Mireille Vallette: Loi sur la laïcité, encore une lutte…

Image: Laurent Guiraud (archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nouvelle édition de notre revue des blogs publié sur le forum blog.tdg.ch de la Tribune de Genève.. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Mireille Vallette: Loi sur la laïcité : encore une lutte… avant tant d’autres

(...) Pourquoi toutes les démocraties sont-elles confrontées à cette division: les uns tentent de freiner le prosélytisme bigot de l’islam, les autres de l’amplifier. Dans cette deuxième catégorie, des musulmans, mais aussi la gauche, et ces verts qui mènent le bal de l’archaïsme. Ces hypocrites font semblant de ne pas comprendre pourquoi cette religion et ses militants sont l’objet d’une méfiance croissante. C’est vrai, pourquoi se méfier d’eux alors que tous les jours, des victimes tombent au nom de l’islam? Que des pays et des régions sont à feu et à sang à cause de lui? Que presque chaque jour des «radicalisés» passent à l’acte? Que les femmes et les chrétiens dans toute la sphère islamique sont discriminés? Et c’est elle, cette religion, qu’il faudrait accepter, valoriser, apprécier, voire aimer? Non. Notre méfiance est parfaitement légitime, d'autant plus que ces «croyants», chez nous, n’expliquent rien des fureurs mortelles de leurs coreligionnaires. (...) En Europe, cette culture musulmane violente, sa peur panique des femmes, transparaissent dans des faits divers atroces. Des «féminicides» dus au patriarcat et à cette religion qui le détaille longuement dans son livre saint. Et que les féministes ne veulent surtout pas voir. Les batailles pour le burkini, les menus halal, les prières, la finance, les cimetières, le droit, etc. ne sont que des variations d’une même conquête, l’islamisation de nos démocraties. (...)

Pierre Kunz: France, 5 décembre 2019

Notre grand voisin, qui aime tant s’afficher en parangon de l’égalité et vanter les mérites de son « modèle social », est sociologiquement, demeurée figée dans les traits d’une monarchie plus ou moins masquée, caractérisée par les attentes déraisonnables du peuple à l’égard de son Etat, l’incurie d’une administration omnipotente et tentaculaire et le rôle surdimensionné de la technocratie issue des grandes écoles. Dès qu’une crise s’y produit, dès qu’une partie du peuple se sent frappée par l’injustice, les vieux démons de l’Hexagone ressurgissent. En l’absence de tout dialogue social institutionnalisé, la rue et les campagnes redeviennent des lieux d’affrontement, et partout se font réentendre les appels à la destitution des castes dirigeantes privilégiées. (...) Quant aux classes populaires, même si la France est un des pays les plus égalitaires de l’Occident, obsédées par leurs « droits acquis », insensibles aux exigences du redressement national, elles sont réfractaires à toute réforme profonde. Dès qu’il en est question, elles se mettent en grève puis prennent la rue pour, comme toujours, exiger moins de taxes, « casser du riche » et … réclamer la tête Président.

Claude Bonard: L'origine des costumes du cortège de l'Escalade

(...) Les costumes portés par les membres de la Compagnie de 1602 créée en 1926 furent alors confectionnés en se fondant sur les dessins et aquarelles d'Elzingre ayant illustré en 1915 l'album consacré à La Nuit de l'Escalade. (...) Les recherches historiques les plus récentes effectuées notamment par MM. Richard Gaudet-Blavignac, Gabriel Schmutz et Christian Bräuninger, les trois spécialistes genevois les plus avertis s'agissant de l'histoire des costumes et des armes du temps de l'Escalade, confirment que le choix de certaines couleurs ou de certains ornements des costumes les plus anciens ne correspondent pas aux ordonnances édictées par les successeurs de Jean Calvin régissant la manière de s'habiller des Genevois. Pour cette raison, la Compagnie de 1602 a ouvert il y a plusieurs années déjà, un vaste chantier visant à doter son arsenal de costumes qui s'approchent le plus possible de la réalité historique du temps de l'Escalade. Les Genevois peuvent dès lors d'adresser un grand coup de chapeau aux Compagnes et Compagnons qui oeuvrent mois après mois pendant toute l'année de façon bénévole au sein de l'arsenal de la Compagnie de 1602. (...)

