Passer au contenu principal

Toujours promise, jamais faiteBayrou, l’homme qui tente d’imposer la proportionnelle à Macron

À l’Assemblée nationale, le visage de la nation est défiguré par le scrutin majoritaire. François Bayrou veut le corriger. Y arrivera-t-il?

François Bayrou et Emmanuel Macron en janvier 2020 à Pau. Entre les deux hommes, un lien profond existe et le vieux briscard use de tout son poids pour défendre la proportionnelle.
François Bayrou et Emmanuel Macron en janvier 2020 à Pau. Entre les deux hommes, un lien profond existe et le vieux briscard use de tout son poids pour défendre la proportionnelle.
AFP

«Des millions d’électeurs ne sont pas représentés au parlement. […] Ils n’ont plus qu’une issue: le blocage, la manif, la paralysie, et souvent la violence.»

François Bayrou

Il y a des promesses qui sont bonnes en campagne électorale mais vouées à l’oubli quand on arrive au pouvoir. C’est le cas, en France, de l’élection proportionnelle aux législatives. François Hollande l’avait promise en 2012, il s’est empressé de l’oublier une fois installé à l’Élysée. Emmanuel Macron l’avait promise en 2017, il était tranquillement en train de l’oublier quand François Bayrou, fin janvier, a déboulé comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.