Voitures électriques: Tesla franchit un seuil en Suisse

AutomobileTesla espère franchir en juin la barre des 10'000 véhicules livrés en Suisse depuis dix ans. Le groupe détient désormais une part de marché de 1,8%.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les immatriculations des voitures neuves Tesla en Suisse ont été multipliées par quatre et demi de janvier à mai en comparaison annuelle. La barre des 10'000 véhicules livrés depuis dix ans par cette marque 100% électrique devrait être atteinte en juin. Mais des retards de livraison ont jeté une ombre, sans compter une concurrence qui va se durcir.

Avec les 195 nouvelles mises en circulation en mai, Tesla détient pour les cinq premiers mois une part de marché de 1,8% sur le marché suisse des véhicules neufs et frappe à la porte du «top 10», devant Subaru, à égalité avec Nissan et sur les talons de Citroën, selon les derniers chiffres détaillés fournis par Auto-Suisse.

La marque dirigée par l'imprévisible Elon Musk s'était particulièrement distinguée en mars en devenant, avec son nouveau Model 3 «grand public», le premier véhicule 100% électrique à figurer dans le peloton de tête des voitures les plus vendues en Suisse (1094 immatriculations).

Bémol, ce pic a été atteint en bonne partie car mars a vu la mise en circulation de voitures commandées sur deux ans, pas disponibles plus tôt en raison de retards de livraison, a précisé à AWP le président d'Auto-Suisse François Launaz. Ce dernier reconnaît l'avance technologique du groupe californien mais estime que la cadence ne pourra pas être soutenue.

«Dès 2020, la concurrence sera nettement renforcée avec l'entrée en vigueur de la norme européenne limitant à 95 g/km les émissions de C02 des voitures neuves» sous peine de lourdes pénalités, explique M. Launaz. «Les constructeurs européens vont venir en masse sur le marché de l'électrique et il est douteux que les consommateurs suisses privilégient Tesla par rapport par exemple aux allemandes.»

Et de poursuivre: «A mes yeux, Tesla est plus une entreprise commerciale qu'une marque. Elle perd de l'argent (702 millions de dollars de perte au 1er trimestre, après cependant six mois de bénéfice) et sa stratégie est très particulière et variable», observe le président d'Auto-Suisse.

Démarche atypique

La marque américaine, qui «refuse de payer les cotisations», n'est pas membre de la faîtière suisse et se distingue par son approche très directe: les commandes ne sont possibles que par internet et aucune collaboration ne se fait avec des garages externes. Tesla exploite dix succursales en Suisse (notamment à Genève, Lausanne ou Martigny). Le public peut tester les modèles et choisir ses options, explique un porte-parole de Tesla Suisse.

L'entreprise américaine ne craint pas l'arrivée en masse des constructeurs européens sur «son» marché: le développement de l'électrique et des infrastructures qui vont avec profitera à tout le monde, il y a de la place pour chaque marque, estime l'entreprise. En outre, Tesla dispose de la meilleure infrastructure de recharge et de la plus grande autonomie parmi les «électriques», fait-elle valoir, réfutant les réserves d'Auto-Suisse.

Si aujourd'hui le Model 3 (dont le prix oscille entre 47'200 et 66'700 francs) représente l'immense majorité des véhicules vendus, la marque s'est enracinée en Suisse dès 2009 avec la Roadster d'abord, puis la Model S et la Model X. Elle s'apprête à «célébrer» ce mois-ci la vente de son 10'000e modèle en Suisse, un chiffre considérable par rapport aux autres marchés. Le taux de pénétration en Suisse est un des plus importants.

Pour la Suisse romande, Meyrin est une plaque tournante. Toutes les voitures commandées passent par le centre de distribution établi dans cette cité genevoise, qui fonctionne aussi comme plateforme de services.

Tesla Suisse n'a pas confirmé un récent article de PME Magazine indiquant que le groupe envisagerait d'implanter son centre névralgique européen (administratif) à Genève. Il est établi en revanche qu'il chercher à exploiter des sites de production également hors des Etats-Unis, notamment en Europe. (ats/nxp)

Créé: 06.06.2019, 09h31

Articles en relation

La Model 3 fait décoller Tesla en Europe

Automobile Les volumes de livraison de Tesla ont plus que triplé sur un an en Europe grâce à l'arrivée en février de sa berline Model 3. Plus...

Les Tesla de la police bâloise sont opérationnelles

Protection des données Les voitures électriques de la police de Bâle-Ville remplacent les actuelles Mercedes. Munies d'une carte SIM d'un opérateur suisse, elles patrouillent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manifs partout en Suisse
Plus...