Magali Orsini: Faut-il rejoindre les gilets jaunes ?

Très bons blogsWalter Schlechten: Le réveil brutal d’une société manipulée ! Paolo Gilardi: Migrer... Gorgui Ndoye: Fanon, le mythe fécond. Jean-Noël Cuénod: Macron et la marche funèbre de la Ve. Adrien Faure: La vie d’Ayn Rand

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Magali Orsini: Faut-il rejoindre les gilets jaunes ?

(...) Les gilets jaunes représentent la France des fins de mois difficiles, à qui il manque désormais la marge de manoeuvre qui permettait de s'identifier à la bourgeoisie. Ils sont souvent propriétaires de leur logement, ont une famille et un travail mais ressentent un déclassement dans la perte de leur pouvoir d'achat. Les électeurs de Marine Le Pen et de Nicolas Dupons-Aignan sont les premiers à les soutenir, mais la France Insoumise s'est également jointe, d'où ma perplexité. En effet, je suis de ceux qui ont toujours considéré l'impôt comme légitime, permettant de financer les services publics et de réduire les inégalités. Or, de nombreux retraités de droite, soumis à la hausse de la CSG, se sont joints au mouvement. De toutes façons, vu l'ampleur de ce dernier, je ne pense pas que ma présence soit indispensable. Je m'abstiendrai donc lâchement, tout en conseillant vivement à Emmanuel Macron et à son entourage de faire marche arrière avec cette taxe honnie. Ils n'ont plus aucune crédibilité à perdre.

Walter Schlechten: Le réveil brutal d’une société manipulée !

Ce soir je me dis qu’il est temps de reprendre la parole, cette liberté universelle qui fait que l’humain est l’acteur de sa vie et pas simplement le spectateur de ses désillusions. Comment ne pas se révolter, comment ne pas crier sa colère, sa haine parfois dans un monde où les communications vont de plus en plus vite. (...) La société et le peuple ne sont pas un laboratoire d’expérimentation politique, un jouet sociétal qui n’amusent que ceux qui gagnent encore plus au détriment de ceux qui souffrent toujours plus. (...) La démocratie moderne se meurt car elle n’a pas su se garantir que l’argent et tous ceux qui brillent ne prennent l’ascendant sur le bon sens, sur nos valeurs, sur nos espoirs aussi. Réagissons, réinventons aujourd’hui une société civile et écologique où le mieux vivre ensemble, (...) où le mot liberté aura tout son sens, celui du choix du partage et de la communication !

Paolo Gilardi: Migrer… d’un système à un autre

(...) Pour qui les migrations devraient-elles être sûres, ordonnées et régulières ? Pour les migrants qui périssent en Méditerranée, ceux qui sont traqués par les « patrouilles civiques » le long de la frontière Sud des États Unis, ou pour des pays qui construisent des murs et des barrières électriques pour se prémunir de leur arrivée? Poser la question, c’est y répondre. Sous le couvert de bons sentiments, le Pacte global légitimera les mesures de protection des États du Nord – les migrations sûres – ainsi qu’un accueil – ordonné et régulier – en fonction des besoins des économies dominantes. (...) Aujourd’hui, l’ensemble des demandeuses eT demandeurs d’accueil qui traversent les frontières représentent quelque 250 millions d’êtres humains – qui produisent, d’après J.J. Gomez Camacho, ambassadeur du Mexique auprès de l’ONU, «9% du PIB de la planète». Il faut leur ajouter les quelques 760 millions de migrant-e-s internes. Au total, un être humain sur sept est un migrant ! (...)

Gorgui Ndoye: Le mythe fécond de nos espérances généreuses, chaleureuses et fraternelles

De sa tombe, au-delà de sa mort, Fanon nous dit : « inventons la peau neuve, la pensée neuve l’homme neuf que l’Europe impérialiste a été incapable de faire triompher ». Sa voix clame forte et drue : « gardons-nous de l’attitude stérile du spectateur, éclairons-nous du faisceau quasi-grandiose de l’histoire mais attention, ayons confiance aux masses, aux peuples, comptons sur nos propres forces car la seule vie qui vaille la peine d’être vécue c’est celle-là même qui consiste à participer cérébralement et musculairement à la libération de nos peuples ! » Le 6 décembre 1961 disparaissait Frantz Fanon à l’hôpital Bethesda de Washington. Frantz Fanon qui est-ce pour nous, jeunes du Tiers Monde, qui avions entre 7 et 10 ans lorsqu’il disparaissait tragiquement le 6 décembre 1961 à Washington ? Il fut tout d’abord le mythe fécond de nos espérances généreuses, chaleureuses et fraternelles. Ces nouvelles espérances adossées aux aubes à peine nées et encore chancelantes des peuples du Tiers Monde qui disent non à la nuit néocoloniale et « progressent fermement contre l’ombre ». (...) Ce texte publié par ContinentPremier.com, le 28 décembre 2006 a été écrit par Hamidou Dia, philosophe-écrivain, L'auteur qui nous avait confié ce texte est aujourd'hui décédé. Qu'il repose en paix.

