Passer au contenu principal

Réchauffement climatiqueÀ peine élu, Joe Biden voit grand pour la planète

Retour dans l’Accord de Paris, neutralité carbone en 2050, le nouveau président fait du climat sa priorité.

Joe Biden et John Kerry à Cedar Rapids, Iowa, le 6 décembre 2019.
Joe Biden et John Kerry à Cedar Rapids, Iowa, le 6 décembre 2019.
AFP

On le savait pressé. On ne peut plus l’arrêter. Fraîchement investi dans ses fonctions, Joe Biden a signé mercredi deux décrets qui pèsent lourd sur la politique environnementale de l’Amérique des prochaines années. L’homme est ambitieux, mais pourra-t-il imposer sa volonté? Décryptage.

Accord de Paris

C’était une promesse électorale, Joe Biden l’a tenue. Les États-Unis réintégreront dans un mois l’accord dont Donald Trump s’est retiré avec fracas en 2017. Reprenant sa place sur la scène climatique internationale, le président américain veut réunir dans un deuxième temps les dirigeants des nations les plus polluantes pour un sommet où il entend les convaincre de revoir à la hausse leurs engagements. Les temps y sont propices, avec une série d’annonces faites ces derniers mois par la Chine, le Japon ou la Corée du Sud.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.