J,-D. Michel: Comprendre l'anxiété pour s’en libérer

Le meilleur des blogsVincent Schmid: Excursion en Absurdie. Sylvain Thévoz: La gauche progresse, la Suisse prend des couleurs. Emery: M. Yves Nidegger (UDC) est sourd et aveugle. Maurice-Ruben Hayoun: Hela Ouardi, les califes maudits II.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nouvelle édition de notre revue des blogs publié sur le forum blog.tdg.ch de la Tribune de Genève.. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

22 octobre

Jean-Dominique Michel: Comprendre l'anxiété pour s’en libérer

L'anxiété constitue en fait une "inquiétude" consciente au sujet d'un événement futur, enracinée dans des expériences douloureuses du passé dont nous redoutons la ré-occurrence. Plus nous nous concentrons sur les images mentales ou les pensées qui provoquent cette anxiété, plus nous risquons de former un circuit de neurones prêts à s’activer à tout bout de champ, parfois même dès le moment où nous nous réveillons ! En d'autres termes, l'anxiété devient une habitude avec laquelle nous composons de manière semi-consciente. Avec le temps, cette « mémoire » peut même s’activer sans que nous le réalisions. Alors, comment reconnaître et contrarier l’expression de cet automatisme ? Un nouveau modèle neuroscientifique impliquant la perturbation des souvenirs émotionnels pourrait nous offrir une solution particulièrement efficace. En termes simples, lorsque nous nous souvenons consciemment d'un souvenir troublant, il devient momentanément instable et peut alors être modifié avant de se réinscrire dans la mémoire à long-terme. (...) C'est l'expérience que nous vous proposons : Stratégie étape 1 : Fermez les yeux…

Vincent Schmid: Excursion en Absurdie

Devant ma mine dubitative, il désigne dans les rayonnages un coffret de visseuse flambant neuf au prix de 280 CHF, ce qui explose mon budget initial. Mais, me rassure-t-il, si vous attendez demain, elle sera en action à 50%. Pour un seul franc supplémentaire, vous aurez un appareil neuf, complet, avec en prime une batterie de rechange incluse ! Vous en avez, cher Monsieur, de la chance ! A bien y réfléchir, il me paraît que c’est une petite histoire de fous. Nous sommes au delà de l’obsolescence programmée. C’est une incitation directe faite au consommateur à envoyer à la casse un objet en parfait état de marche. (...) . Faut-il encore s’étonner de l’épuisement des ressources naturelles et du saccage de la planète ? (...) En attendant, ayant le privilège d’avoir du temps, je ne saisirai pas la chance qui m'a été annoncée. J'utiliserai le bon vieux tournevis manuel et j’irai fouiller dans les cartons des Puces ou de la Renfile.

Sylvain Thévoz: La gauche progresse, la Suisse prend des couleurs

Dans un climat international où la haine de l'autre et la défiance augmentent, cette victoire des forces progressistes au coeur de l'Europe est un magnifique encouragement. L’augmentation de la représentativité féminine et féministe est également une grande source de réjouissance. (...) Seule source de chagrin : la très faible participation. A Genève. 39% de participation, c'est peu, c'est très peu. (...) La complexité et la vitesse de notre société semblent parfois mettre à mal nos collectifs, mais je reste persuadé que sur le long terme, ce ne sont pas les forces de l'argent, de la démagogie ou du mensonge qui peuvent l'emporter. Les belles manifestations de ces derniers mois en sont d'éclatants exemples. (...)

Emery: M. Yves Nidegger (UDC) est sourd et aveugle

(...) Il déclare ainsi que la poussée écologique des élections de ce week-end n'est qu'un phénomène de mode passagère, un épisode éphémère. Dieu l'entende! Plaise à la Providence que, lors des prochaines élections fédérales, l'empoisonnement massif de notre air, de notre sol et de notre eau cessent enfin. Et que le gaspillage irresponsable de nos ressources vitales trouvent enfin un terme. Et que l'appétit cupide d'une minorité de riches possédés par le démon de Mamon disparaisse. Et que les catastrophes climatiques ne poussent nombre de malheureux dans les fosses de la misère ou sur les routes désespérées de l'exil. Hélas ,M. Nidegger, je crains que votre discours formaté ne soit guère sincère: (...)

