Leila el-Wakil: Et tout est aspiré dans un grand souffle

Blogs à lireGorgui Ndoye: Bravo aux Suisses! Mireille Vallette: Alexandre del Valle à Uni Mail. Roland Meige: Effondrement(s). Jean-Noël Cuénod: Poésie à lire et à ouïr. Christian Brunier: La dictature du bonheur au travail ? Claude Bonard: Vous reprendrez bien un doigt d'Armagnac

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Leila el-Wakil: Et tout est aspiré dans un grand souffle

Tandis que tombent les feuilles mortes, les souffleurs à feuilles s'activent, accablent nos tympans, éradique le peu de biodiversité qui nous reste. (...) N'épiloguons toutefois pas ici sur le râteau dont l'actualité internationale vient de s'emparer à propos de la Californie ... Mais, alors que les souffleurs s'énervent à éliminer, jusqu'à la dernière, les feuilles mortes, le souffle autrement destructeur de la densification, dictée par le Plan Directeur Cantonal 2030, aspire goulument notre paysage et notre tissu social, qui disparaissent comme coléoptères et autres insectes. Il y a deux ans a été créée une page Facebook qui se voulait une antidote, la page Contre l'enlaidissement de Genève de son nom de guerre, un nom délibérément polémique et qui renvoyait à d'analogues débats tenus au début du XXe siècle à Genève et en Suisse. Créer Contre l'enlaidissement de Genève était un hommage sotto voce à la notion d'enlaidissement forgée par les frères Guillaume et Edmond Fatio et par Marguerite Burnat-Provins, artiste pionnière et engagée, à l'origine de la Ligue pour la Beauté, qui allait devenir plus tard le Heimatschutz, alias Patrimoine Suisse. C'est à cet ancrage, pris au second degré, que Contre l'enlaidissement de Genève faisait allusion (...)

Gorgui Ndoye: Bravo aux Suisses!

Yes, la Suisse a rejeté aujourd'hui une initiative dite de l'autodétermination inutile d'un parti classé extrême droite visant à rejeter le Droit international. Il n' y a pas de juge étranger ce qu'il y a c'est le Droit, c'est l'Etat de Droit ! Quand un pays est démocratique sa Constitution est humaniste. L'important c'est d'avoir des juges nationaux impartiaux, justes déterminés à dire partout et en tout lieu le Droit avec Courage et surtout Intelligence ! C'est ce que le peuple suisse en majorité a compris pour rejeter cette initiative. J'avais modestement écrit une note intitulée Lettre de Dakar aux Suisses pour dire Non à l'initiative. Je suis heureux de constater que c'est un raz de marée du Non ! Ma belle ville, Genève l'inspirante est allée plus loin avec 75% de Non qui serait au niveau national à 67% ! Merci Genève. Merci la Suisse.

Mireille Vallette: Alexandre del Valle à Uni Mail

Jihadisme physique et jihadisme culturel: au cœur de la géopolitique planétaire, tel était le thème de la Conférence du 17 novembre à l'université de Genève d’Alexandre del Valle, auteur du livre "La stratégie de l'intimidation", paru en mars 2018 chez l' Artilleur. Ce fut une belle soirée! Les bancs du public étaient bien garnis et beaucoup de participants ont été passionnés pour ne pas dire scotchés en entendant l'orateur. Plusieurs dizaines d'entre eux ont d'ailleurs acheté son pavé après la conférence, ce qui ne trompe pas. L'ASVI a été félicitée pour cette initiative et le conférencier lui-même était ravi. Ces compliments étaient-ils mérités? A vous, qui avez manqué cette soirée, de nous le dire aussi. (...)

Roland Meige: Effondrement(s)

On a pu assister de nos canapés (jeudi 22 sur France 2, "L'émission politique") à l'effondrement d'une personnalité marquante de l'évolution de notre perception de l'environnement. (...) Il a voulu franchir des étapes, allant se frotter à l'écologie militante, puis, finalement, à l'écologie politique. Et là, sa spontanéité, son parler vrai, sa juste perception de l'urgence face aux agressions humaines contre le cadre naturel, n'ont pas passé. Parce que les dirigeants, dans notre société toujours dramatiquement industrielle, sont vitrifiés par le dogme de "la croissance", à tout prix. (...) Il y a un ouvrage assez glaçant sur l'éventuel futur de temps apocalyptiques, c'est "L'histoire du Général Dann", de Doris Lessing. Dès sa parution, j'ai, à portée de main, comme le Troisième Testament, l'essai marquant de Jared Diamond : "Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition et de leur survie". Là, on n'est pas dans la littérature, mais dans la froide, clinique, analyse de sociétés qui, à travers les siècles, se sont sabordées, par une mauvaise gestion de leurs ressources. Et les exemples ne manquent pas. Celui, caricatural, du type qui abattit le dernier arbre de l’lle de Pâques (...)

