.s, associant autorités élues et représentant.e.s de divers cultes reconnus, tomberait-elle sous le coup de cet article? Une laïcité trop radicale jetterait vraiment l’enfant avec l’eau du bain. En oubliant de qualifier ces interdits, le parlement cantonal a fait preuve d’un certain excès de zèle. Il est fort probable qu’au fil de recours divers, la jurisprudence introduise diverses nuances afin de veiller à la juste proportionnalité entre atteinte à l’ordre public et libertés personnelles et de croyance. (...)

Mireille Vallette: Le foulard islamique ne passe pas

Les Genevois ne se sont pas laissé tromper par le vaste troupeau de «progressistes» et de musulmans qui les invitait à refuser un texte «liberticide». Ils sont 55% à l'avoir accepté. (...) Selon les tenants de la pensée fossilisée et puritaine de l’islam, cette loi cible les femmes, elle est sexiste… Le texte à mon goût ne l’est pas assez qui n’interdit pas la burqa, le foulard des fillettes à l'école et le bannissement du voile pour l’ensemble des agents de l’Etat. Mais l’espoir demeure: un nombre croissant de citoyens paraissent excédés par cette volonté d’imposer à toute la société des marqueurs bigots et archaïques. L’affaire n’est pourtant pas réglée. Les verts et, plus étonnant, les évangéliques ont déposé un recours à la Chambre constitutionnelle. Pour les Verts, la loi « bafoue les libertés individuelles, porte atteinte aux droits fondamentaux et ne respecte pas la Constitution, notamment parce qu’elle interdit aux élu.e.s de porter des signes religieux.» Si les instances cantonales et nationales s’avisaient de confirmer le vote, on serait parti pour un nouveau tour à la Cour européenne des droits de l’homme. (...)

Pascal Gavillet: Berlinale 2019: de l'émotion à l'horreur

Pour cette 69e édition de la Berlinale, et la dernière sous la direction de Dieter Kosslick, qui passera la main d'ici quelques semaines à Carlo Chatrian, ex-directeur de Locarno, les médias veulent mettre l'accent sur les femmes: sept en compétition (sur dix-sept titres), plus une rétrospective allemande et plutôt récente - rien d'antérieur aux années 70. Voyons déjà les films du concours (mes différents billets seront irréguliers, chrono oblige), ce qui ne sera pas si mal, surtout à une époque où la projection sur grands écrans semble menacée et en tout cas désertée par une partie du grand public. Depuis jeudi, l'inflation des festivaliers nous éloignera de ces constats alarmants qu'on ne veut de toute façon pas entendre, et le festival semble déjà avoir sorti son artillerie lourde pour les premiers jours. (...)

Bernard Comoli: « Sang indigène, aucune goutte de plus »

Sur le thème « Sang indigène, aucune goutte de plus », l’Articulation des Peuples Indigènes du Brésil – APIB avait demandé aux Peuples et organisations indigènes du pays de manifester publiquement, ce 31 janvier, pour la sauvegarde de leurs droits constitutionnels et la fin des violences qu’ils subissent. Des rassemblements, barrages sur les routes, et autres actes de protestation ont été organisés dans une soixantaine de localités, tant au nord qu’au sud du Brésil. Des manifestations ont également eu lieu dans plusieurs pays, dont une en Suisse, à Zurich. C’est la première protestation d’ampleur contre les décisions prises par le nouveau président Jair Bolsonaro (...)

Christian Brunier: John Coltrane, le jazz et la force du bien …

Lecture du bouquin de Franck Médioni, dédié au jazzman John Coltrane. (...) » Homme de paix, symbole de bienveillance, il se passionnait pour toutes les religions, tous les idéaux. Il cherchait le bon et le beau partout. Dans ses impros délirantes, il visait l’extase. Ses mélodies se mutaient en orgasmes harmoniques. Le son de Coltrane laissait passer délicatement le souffle, celui de la vie. Sa musique avait pour vocation d’arracher son public du monde matériel. Militant des droits civiques, il a soutenu Martin Luther King, Malcolm X, la paix dans le monde et les droits humains. Ses idéaux étaient teintés par des convictions positives pour l’humanité Vous cherchez des repères ? Inspirez-vous de belles personnes du genre de John Coltrane ! Vous cherchez l’inspiration ? Ecoutez ses touchantes mélodies.

