Passer au contenu principal

Les Genevois du Pommier n’ont pas eu à forcer leur talentÀ Nyon, Roberto Kovac et les Lions se sont fait plaisir

Les joueurs du Grand-Saconnex ont su appuyer sur le champignon après la pause pour s’imposer (44-91) sans coup férir face à une formation de La Côte encore en apprentissage.

Roberto Kovac s’est offert un bon entraînement au Rocher face au BBC Nyon de Jeff Dufour.
Roberto Kovac s’est offert un bon entraînement au Rocher face au BBC Nyon de Jeff Dufour.
Pierre Maillard

C’était une formalité et il n’y a pas eu de miracle. À Nyon, face à une formation qui n’évoluait qu’avec un seul joueur étranger, les Lions de Genève n’ont eu besoin que d’un quart, d’à peine plus de dix minutes, pour s’offrir une petite balade de santé. Le temps que le club de La Côte et son mercenaire, Maleye N’Doye, âgé de 40 ans, sessoufflent, il a suffi au visiteur de resserrer sa défense et d’appuyer ensuite sur le champignon pour se mettre rapidement au show.

Dans ce combat inégal, ce derby du «Grand Genève» s’est ensuite joué autant dans la raquette qu’à l’extérieur de la peinture. Il aura surtout permis au leader du championnat de régler la mire, de faire tourner son effectif pléthorique, avec des jeunes qui ont pu se mettre en vitrine et montrer leurs qualités à leur coach.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.