Break compact aux ambitions affichées

NouveautéLe Skoda Scala se veut résolument moderne, il cultive néanmoins les valeurs de la marque: espace à bord et simplicité.

Le Skoda Scala n’est pas un SUV, mais un break compact.

Le Skoda Scala n’est pas un SUV, mais un break compact. Image: SKODA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Skoda cartonne en Suisse. De 6,4% de parts de marché en 2018, il passe à 8,5% sur le premier trimestre 2019. Un résultat dû à la montée en puissance des SUV, dont le constructeur tchèque est richement doté. Le Scala n’appartient pas à cette catégorie; il s’agit d’un break compact, positionné légèrement en dessous de l’Octavia. Bien que nouveau, il roulera dans les traces du Rapid Spaceback, en fin de vie, espérant une carrière moins discrète.

Ce changement d’appellation signale la volonté de Skoda de repartir sur de nouvelles bases. Affichant une silhouette conventionnelle, le Scala ne ménage pas ses effets quand on l’examine plus en détail. Les blocs optiques effilés (feux de jour et de croisement à LED), la lunette arrière débordant sur le hayon (électrifié en option), les clignotants arrière à défilement et les jantes alliage jusqu’à 18 pouces en témoignent.

Des mesures sont prises pour optimiser le refroidissement du moteur, en privilégiant la pénétration dans l’air. Idem dans l’habitacle, où l’accent est mis sur la qualité visuelle et tactile des matériaux ainsi que sur la variété de l’équipement. Avec des options comme le châssis abaissé de 15 mm et réglable sur Normal ou Sport grâce à un sélecteur de mode.

Large choix d’équipements

Le Scala propose aussi de nombreux systèmes d’assistance, comme le régulateur de vitesse adaptatif, l’alarme d’angle mort, l’aide au maintien dans la voie de circulation, le freinage d’urgence en ville avec protection préventive des piétons ou le Crew Protect Assist, fermant automatiquement toutes les vitres et tendant les ceintures de sécurité avant en cas de collision imminente.

N’oublions pas non plus la connectivité (accès Wi-Fi, recharge du smartphone par induction, commande vocale améliorée), de même qu’une offre de systèmes d’infodivertissement totalisant jusqu’à 10 haut-parleurs.

Mais c’est surtout en termes d’habitabilité que le Scala marque des points. Son coffre est le plus volumineux du segment et l’espace disponible aux places arrière est lui aussi supérieur aux critères de cette catégorie. La longueur de l’empattement n’y est pas étrangère.

Impasse sur le diesel

Les versions diesels ne seront pas importées en Suisse. L’offre se resserre sur deux moteurs essence. Le trois-cylindres turbo 1.0 l délivre 115 ch et se distingue par son silence de marche et la quasi-absence de vibrations. Nous n’avons hélas pas pu tester le quatre-cylindres 1.5 de 150 ch associé à une boîte DSG à 7 rapports, mais il a convaincu sur d’autres modèles du groupe VW.

D’ici à l’automne, Skoda proposera un Scala à motorisation G-TEC de 90 ch, fonctionnant au gaz naturel et à l’essence.

Créé: 25.04.2019, 10h22


Le tableau de bord du Skoda Scala. (Image: Skoda)



La banquette arrière du Scala. (Image: Skoda)

Les chiffres

Dimensions
Longueur/largeur/hauteur
4362/1793/1471 mm.
Coffre 467-1410 litres

Motorisations
Essence:
1.0 TSI Ambition dès 24 370 fr.
1.5 TSI Ambition dès 28 240 fr.
1.5 TSI Style dès 30 490 fr.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...