Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

L’invitéAttention aux envies de chasse à Genève…

«Des solutions existent pour autant que l’on ait la volonté d’y recourir et d’y mettre le prix.»

9 commentaires
Trier:
    BOAtaNic

    Sans vouloir faire dans l'historien du dimanche pour un rappel des faits, l'homme a toujours chassé. Soit pour se nourrir et aussi pour se vêtir.

    Avec les temps modernes, on pourrait considérer la chasse comme un outil de régulation évidente et nécessaire afin de préserver certains secteurs de l'agriculture, voir de la faune et flore. Cette régulation est parfaitement gérable par des instances officielles des services des Gardes-Faune.

    Pour se nourrir, il suffit de se rendre à la Migros (ou à Intermarché pour les irréductibles) et pour s'habiller il suffit d'un petit weekend à Milan (pour les fashionistas) ou à Barcelone et Paris (pour les bonnes affaires) !!

    Mais nul besoin de déréguler pour laisser la porte ouverte à tous les passionnés de la gâchette et de les lâcher au bords de l'Allondon ou dans les Bois de Jussy. Il y a assez de stands de tirs pour pratiquer le tir sportif, ancré dans nos traditions helvètes.

    Tuer pour le plaisir des animaux innocents alors que la nourriture ne manque pas demeure incompréhensible.