Passer au contenu principal

Fines gueulesAuguste Escoffier: le destin fabuleux d’un petit marmiton

Arte diffuse un documentaire palpitant sur le père de la gastronomie française. Palpitant.

Auguste Escoffier (assis à gauche): chef créatif, restaurateur visionnaire, manager, entrepreneur, précurseur du marketing et du consulting.
Auguste Escoffier (assis à gauche): chef créatif, restaurateur visionnaire, manager, entrepreneur, précurseur du marketing et du consulting.
AFP

Ces dernières semaines, de grandes cheffes et grands chefs français sont montés au piano pour nous alerter sur l’état critique de la haute gastronomie tricolore. Selon ces toques notoires, la crise sanitaire a précipité ce domaine de la restauration dans la précarité économique. Or, il s’agit d’une part de la culture et du patrimoine hexagonal qu’il faut protéger à tout prix. Oui, comme Notre-Dame de Paris, le château de Versailles ou le Louvre. Notez que la grande cuisine hexagonale n’est pas la seule à avoir perdu des plumes durant la crise. La petite aussi. Nombre de maîtres-queux anonymes pleurent itou sur leurs enseignes amochées par le virus. Mais bon…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.