Maurice-Ruben Hayoun: Hela Ouardi, les califes maudits II

Voici une contribution à la fois étonnante et des plus intéressantes concernant les premiers pas de la nouvelle religion islamique immédiatement après le décès de son fondateur. L’auteure, universitaire tunisienne dont je n’avais encore jamais lu, opte pour une méthodologie qui a commencé par me surprendre, jusqu’au moment où j’ai parcouru l’impressionnante liste d’ouvrages de la tradition musulmane, mis à contribution pour rédiger un récit suivi, prenant parfois les allures d’un roman policier. On ne manquera pas d’être frappé par la description physique et psychologique du futur Calife ‘Umar qui succédera à Abu Bakr, père d’Aïcha, la favorite du Prophète et donc son beau-père … Ces éléments proviennent de sources traditionnelles, ce qui leur confère la mesure de la vraisemblance. Si j’ai bien compris la thèse de cet important ouvrage, qui sera suivi, nous dit-on, par quelques autres, il s’agit de montrer, à l’aide de témoignages fiables, qu’un puissant penchant hagiographique musulman a soigneusement mis de côté, que la succession ouverte par la disparition du Prophète ne s’est pas passée dans un climat irénique, comme le prétend une tradition largement apologétique, et que les quatre premiers hommes appelés à occuper le poste prestigieux de calife (remplaçant, lieutenant, tenant lieu de..) furent contestés dès le début par une assemblée de croyants traversés par des courants contraires (...)

Antonio Gambuzza: L’exécutif fait des râles

(...) En ce 21 octobre 2019, les électrices et électeurs genevois peuvent se targuer d’avoir une image cantonale en adéquation fédérale mais imaginer une Conseilllère (du sérail) ou un Conseiller fédéral écologiste se ferait au détriment de la stabilité immédiate de la Suisse. Il faut avant tout identifier lequel de nos sept sages est le moins en adéquation avec le renouveau politique. Ensuite, soit refondre la formule magique avec la logique de bloc auquel cas se sont les courants politiques qui doivent se répartir les places leur revenant en plaçant le PDC à droite, soit en totalisant les sièges des deux chambres auquel cas ce sont les partis qui devront renoncer ou gagner une place à cet Exécutif. Peu importe la manière, c'est pendant la session d’automne 2020 que le remplacement devrait se réaliser. Ce qui représente la force de notre pays c’est sa stabilité et sa représentativité, les élus les plus anciens devraient s’en rappeler et au bon moment, leur révérence tirer.

JF Mabut: A Bardonnex, la chute du PDC est brutale

(...) Libéralisme protestant, Capitalisme social et catholique ou marxisme bon teint et leurs variantes ont fait l'Europe et le monde tel qu'il est. Ces trois courants sont en voie non pas de disparition, mais de réinvention face à une monde en plein bouleversement. Les Verts doivent une partie de leur succès au fait qu'ils croient, eux, que l'humain - seul dans les cieux mais plus seul dans l'univers que nos Nobel locaux disent peuplé de milliards de planètes terres - que l'humain donc peut (doit) être plus sage (plus Dieu) qu'il ne l'a jamais été. Et qu'un jour sans viande ni poisson (pour commencer), qu'une taxe sur les carburants (avant de bannir les bagnoles), qu'une agriculture bio (mais sans ogm) et locale, que la fabrication chez soi ou dans un alterbistrot de ses savons et autres détergents et d'objets divers façon Fablab, bio, durables et sans plastique, que des frontières ouvertes et une Suisse européenne et solidaire, qui force ses banquiers à se labelliser verts aussi, est prometteur d'une société forcément plus juste, progressiste, solaire et sauvée de l'enfer climatique annoncé. (...)

Créé: 21.10.2019, 17h42

Articles en relation

Mathias Buschbeck: Un.e Vert.e au Conseil fédéral... et vite !

Le meilleur des blogs Plus...

Michèle Roullet: Aborder le racisme anti-Noirs à Genève

Le meilleur des blogs Demir Sönmez: Manifestation de solidarité avec le Rojava. Pascal Décaillet: La vie des gens. Jean-François Cruz: Ô Gange: entre vie et mort. JF Mabut: La vague verte fond sur le génie suisse. Hank Vogel: Pondichéry un jour d'automne. Plus...

Pierre Jenni: Bill Gates et le philanthro-capitalisme

Le meilleur des blogs Plus...

John Goetelen: Voile et identité

Le meilleur des blogs Bernard Andrié: Le coupable, c'est l'arbitre. Daniel Warner: Greta the Disturber. Jean-Noël Cuénod: Trump: «Chérie, j’ai rétréci l’Amérique!». Maxime Provini: Inciter les acteurs financiers à prendre en compte l’environnement dans leurs investissements ? Plus...

André Naef: Le père Ubu au pouvoir

Le meilleur des blogs Claude Bonard: La botte secrète du PIS en Pologne ! Rémi Mogenet: Poèmes de la Cité, I, Pascal Décaillet: Verts, l'insoutenable légèreté ! Bernard Comoli: Les violences contre les indigènes au Brésil. Philippe Souaille: 1915, le Nationalisme au Service de l'Etranger. Marie-France de Meuron: Devons-nous déléguer notre pouvoir immunitaire? Stéphane Valente: Nos libertés sont comptées... Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Premier anniversaire des gilets jaunes
Plus...