Christian Brunier:Rosa Parks, Prix Nobel du courage

Elle entra dans le bus et alla s’assoir. Quoi de plus normal. Un passager, peu galant, lui demanda sa place. Elle refusa. Quoi de plus normal. Cependant, nous étions bien un 1er décembre, mais en 1955, aux USA. Rosa Parks était noire et n’avait, à l’époque, pas le droit de garder une place assise, si une personne blanche la voulait. Cette femme courageuse fut arrêtée par la police et amendée. Suite à cet incident raciste, le jeune Martin Luther King et ses ami-e-s lancèrent un large boycott contre cette compagnie de bus. Cette protestation durera 380 jours. Presqu’un an plus tard, la Cour suprême des Etats-Unis cassa les lois ségrégationnistes dans les bus. Le courage et l’idéalisme ont fait progresser très souvent les lois et les mentalités. Inspirons-nous de Rosa Parks à chaque fois qu’un humain subit de la maltraitance ou du mépris. (...)

Rodolphe Weibel: Pour des trains St-Gall-Genève-St-Gall

(...) Sans la boucle (le tronçon de rails reliant la gare de Cointrin au Vengeron) , les trains arrivés à l’aéroport peuvent y stationner quelques temps, dans l’attente du moment prévu à l’horaire. La boucle doit au contraire être parcourue continûment, un train qui la parcourt doit sauf incident poursuivre son voyage. Ceci fait que les deux gares de Cornavin et de l’aéroport sont assimilables à d’autres gares traversantes, comme le sont Lausanne, Berne, Sion, Neuchâtel. D’une certaine manière, Genève n’est plus une tête de ligne, Genève est située au milieu d’un trajet deux fois plus long : Saint-Gall est tête de ligne du trajet Saint-Gall – Genève – Saint-Gall. Relevons qu’un trajet de cette longueur, 700 km, est courant dans le monde ferroviaire européen, par exemple Bâle – Hambourg (850 km) ou Turin-Naples (900 km), ou encore Paris-Marseille (800 km). Genève, n’étant plus tête de ligne, doit s’inscrire dans le système cadencé. (...)

Pascal Décaillet: Mariss Jansons

Mariss Jansons ! Le monde de la musique perd l'un des plus grands chefs de notre époque. J'apprends à l'instant son décès, ce matin à Saint-Pétersbourg, à l'âge de 76 ans. Coïncidence : hier soir, je regardais encore la Dame de Pique, de Tchaïkovski, texte de Pouchkine, sous sa direction, sur Mezzo. (...) De ce spécialiste de la musique russe, mais aussi de Mahler, Dvorak, Bartók, et tant d'autres, je retiendrai, outre son génie dans la compréhension des œuvres, la capacité d'expression de son visage, la beauté, vive, pénétrante, immédiate, de son regard. Nous nous sentons, en ce dimanche, tout aussi dépossédés d'une âme que lorsque nous quittèrent, ces dernières années, des gens comme Claudio Abbado (2014), ou Nikolaus Harnoncourt (2016). Quoi de plus saisissant que la singularité d'un être, dans le fracas du monde ?

John Goetelen: Black Friday : pourquoi tant de haine ?

À tout moraliser, les vertueux expriment en creux un curieux mépris pour les humains. Ceux-ci ne seraient que les jouets de la société (refrain connu) qui les contraindrait à des comportements compulsifs d’achat de choses inutiles. Ainsi la ministre de la transition écologique, Élisabeth Borne, déclare: « À coups de remises, de publicités, on vous incite à acheter des produits dont vous n’avez pas nécessairement besoin ». Fichtre! Elle connaîtrait nos besoins? L’ancienne ministre écolo radicale Delphine Batho a fait voter par le parlement un amendement à la loi sur les soldes. L’objet est d’interdire la publicité spécifique pour le Black Friday. Les contrevenant risquent 300’000 euros d’amende et 2 ans de prison. C’est ça le progressisme. Le Batho de Delphine prend l’eau quand elle déclare: (...) Amazon n’est que la suite logique des grandes foires du passé et des premiers supermarchés. On reproche à la firme américaine l’empreinte carbone des livraisons de ses colis. Question: est-ce vraiment plus que si chaque acheteur se rendait personnellement dans un magasin? On lui reproche également de tuer le commerce de proximité et de pousser à la surconsommation. En réalité ce seraient surtout les supermarchés, qui offrent en gros une gamme aussi diversifiée, qui souffriraient. Et puis vendre fait travailler les producteurs et crée du travail. Chacun achète librement ce qu’il veut selon ses moyens. La consommation crée de l’emploi et de la richesse. (...)

