Passer au contenu principal

Plein airAu pied des falaises de Saint-Jean, l’été finit en écomusée du déchet

Les poubelles municipales n’en peuvent plus. Elles vomissent leur trop-plein, abandonnées de tout le monde.

Entre le pont de Sous-Terre et le pont de la Jonction, sur la Rive droite, on chemine d’une décharge publique à l’autre.
Entre le pont de Sous-Terre et le pont de la Jonction, sur la Rive droite, on chemine d’une décharge publique à l’autre.
Pierre Albouy

Une grève des éboueurs à pied? Un cas de «corona» dans l’équipe opérant à cet endroit? On l’ignore, mais problème il y a, petit certes, localement circonscrit, visible à l’œil, accrocheur au nez, bourdonnant à l’oreille. Une expérience sensorielle en somme, en passant, le long du sentier des Falaises de Saint-Jean, dans ce segment de nature en sursis au bord du fleuve, situé entre le pont de Sous-Terre et le pont ferroviaire de la Jonction.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.