Passer au contenu principal

Voies cyclables provisoiresAlexandre de Senarclens: «Le vélo, c’est aussi la liberté»

L’ancien président du PLR désavoue les exigences de son parti de démanteler le réseau cyclable dessiné en urgence en Ville de Genève.

Genève le 20.12.2017, 16 rue De Candolle, Alexandre de Senarclens © Georges Cabrera
Genève le 20.12.2017, 16 rue De Candolle, Alexandre de Senarclens © Georges Cabrera
TDG

La Ville de Genève, avec l’aval de l’État, achève cette semaine un réseau provisoire de voies cyclables, en réponse aux problèmes de mobilité posés par la situation sanitaire. Au plus grand dam d’une partie de la droite, notamment du PLR qui se pose en fer de lance de la riposte. Comme l’a révélé «Léman Bleu», plusieurs de ses députés ont lancé un projet de résolution, exigeant la remise des routes dans leur état antérieur. Mais le parti n’est pas univoque sur le sujet. Son ancien président (de 2015 à 2019) Alexandre de Senarclens diverge. Entretien avec ce député, membre de la Commission des transports.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.