Adrien Faure: L’égalitarisme strict et la pauvreté

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nouvelle édition de notre revue des blogs publié sur le forum blog.tdg.ch de la Tribune de Genève.. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Adrien Faure: L’égalitarisme strict et la pauvreté

Cinq arguments contre une égalité matérielle totale entre les individus: (1) L’argument des besoins spéciaux: Il existerait pour certains individus une nécessité morale à recevoir davantage que les membres normaux de la société. Ce serait par exemple le cas des personnes handicapées ou sujettes à des maladies rares et difficilement traitables. (...) (2) L’argument des droits de propriété: Les individus jouiraient de droits de propriété sur leur propre personne et sur ce qu’ils acquièrent par l’usage de leurs talents. L’importance morale de ces droits serait telle qu’ils justifieraient de déroger à la règle de la stricte égalité. (...) (5) L’argument de l’efficacité de la production: Des disparités matérielles entre individus seraient nécessaires afin d’organiser la production de façon efficace et productive, notamment par le biais d’incitations, créatrices d’inégalités matérielles. Parmi ces cinq arguments, c’est l’argument (5) qui me semble le plus convaincant pour critiquer l’égalitarisme favorable à une égalité stricte des possessions matérielles. (...) L’égalitarisme strict, parce qu’il tend, en réduisant les incitations à travailler des individus, à réduire la production, mène donc à une plus grande pauvreté absolue. (...)

Pierre Kunz: Djihadistes : cynisme ou « trouille » chez les Européens ?

Le refus affiché par les pays européens de prendre en charge « leurs » djihadistes, hommes et femmes, actuellement détenus en Irak et en Syrie est significatif de la déliquescence des institutions européennes et de l’affaissement moral des élites politiques, molles et sans ressort, du Vieux continent. Le Drian, ministre français des affaires étrangère, incarne parfaitement la faiblesse profonde qui gangrène des pays qui furent jadis puissants et orgueilleux. (...) Car la crainte des djihadistes comme celle des menaces pour l’Europe de l’Etat islamique ont toujours été et restent totalement exagérées. Le Califat et ses terroristes n’ont jamais songé à mettre en péril les sociétés occidentales et ils n’ont jamais été en mesure de frapper plus que quelques citoyens occidentaux malchanceux. Les risques de « déstabilisation » n’ont jamais dépassé le seuil d’un fantasme que la presse écrite, radiophoniques et télévisuelle s’est ingéniée à cultiver. Voilà les réalités qu’il aurait fallu et qu’il faudrait expliquer aux peuples européens afin de les mobiliser en faveur du respect du droit et du bon fonctionnement de nos institutions. (...) Les Américains l’ont bien compris, qui respectent leur constitution et leurs devoirs. Ils s’occupent, eux, de « leurs » terroristes, quitte à les traiter avec une rigueur particulière, celle de Guantanamo, rigueur que les Européens n’ont cessé de condamner au nom des droits de l’Homme. (...)

Maurice-Ruben Hayoun: De la théodicée à l’individualisme religieux …

(...) En fait, le thème métaphysique du livre de Job revient à se demander si la vie humaine peut être à l’abri des aléas de l’existence, si la main protectrice du Seigneur est toujours placée sur nos têtes ou si la nature même de la vie sur cette terre nous expose immanquablement à des malheurs : pouvons nous alors, dans ce cas, incriminer Dieu ? Le livre se garde bien de trancher ce grave débat. La fugacité de la vie humaine, le caractère éphémère de la vie humaine, les limites de l’intellect, autant de données qui pèsent lourdement sur notre destinée. Dans le dernier chapitre de ce livre, le 42ème, Job reconnaît sa défaite, ce qui signifie que ni Dieu ni le livre n’ont répondu à la question. Job s’exclame sur son fumier : je te connaissais par ouï-dire, mais à présente mon t’a vu, c’est pourquoi je (me) méprise… Ce n’est pas une réponse à la grave question métaphysique qui est posée. Et le fait que Dieu redonne à son serviteur Job tout ce qu’il avait perdu au quintuple n’y change rien. Pourquoi Job a t il souffert ? On ne le saura jamais. (...) Ezéchiel a vraiment apporté la réponse théologique qui s’imposait. Il a découvert l’individualisme religieux. Il a sacralisé la conscience morale de tout un peuple. Faute de quoi, nous aurions été appelés à payer pour des fautes que nous n’aurions pas commises. C’est de lui que provient la phrase devenue proverbiale : Dieu ne veut pas la mort du pécheur (...)

Pascal Décaillet: Heureux pays, aimé et joyeux

C'est un miracle, en Suisse, que d'avoir deux Chambres. L'une, le National, pour représenter tous les citoyens, à la proportionnelle (depuis 1919). On l'appelle la Chambre du peuple. L'autre, pour équilibrer cela, et défendre la voix des Cantons : le Conseil des Etats. (...) Au final, le Conseil des Etats demeurera une Chambre de contrôle. Avec le nouveau souffle d'une Lisa Mazzone ou d'une Adèle Thorens. Mais aussi, les équilibres maintenus, avec des partis plus traditionnels. Ainsi va la Suisse, avec sa démarche de crabe, qui nous met tout autant à l'abri de la Restauration bedonnante que de la Révolution du Grand Soir. Heureux pays, aimé et joyeux.

Marie-France de Meuron: Aurons-nous des Gilets Jaunes en Suisse?

Evidemment, au premier degré, on peut imaginer que les gilets seront plutôt rouges, comme le drapeau suisse! Au deuxième degré, on peut percevoir qu'ils prendront la couleur rouge, qui est celle de l'ancrage, du premier chakra - dénommé justement chakra racine -. Autrement dit, le rouge nous incite à avoir les pieds bien sur terre! Ce que les Gilets Jaunes (GJ) nous enseignent, c'est le retour au fondement de la société, une communauté reliant des individus de différents milieux, de différentes professions, de différentes régions mais unis par une même conviction, à savoir qu'il faut récupérer un certain pouvoir populaire. Ce pouvoir actuellement est contracté dans un système de partis qui dépendent de tellement de facteurs que leurs représentants en perdent trop souvent le contact avec ce qui unit la population. (...)

Lucas Francioli: Au Pré-du-Stand comme au Lancy-Pont-Rouge, il n’y aura pas de bureaux vides

Aujourd’hui, la plupart des bureaux vacants concernent les bureaux anciens, mal desservi par les transports publics et à majorité concentrés dans la ville de Genève (50%). Ces derniers continueront à être vacant vu leurs ancienneté (années 60 et 70) et leurs impraticabilité face aux nouvelles attentes des locataires. En effet, compte tenu de cette situation, les nouveaux bureaux construits autour de la gare de Lancy-Pont-Rouge/ Carrefour de L’étoile à 500 Francs le mètre carré ont été loué à une vitesse très rapide comme le rapporte Le Temps dans un article paru en décembre 2018. Ce, alors même que les bâtiments venaient à peine d’être finalisés. Comme l’explique Bertrand Cavaleri, directeur d’AMI International, dans l’article, ceci s’explique par “une concentration de la demande de bureaux autour d’immeubles de qualité, bien desservis par les transports publics, par une sortie d’autoroute et devant bénéficier prochainement d’une connexion rapide avec la France voisine”. L’emplacement des bureaux au Pré-du-Stand est par conséquent idéal (...)

Créé: 17.11.2019, 22h10

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...