Jean-Noël Cuénod: Poésie à lire et à ouïr

Pour ce samedimanche qui s’avance. Un poème à lire et à ouïr. Et à caresser dans le sens du poil. La nuit s’enfonce dans la forêt / Prédatrice à pas de lynx sur la neige / Silence des oiseaux et des renards / Immobilité des hardes et des hordes / Epées aux fourreaux crocs sous les babines / Hors de portée des armes la nuit / Cette nuit à nulle autre pareille // Toutes les traces mènent à la peur / Toute la forêt tend sa jugulaire / Se soumettre se démettre et s’omettre / La mort plutôt que l’attente gelée / La mort plutôt que le ciel muet / La mort plutôt que la lune engloutie (...)

Christian Brunier: La dictature du bonheur au travail ?

Le bonheur au travail est à la mode. Certes, le bonheur ne se décrète pas. Cependant, chaque manager peut contribuer à améliorer les conditions de vie de ses collaboratrices et collaborateurs. C’est même l’un de ses devoirs. Des employé-e-s bien dans leurs baskets vivent mieux et bossent mieux. C’est bien pour la personne et bien pour l’entreprise. Les cadres doivent donc prendre conscience de ce rôle, éminemment central de leur fonction. Pour contrer ce phénomène, certains l’attaquent, le qualifiant de dictature du bonheur. J’en ai marre de celles et ceux qui voient le mal partout. (...)

Claude Bonard: Vous reprendrez bien un doigt d'Armagnac ?

Les jeunes de ma génération apprenaient à l'école que les terribles Armagnacs du dauphin Louis, futur Louis XI avaient infligé une sévère défaite aux Suisses aux portes de Bâle en 1444. Mais d'où vient ce terme d'Armagnacs ? (...) Le comté d'Armagnac était un très ancien comté français dans le duché de Gascogne dont le chef-lieu était Lectoure, terroir actuel du Haut Armagnac pour les connaisseurs. Afin de mener sa guerre, Bernard VII d'Armagnac recruta des bandes de soudards qui firent la guerre avec une violence bestiale et que l'on baptisa du nom de leur maître, "les Armagnacs". Une trêve ayant été conclue en 1410, les bandes d'Armagnacs inemployées devenaient dangereuses et le roi Charles VII convoitant la ville de Bâle dirigea sur la ville ces 40'000 mercenaires pillards sous le commandement du dauphin Louis. La rencontre décisive avec les Confédérés eût lieu à Saint-Jacques sur la Birse et se solda par la victoire de Louis. Sur 1500 Confédérés, 1200 succombèrent. Quant aux Armagnacs, ils perdirent 2000 hommes environ. Voilà, vous savez tout ! et maintenant, vous reprendrez bien un doigt d' Armagnac ? (TDG)

Créé: 25.11.2018, 22h16

Articles en relation

Rémi Mogenet: Un griot sénégalais, Racine, Ramuz...

La revued es blogs Colette Museur: Dire sa chance / Decir su fortuna. Pascal Holenweg: Vous avez plus de 7000 francs disponibles chaque mois, vous ? Didier Bonny: « Les Chatouilles », bouleversant, mais jamais pesant. Charly Schwarz: Un Etat solide... Plus...

Maurice-Ruben Hayoun: Qu’est ce qu’un djihadiste ?

La revue des blogs Daniel Warner: Trump Supporters and Wrestling Mania. Pierre Ruetschi: Notes de frais: les Alémaniques se moquent . Pascal Décaillet: Démocratie directe ! Olivier Emery: Distribution d'un livre religieux près d'un CO Plus...

En remplaçant l’écrit par l’écran…, par Jean-Michel Olivier

Fleurs de blogs Claude Bonard: François-Joseph d'Autriche, Elisabeth et Genève. Hélène Richard-Favre: Vu de Russie. Pascal Holenweg: L'initiative udéciste donnée battue ? Roland Meige: Ma cheminée, nos avions. Rodolphe Weibel: Un plan directeur du réseau ferroviaire genevois Plus...

Jean-Noël Cuénod: Gilets Jaunes un peu bruns et Macron vert très pâle

Bons blogs Mireille Vallette: Médine en Suisse: Lausanne 1, Neuchâtel 0. Anne Cendre: Concert du dimanche, Olivier Emery: Notre enfant d'accueil est parti. Lise Wyler: Fiction ou réalité? Le groumeur genevois: Al Khuwarizmi! Pascal Holenweg: Brexit or not Brexit ? Plus...

Maurice Gardiol: Non, je ne signe pas le référendum contre RFFA 17!

La revue des blogs Demir Sönmez: « Le Courrier” fête ses 150 ans. Pascal Décaillet: Le gâchis des radicaux. Hélène Richard-Favre: Cette Russie que j'aime. Didier Bonny: Du grand au petit écran. Bernard Comoli: La violence contre les Peuples indigènes a augmenté Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.