Passer au contenu principal

GenèveAlternatiba Léman dans les pas de la marche pour la paix

La pandémie a stoppé l’importante marche reliant New Delhi à Genève. En soutien, le 6e festival Alternatiba Léman a organisé un riche programme le 26 septembre.

Le festival Alternatiba Léman aborde des solutions locales face au réchauffement climatique avec de nombreuses animations à Genève (archives).
Le festival Alternatiba Léman aborde des solutions locales face au réchauffement climatique avec de nombreuses animations à Genève (archives).
KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
1 / 1

La grande marche pour la justice et la paix prévue de New Delhi à Genève a été interrompue par l’apparition du coronavirus. Pour la prolonger, le 6e festival Alternatiba Léman se met dans ses pas. Des dizaines de participants arriveront depuis la France les 25 et 26 septembre dans le canton.

Le Covid avait stoppé en mars dernier la marche mondiale organisée par le mouvement Jai Jagat alors que celle-ci se trouvait en Arménie. Comme l’un des responsables est actif à la fois sur ce dispositif et sur Alternatiba, le festival des solutions locales contre le réchauffement climatique, a décidé d’associer les deux par ces balades depuis la France ou des conférences.

Malgré les contraintes liées à la pandémie, les trois organisations qui le pilotent ont maintenu un certain nombre de composantes du programme. Après un concert samedi soir, le véritable festival démarrera lundi jusqu’au 2 octobre.

Conférences, films, stands, animations ou encore un repas solidaire le 26 septembre agrémenteront le programme. Les thématiques vont de la neutralité carbone aux énergies renouvelables en passant par la gestion des déchets, l’économie de la résilience ou encore la santé.

ATS/NXP