Passer au contenu principal

Reportage en ItalieAvec les damnés de la terre de Milo Rau

Le film «Le Nouvel Evangile» du metteur en scène sort ces jours et dénonce l’exploitation de travailleurs issus de l’immigration africaine. Récompensé du titre de Meilleur documentaire du Prix du cinéma suisse 2021, il propose une plongée dans une réalité très sombre.

Le travail de récolte des tomates est un labeur très dur et surtout très mal payé: pour 350 kilos de fruits récoltés, un ouvrier ne gagne bien souvent que 3,5 euros.
Le travail de récolte des tomates est un labeur très dur et surtout très mal payé: pour 350 kilos de fruits récoltés, un ouvrier ne gagne bien souvent que 3,5 euros.
ARMIN SMAILOVIC
Apparition du Christ dans un champ de tomates des Pouilles en septembre 2019.
Apparition du Christ dans un champ de tomates des Pouilles en septembre 2019.
ARMIN SMAILOVIC
Au bord d’une route près de San Severo, l’équipe du film de Milo Rau prend le chemin des champs de tomates au bord d’une route dangereuse pour les piétons, sillonnée par des camions transportant la récolte.
Au bord d’une route près de San Severo, l’équipe du film de Milo Rau prend le chemin des champs de tomates au bord d’une route dangereuse pour les piétons, sillonnée par des camions transportant la récolte.
ARMIN SMAILOVIC
1 / 4

Les gestes sont affairés mais précis, oeuvrent à un rythme rapide. Des mains gantées de noir fouillent la terre, arrachent des plants, les secouent sèchement au-dessus d’un cageot. À chaque fois tombent une bonne douzaine de tomates. Retour au sol ensuite, où se poursuit inlassablement la récolte sous le soleil encore chaud de cette fin septembre 2019 dans les Pouilles, au sud de l’Italie. La technique est rodée. Le temps est précieux. «Il faut saisir au moins 4 ou 5 plants à chaque fois et trouver la bonne façon de faire tomber les fruits d’un seul coup», commente Mudi, qui connaît bien le métier. Le Soudanais de 36 ans est de retour sur les champs de tomates mais il y tient cette fois un rôle un peu différent: il fait partie des acteurs africains qui jouent les rôles de Jésus et de ses disciples dans le dernier film du metteur en scène suisse Milo Rau. «Le Nouvel Evangile», docu-fiction qui concourait aux Prix du cinéma suisse et sort ces jours, relie cette réalité socio-économique avec une rébellion qui se cristallise dans la figure d’un Christ contemporain.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.