Jean-Noël Cuénod: Macron et la marche funèbre de la Ve

Faudra-t-il compter les morts pour que Macron prenne la mesure de ce qui commence à devenir une révolution d’un type nouveau, menée sans structure verticale et par maillage horizontal? Compétent pour ramasser le pouvoir, le président français n’a pas eu l’intelligence politique de comprendre que le déficit démocratique de son pays est devenu insupportable. (...) Si le président Macron voulait laisser une trace autre que celle d’un Jupiter pour farces et attrapes, il devrait préparer les funérailles de la Ve République, plutôt que de multiplier les poses de rustines qui cèdent aussitôt qu’elles sont collées. Car le 1er janvier prochain, on semble l’oublier, sonnera l’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu; il frappera une fois de plus les classes moyennes, grosses pourvoyeuses en Gilets Jaunes. (...) Le but n’est pas de transformer sur-le-champ la France en une Suisse avec démocratie directe à tous les ronds-points, mais au moins de tracer les voies vers une démocratie semi-directe compatible avec l’histoire des Français et leur génie propre. (...)

Adrien Faure: La vie d’Ayn Rand

Deux semaines après le Dimanche rouge, point de départ de la révolution russe de 1905 qui fit trembler l’Empire tsariste sur ses bases, naquit Alissa Zinovievna Rosenbaum dans la ville de Saint-Pétersbourg. (...) Quand elle pose pied sur le nouveau continent elle n’est plus Alissa Rosenbaum, mais se baptise elle-même Ayn Rand. (...) C'est à 27 ans que Rand parvient à vendre son premier scénario et toucher ainsi la somme de 1500 dollars. La chance semble tourner quelque peu. (...) Persévérante, cela ne l’empêche pas de rédiger l’année suivante en seulement trois semaines Anthem, récit de politique-fiction dressant un futur dystopique où l’individu est écrasé par le groupe en une tyrannie quasi-tribale. (...)

Beate Giffo-Schmitt: St. Nicolas ou Journée du Handicap

Je ne sais pas si c’est la chaleur qui rend fou les gens, mais ce matin nous avons échappé de justesse à deux accidents provoqués par des motards un peu trop hasardeux. Heureusement Monsieur Tom est un conducteur prudent aux réflexes rapides… (...) Au moment où nous signons notre présence à l’orphelinat nous réalisons que c’est le 6 décembre. Bonne St. Nicolas à tous ceux qui la célèbrent ! Ici nous sommes vraiment très déconnectées de tout ce qui se passe en Europe. Bien que des sapins de Noël commencent à pointer leur nez devant certains hôtels et boutiques la température ne nous incite guère des sentiments de Noël. Nous croisons la directrice qui nous explique qu’elle est en train de sélectionner les enfants qui auront droit de participer au cortège pour la journée du handicap. La condition est qu’ils puissent marcher seuls. (...) Vers la fin de la matinée un tuktuk arrive avec une cargaison de gâteaux d'apéritifs et de boissons offerts par une grosse dame Cambodgienne. Serait-ce St. Nicolas dans sa version féminine ou un don pour la journée du handicap? (...) (TDG)

Créé: 07.12.2018, 08h06

Articles en relation

Jean-Michel Olivier: Une odyssée du quotidien

La revue des blogs Pascal Décaillet: De l'Histoire politique, SVP ! Jacques-Simon Eggly: Pas de Gilets jaunes à croix suisse. André Thomann: Le patron des Genevouais. Jacques Davier: La difficile restauration du château de Dardagny. Pascal Holenweg: La droite s'attaque au statut du personnel... Plus...

Jean-Noël Cuénod: Gilets Jaunes et anarchisme autoritaire

Blogs à lire Alain Meury: Lausanne-Servette, le derby. Anne Cendre: Nolde chez Klee. Vincent Schmid: Laïcité 2.0- Bruno Hubacher: L’honneur perdu de la presse. Pascal Holenweg: La traversée du lac continue de s'envaser. Plus...

Roger Deneys: Vers l'Impeachment, la destitution du conseiller d'Etat PLR Pierre Maudet

La revue des blogs Pascal Décaillet: Carla Del Ponte : non, non et non ! Didier Bonny: Le Conseil national fait marche arrière. Mireille Vallette: La question des «Rohingyas». John Goetelen: Selon Greenpeace la canicule 2018 fut catastrophique. Hélène Richard-Fravre: Du travail, pas de détresse! Plus...

Olivier Perroux: L’automne du capitalisme?

Bonne cuvée de blogs Jean-Charles Rielle: Acceptation d’un avantage . Pascal Décaillet: Le quinquennat, erreur fatale. Pascal Holenweg: Ite missa non est. Xavier Comtesse: Horlogerie: le nouvel ordre mondial. Daniel Warner: The Valais Shows a New Politics. Rodolphe Weibel: Genevois, réagissez! Plus...

Toni Gambuzza: Maudet d’Arabie, la procrastination genevoise

Blogs à lire Claude Bonard: Une escalade piteusement manquée et oubliée. Rémi Mogenet: Un autel dit confédéral . Alonso Unica: Transparence à géométrie variable au PLR. John Goetelen: Carlos Ghosn rejoindra-t-il les Gilets Jaunes ? Cédric Segapelli Salaud ordinaire Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...