Passer au contenu principal

La cinquième génération du RAV4 s’offre une nouvelle plate-forme

L’inusable SUV de Toyota reçoit une structure plus rigide, avec un centre de gravité abaissé et une ligne effilée et élégante.

La cinquième génération du RAV4 gagne en élégance.
La cinquième génération du RAV4 gagne en élégance.
TOYOTA

Le SUV vedette de Toyota se refait une beauté pour la cinquième fois. Mais cette génération change de plate-forme en adoptant la TNGA (Toyota New Global Architecture) déjà utilisée, par exemple, par la Prius.

Cette modification importante débouche sur une meilleure rigidité et un centre de gravité plus bas, des éléments qui améliorent le comportement routier, comme l’ont prouvé les essais réalisés sur des routes tortueuses au nord de Barcelone.

Meilleure visibilité et espace intérieur convivial

Les stylistes japonais en ont profité pour offrir au RAV4 (abréviation de Recreational Active Vehicle 4WD) un profil plus effilé, d’une grande élégance. Il se caractérise par un capot abaissé de 15 mm augmentant le champ de vision. Des vitres redessinées améliorent en effet la vue circulaire du conducteur et des passagers.

Ces derniers, à l’arrière, bénéficient d’un espace intérieur augmenté tant au niveau des jambes que des épaules. Les réglages du siège comme du volant sont aussi en hausse. Sans oublier un rétroviseur intérieur à deux positions: miroir classique ou écran distillant la prise de vue d’une caméra installée dans le hayon. Une bonne façon de discerner ce qui se passe derrière le véhicule lorsque la vitre arrière est obstruée par des bagages ou des passagers trop… volumineux.

Le coffre ne bénéficie pas vraiment de ces bonnes dispositions. S’il conserve son volume minimal (580 contre 577 l) il perd 86 l (1690 contre 1776 l) lorsque les dossiers arrière sont rabattus. Mais ce déficit est compensé par une surface de chargement qui gagne 60 mm en longueur.

Deux motorisations pour le nouveau RAV4

Personne ne sera étonné en apprenant que la motorisation principale est hybride. À ce sujet, il n’est pas inutile de préciser que le pourcentage de vente de ce type atteint 89%. Le dispositif choisi pour le nouveau RAV4 associe un groupe essence de 2,5 l à des aides électriques. La boîte automatique CVT est toujours au rendez-vous. Et le moteur s’emballe toujours un peu en accélération dans les montées. En version traction, la puissance totale s’affiche à 218 ch. Le modèle à quatre roues motrices abrite un moteur électrique arrière qui assure la propulsion. La puissance atteint alors 222 ch. Les essais réalisés sur des chemins défoncés et parfois boueux ont démontré que le RAV4 est à l’aise hors du bitume grâce à un mode trail, complétant les positions Normal, Sport et Eco.

Les réfractaires à l’hybride peuvent choisir une motorisation essence de 2 l et 175 ch. Disponible aussi en deux et quatre roues motrices.

Le rétroviseur intérieur mode écran. (Image: Toyota)

Le coffre oscille entre 580 et 1690 l. (Image: Toyota)

Une planche de bord à l’écran élargi. (Image: Toyota)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.