Top Gear: la BBC suspend Jeremy Clarkson

TélévisionUn des animateurs de la mythique série Top Gear a été suspendu par la chaîne britannique suite à une altercation avec un membre de la production.

James May (à gauche), Jeremy Clarkson (au centre) et Richard Hammond (à droite) dans la fameuste Downing Street à Londres.

James May (à gauche), Jeremy Clarkson (au centre) et Richard Hammond (à droite) dans la fameuste Downing Street à Londres. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jeremy Clarkson, l'animateur de la série culte Top Gear, a été suspendu par la chaîne britannique BBC après une «altercation» dont il serait à l'origine, avec un producteur de l'émission.

Selon le site internet de la BBC, Jeremy Clarkson aurait frappé le producteur la semaine dernière, et les trois épisodes inédits de la saison risquent bien de ne pas être diffusés. L'épisode prévu dimanche a été annulé.

Le principal intéressé n'a pas souhaité commenter sa suspension mais a plaisanté sur les réseaux sociaux au sujet des films qui pourraient le mieux remplacer Top Gear. Il n'en est pas à son premier coup d'éclat. En mai dernier, suite à un précédent accrochage, on lui avait donné une «mise en garde finale» suite à des propos racistes pendant le tournage.

Des habitués du tournage ont confirmé que la production de l'émission avait bien souvent été à la limite du supportable à cause des crises de colère de Jeremy Clarkson, et qu'une grave dispute avait dû éclater pour justifier une suspension immédiate de la sorte. Les autres membres de l'équipe de Top Gear restent en place.

Créé: 11.03.2015, 03h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.