Passer au contenu principal

SolutionsDouze agriculteurs au bout du fil

Un numéro gratuit permet de parler directement aux agriculteurs genevois. Ce projet pilote lancé à Genève devrait s’étendre aux autres cantons romands.

Jusque-là, Christophe Courtois, agriculteur à Versoix, a surtout répondu à des questions sur les produits phytosanitaires.
Jusque-là, Christophe Courtois, agriculteur à Versoix, a surtout répondu à des questions sur les produits phytosanitaires.
LUCIEN FORTUNATI

D’où vient la nourriture qui atterrit dans notre assiette? Qui l’a produite et comment? Ces questions se posent plus que jamais en temps de pandémie et de changement climatique. Pris d’assaut durant trois mois de frontières fermées, mais par ailleurs souvent critiqués pour certaines méthodes de culture, les agriculteurs genevois ont décidé de tendre l’oreille aux interrogations de la population. Le 20 mai, en pleine crise sanitaire, ils ont lancé un nouveau service sous la forme d’une ligne téléphonique gratuite. Le numéro 0800 800 833 vous met directement en contact avec des producteurs et productrices de la région, afin de leur poser toutes les questions qui vous tarabustent. Le service est aussi destiné aux journalistes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.