Skoda Scala représente l’éloge du break compact

Style et finition soignés, beaucoup d’espace à bord et équipements dernier cri pour succéder à la Rapid Spaceback.

Le break Skoda Scala remplacera la Rapid Spaceback.

Le break Skoda Scala remplacera la Rapid Spaceback. Image: SKODA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La planche de bord du futur Skoda Scala. (Image: SKODA)

Depuis la présentation, au début d’octobre 2018 à Paris, du concept car Vision RS, Skoda distillait au compte-goutte des informations au sujet de la Scala, le futur modèle de série qui en serait extrapolé. Le voile a finalement été levé à Tel-Aviv, six mois avant la commercialisation de ce break compact appelé à succéder à la Rapid Spaceback.

Présentée comme une révolution, la Scala effectue en tout cas un saut générationnel dans la gamme du constructeur. Première Skoda à partager la nouvelle plateforme MQB A0 du groupe VW, elle met en exergue les qualités traditionnelles de la marque – espace à bord, rapport qualité-prix, solutions simples et ingénieuses – et y ajoute une touche supplémentaire de raffinement.

Extérieurement, cela se remarque à certains détails, comme la lunette arrière recouvrant toute la partie supérieure du hayon, les clignotants LED à défilement ou les jantes de 18 pouces (selon les versions).

Dans l’habitacle, on est séduit par la qualité d’aspect des matériaux moussés et l’éclairage d’ambiance blanc ou rouge, au choix. Le nouveau break compact n’est pas en reste non plus en ce qui concerne les équipements disponibles, dont beaucoup sont issus du haut de gamme.

C’est le cas du hayon motorisé, des phares full LED, du «cockpit virtuel» (encore réservé à Audi il n’y a pas si longtemps) ou de la connectivité dernier cri, mais aussi de la possibilité de chauffer non seulement le pare-brise, mais également le volant et même les sièges arrière. Parmi les nouvelles options astucieuses, citons le dispositif d’attelage rétractable électriquement, au moyen d’un interrupteur placé dans le coffre.

Skoda a toujours été parmi les premiers de classe en ce qui concerne l’espace à bord, et la Scala entend bien rester fidèle à ce principe. Grâce à son empattement presque aussi long que celui de l’Octavia, elle pointe en tête de son segment en termes d’habitabilité aux places arrière et de capacité du coffre.

Grâce à son design soigné et aux surfaces lisses de la carrosserie, du soubassement et des canaux de refroidissement du moteur, la Scala revendique un Cx de 0,29. En combinaison avec des motorisations turbo essence modernes et efficaces, on peut s’attendre à des consommations basses.

Une version à gaz naturel/biogaz fera son apparition dans le courant du deuxième semestre 2019, mais le nouveau break compact fera en revanche l’impasse sur le diesel, tout au moins en Suisse.

(TDG)

Créé: 17.01.2019, 16h22

Les chiffres

Longueur/largeur/hauteur
4362/1793/1471 mm.

Moteurs essence
1.0, 3 cyl. turbo, 95 ch.
1.0, 3 cyl. turbo, 115 ch.
1.5, 4 cyl. turbo, 150 ch.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Claude Goretta
Plus...