Didier Bonny: Du grand au petit écran

Rares sont les suites qui sont à la hauteur du premier épisode. « Kingsman : le cercle d’or » ne fait pas exception à la règle, mais s’en tire toutefois avec les honneurs. Il faut dire qu’il était impossible de recréer l’effet de surprise de l’original qui a beaucoup contribué à son succès. (...) « Kingsman : le cercle d’or » souffre certes de quelques longueurs en raison d’un scénario qui tourne un peu trop en boucle dans la seconde partie, mais cela ne l’empêche pas toutefois d’atteindre l’objectif poursuivi : divertir agréablement. 3 étoiles, « Kingsman: le cercle d'or ». RTS 1, lundi 2 décembre, 20h45.

JF Mabut: Qui a raison: Zaki ou Lombardi?

Il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Les relations entre les journalistes et les politiciens ont toujours été tendus. Que Pascal Broulis ou Pierre Maudet poursuivent un éditeur ou qu'une entreprise envoie une menace de procès si tel article sort n'est pas nouveau. C'est le point de vue de Filippo Lombardi (...) . Pas du tout, estime Myret Zaki, ex-rédactrice en chef de Bilan, devenue influenceuse, les réseaux ont changé la donne. Chacun peut devenir un média à lui tout seul: voyez Trump et ses 65 millions de suiveurs sur Twitter ou ces influenceurs qui diffusent leurs points de vue et leurs bons conseils sans passer par le filtre d'une rédaction (...) Tous deux ont développé ces points de vue dans un débat à quatre* diffusé ce samedi dans Médialogue sur la RTS. Rien de très nouveau sur le fond mais un débat intéressant qui a laissé ouvertes plein de questions. Comme: (...)

Créé: 01.12.2019, 18h54

Le meilleur des blogs

Pascal Décaillet: Vital, la simplicité des Justes

Claude Bonard: Une Escalade oubliée, La nuit des échelles de mars 1529

Anne Cendre: Le musée forteresse de Lausanne

Jean-Noël Cuénod: Voile, croix et kippa pour les élus genevois

Vincent Schmid: La belle Escalade et la paix de Saint-Julien

Antoine Vielliard: La question de la scolarisation des Genevois de France

Rolin Wavre: «Je suis fatigué des postures qui phagocytent le débat public ou privé»

Catherine Armand: La passion de la Commune

Pascal Holenweg: A propos de la succession de Christian Levrat

Pierre Béguin: Rhinocérite

John Goetelen: La faute d’Antonio Hodgers


Edmée Cuttat: Un brûlot social sur la banlieue

Patrick Dimier: Genève aura-t-elle un budget en 2020 ?

Sylvie Neidinger: Gilets Jaunes, Brumaire An 1

Adrien Faure: L’égalitarisme strict et la pauvreté

Vincent Schmid: J'accuse, un film de Roman Polanski

Cyril Aellen: La droite a perdu. La droite peut gagner

Anne Cendre: Bustes contemporains

Valentin Dujoux: Les combats rétrogrades de certain-e-s

Aurélie Friedli: l’OHGe fait rayonner Genève

Arnaud Cerutti: Et si Constantin avait perdu la flamme?

Jean-Marc Guinchard: L’IN 163 et la délégation genevoise à Berne

Leila el-Wakil: Marcher pour les arbres

Maurice Gardiol: Dieu(x)... pour combler un déficit de culture

Grégory Pons: Est-ce décent et est-ce même intelligent ?

Pascal Gavillet: L'appel de Clotilde Courau

Daniel Warner: Sadako Ogata

Claude Bonard: Terrorisme à Genève

Maurice-Ruben Hayoun: Conseils de Régis Debray à son fils

Michèle Roullet: Ouverture à l’Autre et reniement de soi !

Andreas Dekany: C'était il y a trente ans!

Sylvie Neidinger: Marianne détournée en Oncle Sam...

Pierre Scherb: On continue (de perdre)

Mireille Vallette: Dernières nouvelles de l’islamophile Helvétie

Olivier Perroux: La nouvelle lutte des classes

Pierre Kunz: Sus aux inégalités !

Alain Meury: Cure de jouvence

Vincent Schmid: Edit de Nantes 2.0

Sylvain Thévoz: Mettons le racisme hors-jeu!

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...