Passer au contenu principal

Coronavirus en SuisseBerne souhaiterait maintenir les restrictions au-delà de février

Selon la presse dominicale, le Conseil fédéral n’annoncera pas d’allégement des mesures à la fin du mois, notamment en raison des nouveaux variants. Tout au plus pourrait-il y avoir des assouplissements «symboliques», par exemple pour les zoos ou les musées.

Berne souhaite maintenir les restrictions actuelles concernant les réunions privées, la fermeture des magasins et des restaurants et l’interdiction des manifestations au-delà de fin février, selon la «SonntagsZeitung».
Berne souhaite maintenir les restrictions actuelles concernant les réunions privées, la fermeture des magasins et des restaurants et l’interdiction des manifestations au-delà de fin février, selon la «SonntagsZeitung».
Keystone/Ennio Leanza

Le Conseil fédéral va probablement maintenir la plupart des restrictions malgré une baisse du nombre de cas de Covid-19, selon la presse dominicale. La réouverture ne devrait être que timide, rapporte la «NZZ am Sonntag».

Selon une personne bien informée dans l’entourage du Conseil fédéral, «il y aura des assouplissements principalement dans le domaine symbolique». Tout au plus y aura-t-il un ou deux susucres en mars. Par exemple, seuls les magasins individuels, les zoos ou les musées pourraient être autorisés à rouvrir en mars.

Le Conseil fédéral craint une augmentation des infections quotidiennes à partir de mars en raison des nouveaux variants. Un scénario table sur 15’000 contaminations par jour contre 1600 aujourd’hui.

Jusqu’à l’été?

La «SonntagsZeitung» rapporte pour sa part que, lors des entretiens de Watteville vendredi, Alain Berset a présenté aux partis gouvernementaux de nombreux scénarios relatifs à l’évolution de la pandémie et à la durée des restrictions actuelles. Il en ressort que le Conseil fédéral souhaite maintenir les restrictions actuelles concernant les réunions privées, la fermeture des magasins et des restaurants et l’interdiction des manifestations au-delà de fin février, écrit le journal.

Présent aux entretiens, le coprésident du PS Cédric Wermuth l’a confirmé au journal. Dans une lettre, l’UDC prétend quant à elle qu’Alain Berset a annoncé lors de ces entretiens le maintien des mesures actuelles jusqu’à l’été.

ATS

195 commentaires
    Sans voix

    Laissez-nous VIVRE!!!

Articles en relation