50'000 voitures disparaissent chaque année

SuisseChaque année, 300'000 véhicules sont retirés de la circulation en Suisse. Si la plupart sont exportés ou détruits, un bon nombre disparaît mystérieusement.

La plupart des vieux véhicules sont détruits ou partent pour l'exportation.

La plupart des vieux véhicules sont détruits ou partent pour l'exportation. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est une drôle de statistique que livre lundi le «Blick». En effet, selon ses dires, près de 50'000 véhicules ont disparu de Suisse l'an dernier. Il s'agit de voitures de particuliers dont le permis de circulation a été annulé et qui n'ont été ni détruites ni exportées. Ce chiffre représente 1% des 5,6 millions de tous les véhicules immatriculés en Suisse.

Que deviennent ces véhicules? Personne ne le sait vraiment, répond le Blick. Mais selon des concessionnaires automobiles interrogés, il semblerait que de nombreuses voitures munies de plaques provisoires partiraient pour le sud et l'est de l'Europe, en particulier à Noël et Pâques. Comme ces plaques «Z» sont échues après un certain temps, elles n'entrent pas dans les statistiques.

Flou artistique

En outre, le nombre de voitures retirées de la circulation est plutôt vague. Un flou artistique règne en ce qui concerne les voitures qui prennent la rouille chez les vendeurs d'occasions, voire chez les privés eux mêmes. Et il y a encore les exportations par conteneur des vieux véhicules. Un commerce illégal, car les pièces automobiles ne peuvent être exportées par ce biais que s'il existe une liste détaillée de ce qui quitte la Suisse.

Par ailleurs, le commerce des pièces détachées marche bien chez nous, selon le Blick. D'après le journal, les recycleurs de voitures se font de l'argent avec des pièces détachées et des épaves éventrées qu'ils vendent aux broyeurs. L'an dernier, plus de 72'000 voitures ont été déchiquetées chez nous, ceci en moyenne après 17 ans d'utilisation.

Mais la plupart des vieux véhicules sont exportés, principalement en Afrique et dans les Balkans. Et là-bas, le fait qu'ils roulaient en Suisse auparavant est devenu un gage de qualité. En effet, les Suisses sont réputés pour entretenir et prendre soin mieux qu'ailleurs de leurs voitures. (nxp)

Créé: 11.02.2019, 09h12

Articles en relation

Le marché automobile européen stable en 2018

Voitures Au total, 15,16 millions de voitures particulières neuves ont été mises sur les routes de l'Union européenne l'an dernier, un chiffre stable. Plus...

Les immatriculations diminuent en novembre

Suisse Le repli a été particulièrement marqué dans les voitures de tourisme, notamment pour les moteurs diesel dont la chute s'est poursuivie en novembre. Plus...

Les voitures exemptées de droits de douane

Suisse Bonne nouvelle pour les consommateurs et les entreprises: le Conseil fédéral aimerait supprimer dès 2022 diverses taxes à l'importation. Plus...

Des routes plus larges pour les gros véhicules?

Suisse La taille toujours plus grande des voitures entraîne de nombreux problèmes sur certains tronçons. Des experts planchent sur la question. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Trump décrète l'urgence nationale pour construire son mur
Plus...