L'audit de Renault parle de «conformité»

Affaire Carlos GhosnLe constructeur français Renault a révélé jeudi soir la teneur de l'audit interne sur les rémunérations de son PDG, Carlos Ghosn.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'audit interne lancé par Renault sur les éléments de rémunération de Carlos Ghosn, PDG du groupe français, a conclu «à leur conformité et à l'absence de fraude» concernant les années 2017 et 2018, a indiqué jeudi le groupe automobile dans un communiqué.

«Conformément à la saisine initiale, la mission se poursuivra sur les exercices antérieurs», a précisé toutefois le constructeur français, à l'issue d'une réunion des administrateurs de la marque au losange. «Il en sera rendu compte de la même manière dès la prochaine séance du Conseil d'administration», a expliqué Renault dans son communiqué.

Experts internes

Cette réunion d'administrateurs, organisée au siège de Renault à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), visait selon Renault à faire un «point d'avancement de la mission de vérification des éléments de rémunération des membres du Comité exécutif du groupe». Cette mission, menée selon Renault «par des experts internes issus de la Direction de l'éthique» de l'entreprise «assistés d'experts externes indépendants», avait été annoncée fin novembre par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Elle portera «à la fois sur les questions de rémunération et les questions d'abus de bien social, pour vérifier qu'il n'y a rien eu de difficile, de délicat que nous puissions trouver», avait indiqué Bruno Le Maire.

La réunion des administrateurs de Renault est intervenue alors que la justice japonaise devait rendre vendredi une décision sur l'avenir judiciaire du magnat de l'automobile, incarcéré au Japon depuis cinquante jours. (afp/nxp)

Créé: 10.01.2019, 20h55

Articles en relation

Ghosn fiévreux, les auditions suspendues

Japon Les auditions du patron de Renault, toujours en garde à vue au Japon, ont dû être suspendues jeudi car il est fiévreux. Plus...

Demande de libération de Ghosn refusée

Japon Le tribunal de Tokyo a rejeté mercredi sans surprise une demande de fin de détention du PDG de Renault, Carlos Ghosn, au lendemain de sa première comparution devant la justice. Plus...

Au tribunal, Ghosn se dit «faussement accusé»

Japon Le patron de Renault a comparu mardi au tribunal de Tokyo où il s'est dit «faussement accusé et détenu de manière injuste». Plus...

Carlos Ghosn s'attend à une audience cruciale

Japon Le PDG de Renault comparaîtra mardi devant un tribunal pour clarifier les motifs de sa détention. Plus...

Carlos Ghosn est «prêt à se défendre»

Japon Anthony Ghosn, le fils du PDG de Renault, a donné des nouvelles de son père avant sa comparution publique prévue mardi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...