Didier Bonny: Du grand au petit écran

(...) Cette troisième renaissance de Spider-Man est à la hauteur concernant les effets spéciaux et quelques scènes d’action sont réussies, notamment celles avec le Vautour interprété par un Michael Keaton convaincant. Il y a aussi parfois de quoi arracher quelques sourires. Mais ce super-héros-apprenti-qui-se-cherche, avec pourtant une combinaison qui ressemble à s’y méprendre à l’armure d’Iron Man, met à mal la légende de l’Homme-Araignée et finit même par agacer. On peut également ajouter qu’il y a un sacré coup de mou au milieu du film, heureusement le dernier tiers est plus réussi. Ce « teen movie » plaira donc sans doute au public adolescent à qui il est destiné, les plus âgés risquant fort d’être déçus par ce bébé-araignée qui, on l’espère, aura pris de la maturité lors de son retour sur les écrans cet été. 2 étoiles. « Spider-Man : Homecoming ». RTS DEUX, vendredi 15 février, 20h55. Et: 3 étoiles. « L’homme qu’on aimait trop ». France 3, lundi 11 février, 21h00. 4 étoiles. « Chocolat ». M6, mardi 12 février, 21h00.

Pascal Décaillet: Le passant qui se prend pour un roi

(...) Les Français n'ont rien contre les banquiers. Mais au plus haut niveau, ils sont en attente d'autres valeurs. La capacité - celle d'un Charles de Gaulle - à incarner la permanence de l’État dans la durée, sa lutte contre les féodalités, sa puissance d'arbitrage au service de tous, à commencer par les plus faibles. Son rapport à la mémoire, aussi, sa capacité à nous faire revivre la grande geste de l'Histoire nationale. Au lieu de cela, qu'avons-nous ? Un passant, qui se prend pour un roi. Un petit veinard, élu par défaut dans l'écroulement général de 2017, qui confond sa chance avec une prédestination de la Providence. Un moraliste, au service des puissants. Un obligé des financiers. Au mieux, une figure de la Restauration ploutocratique, avec son suffrage censitaire, ses libertés de presse et d'opinion étouffées. Au pire - et il semble que nous soyons partis pour cela - le parfait usurpateur d'une fonction dont il n'a jamais pris la mesure, faute de la moindre culture historique. Emmanuel Macron, légitime encore pour trois ans, est une erreur de l'Histoire. Un accident de parcours. Les sentiments de révolte et de colère, chez des millions de Français, face à ce non-sens politique, sont parfaitement justifiés.

Créé: 10.02.2019, 21h36

Articles en relation

Michèle Roullet: Retour des « Promotions » en Ville de Genève

Blogs à lire André Duval: Les pédagogos reviennent à la charge. Alain Meury: Le dopage est éternel. Pascal Décaillet: PMF, je pense à vous ! Maurice-Ruben Hayoun: Les civilisations sont protelles... Michel A. Sommer: Quand les mots perdent leur sens. Jean-Michel Olivier: Fanny fatale Plus...

Jean-Michel Olivier: Le mal de mère

Bons blogs Houda Khattabi: Coût du congé paternité. Daniel Warner: Switzerland’s Role in the American Hostage Crisis in Iran. Rodolphe Weibel: Enquête publique, mes observations. Edmée Cuttat: "La Favorite", sulfureuses intrigues de cour . Rémi Mogenet: Les héros se disent adieu à Genève Plus...

Marie-Agnès Bertinat: Je me présente au Conseil National

La revue des blogs Houda Khattabi: Coût du congé paternité. Daniel Warner: Switzerland’s Role in the American Hostage Crisis in Iran. Jean-Michel Olivier: Fanny fatale. Rodolphe Weibel: Enquête publique, mes observations. Edmée Cuttat: "La Favorite", sulfureuses intrigues de cour . Plus...

Eric Bertinat: Julian Assange, la Suisse peut mieux faire

Belle giglée de blogs Paolo Girardi: Une lettre de mon dentiste. Charly Schwarz: Loi du mensonge. Olivier Emery: Scores misérables pour le PLR et l'UDC. Rodolphe Weibel: Es isch e Bundesbärnerei. Alban M Kouango: Une République bananière sous occupation Plus...

Edmée Cuttat: "Greta Gratos", légendaire icône genevoise, se dévoile. Passionnant

La revue des blogs OlivierPerroux: La courte mémoire de l’Eglise catholique. Florence Kraft-Babel: Laïcité versus Genève. Jean-Philippe Accart: êtes-vous adepte du frugalisme ? Pascal Holenweg: 30 Floréal, jour du NON et NON. Maurice-Ruben Hayoun: L’émergence du Dieu de la Bible Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...