Et la voiture de l'année 2018 est...

AutomobileA quelques jours de l'ouverture du Salon de l'Auto à Genève, un panel de journalistes spécialisés a désigné l'auto européenne de l'année.

C'est le SUV XC40 de Volvo qui a été désigné voiture européenne de l'année.

C'est le SUV XC40 de Volvo qui a été désigné voiture européenne de l'année. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le SUV, ou 4x4 urbain, Volvo XC40 a été désigné lundi voiture européenne de l'année, une première dans l'histoire de la marque suédoise, à la veille de l'ouverture à la presse de la 88e édition du salon de l'automobile de Genève.

«C'est une reconnaissance (...) Je pense que ça va nous aider», a déclaré Hakan Samuelsson, le PDG de Volvo Cars, présent au salon de l'automobile à Genève.

Il a souligné que la marque «premium» suédoise, propriété du constructeur chinois Geely depuis 2010, remportait pour «la première fois» ce prix décerné une fois par an depuis 1964.

Le Volvo XC40 succède au Peugeot 3008, qui fut l'an dernier le premier SUV à remporter ce trophée très convoité par les constructeurs.

Le nouveau modèle de Volvo a devancé six autres finalistes : Alfa Romeo Stelvio, Audi A8, BMW série 5, Citroën C3 Aircross, Kia Stinger et Seat Ibiza.

Cette nouvelle victoire d'un SUV (Sport Utility Vehicle) souligne la domination de ces modèles en Europe et dans le monde, où ils représentent désormais un tiers des ventes, après des années de croissance supérieure au marché.

Volvo a vendu l'an dernier plus de 570'000 voitures, un nouveau record pour la marque et une hausse de 7% par rapport à l'année précédente. Ses ventes ont notamment progressé de plus de 25% en Chine, son premier marché.

Le XC 40 est basé sur «une nouvelle plateforme co-développée avec Geely» et sera doté ultérieurement de motorisations «plug-in hybrides» et «tout électriques», a souligné M. Samuelsson.

La voiture de l'année 2018 a été choisie par un jury de 60 journalistes spécialisés issus de 23 pays européens. (afp/nxp)

Créé: 05.03.2018, 18h16

Articles en relation

Salon de l'automobile: «Méfiez-vous fillettes!»

Archives «Gare aux frimeurs», écrit l'hebdomadaire genevois «Le Curieux» en 1950. Plus...

A Genève, l'automobile est en plein doute

Salon de l'auto L'industrie automobile doit s'adapter face au désamour des consommateurs pour le diesel. Des nouveaux modèles électriques vont être dévoilés au salon de l'auto dès jeudi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

USA: les enfants de migrants séparés de leurs parents
Plus...