Passer au contenu principal

Pour ou contre ressusciter la version originale de la «loi Longchamp» sur les PPE?

Le Grand Conseil se penche à nouveau sur un texte visant à combattre la spéculation sur la vente d'appartements destinés à la classe moyenne.

Le quartier de la Tulette, à Cologny, est l’un des exemples les plus connus de spéculation immobilière sur des logements initialement destinés à la classe moyenne.
Le quartier de la Tulette, à Cologny, est l’un des exemples les plus connus de spéculation immobilière sur des logements initialement destinés à la classe moyenne.
Olivier Vogelsang

Après de multiples rebondissements, la révision de la Loi générale sur les zones de développement (LGZD), plus communément appelée «loi Longchamp», se retrouve une nouvelle fois au cœur de l’actualité. Le Grand Conseil se penchait jeudi soir sur l’initiative cantonale 156, visant à combattre la spéculation immobilière sur la vente de constructions dont le prix est contrôlé par l’Etat. Une proposition qui reprend le texte originellement concocté par l’actuel président du Conseil d’Etat.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.