Passer au contenu principal

Diplomatie sanitaireBelgrade se lance dans le tourisme vaccinal

Championne de la vaccination, la Serbie offre des doses à ses voisins et propose des injections gratuites aux étrangers. Une générosité qui vise à redorer l’image du pouvoir serbe.

Des centaines de ressortissants de Bosnie-Herzégovine, du Monténégro, de Macédoine du Nord et d’Albanie font la queue devant le principal centre de vaccination de Belgrade, le 27 mars 2021.
Des centaines de ressortissants de Bosnie-Herzégovine, du Monténégro, de Macédoine du Nord et d’Albanie font la queue devant le principal centre de vaccination de Belgrade, le 27 mars 2021.
keystone-sda.ch

Le vaccin anti-Covid-19 est en train de s’imposer comme l’arme géopolitique de l’année 2021. Dans les pays d’ex-Yougoslavie, la stratégie de Belgrade rencontre un fort écho médiatique. Après le Royaume-Uni, la Serbie fait figure de championne de l’immunisation, notamment grâce à ses achats massifs de vaccins russes et chinois encore non homologués par les régulateurs européens. Près de deux millions et demi de Serbes – sur une population totale de sept millions – ont déjà reçu au moins une dose, et le pays expérimente le «tourisme vaccinal», une première en Europe.

Venus de Bosnie-Herzégovine, de Macédoine du Nord, du Monténégro ou même d’Albanie, des milliers de Balkaniques, lassés des lenteurs et des failles de leurs propres systèmes de santé, ont ainsi répondu à l’offre de vaccination gratuite émise par les autorités serbes ces derniers jours. Dans les files d’attente devant les centres de vaccination de Belgrade, on trouve même des ressortissants de toute l’Europe pressés de se faire immuniser.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.