Passer au contenu principal

Volkswagen voit reculer son bénéfice opérationnel

Le 2e trimestre n'a pas été bénéfique pour le géant allemand de l'automobile. Mais il confirme ses objectifs annuels.

Le groupe a vu son chiffre d'affaires augmenter de 6,6%.
Le groupe a vu son chiffre d'affaires augmenter de 6,6%.
Keystone

Le géant allemand de l'automobile Volkswagen a affiché jeudi un bénéfice opérationnel hors effets exceptionnels en baisse de 8,1% sur un an au deuxième trimestre dans un contexte de ralentissement du marché.

Le groupe a vu son chiffre d'affaires augmenter de 6,6%, à 65,2 milliards d'euros (71,5 milliards de francs), mais le nombre de véhicules vendus a baissé légèrement, notamment sur le stratégique marché chinois.

Côté résultat net, le bénéfice a bondi de 24,2% à 4,1 milliards d'euros en raison de la disparition d'une charge exceptionnelle de 1,6 milliard comptabilisée au deuxième trimestre 2018.

Bénéfice attendu quand même en hausse

Le constructeur a par ailleurs confirmé ses objectifs annuels. Sur l'ensemble du premier semestre, le bénéfice opérationnel hors exceptionnels s'inscrit en légère hausse de 1,9%, que Volkswagen attribue à des ventes plus rentables et une offre plus attractive. «Volkswagen s'est bien porté dans un marché en général en baisse», s'est félicité le directeur financier Frank Witter.

La marge opérationnelle ajustée, très observée par les marchés, a toutefois reculé à 7,9% au deuxième trimestre (contre 9,1% en 2018), et est en baisse de 0,2 point sur les six premiers mois de l'année, à 8,0%. Elle avait été de 7,3% sur l'ensemble de l'année passée.

Les charges exceptionnelles liées au scandale des moteurs diesels truqués ont baissé au premier semestre, à près de 1 milliard d'euros intégralement comptabilisé au premier trimestre, contre 1,6 milliard sur les six premiers mois de 2018. Au total, depuis qu'il a éclaté en 2015, le «dieselgate» a coûté quelque 30 milliards d'euros.

Objectifs maintenus

La marque phare VW a vu son bénéfice opérationnel et chiffre d'affaires progresser légèrement, indique le groupe. Pour 2019, Volkswagen a maintenu ses objectifs d'un niveau des ventes «légèrement supérieur» à l'année passée et d'une croissance de «jusqu'à 5%» du chiffre d'affaires. La marge devrait s'établir entre 6,5% et 7,5%.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.