Passer au contenu principal

CanadaÀ Montréal, manifestation pour la «justice climatique»

Un an après une marche géante pour le climat à Montréal, des milliers de personnes ont à nouveau défilé dans les rues de la métropole québécoise.

Le 27 septembre 2019, près d’un demi-million de personnes avaient déjà défilé dans les rues de Montréal.
Le 27 septembre 2019, près d’un demi-million de personnes avaient déjà défilé dans les rues de Montréal.
AFP

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi à Montréal pour la «justice climatique». Plusieurs organisations avaient appelé à un rassemblement pour plaider en faveur d’un projet de société «liant l’action écologique à la justice sociale». «Justice sociale, ‘‘climate justice’’, même combat», proclamait une vaste banderole, tandis qu’une autre appelait à une «relance juste et verte».

Le 27 septembre 2019, près d’un demi-million de personnes avaient défilé dans les rues de Montréal avec la militante suédoise Greta Thunberg dans le cadre de la «grève mondiale pour le climat». La marche avait été qualifiée de «plus grosse manifestation de l’histoire du Québec» par l’un des organisateurs.

Paires de souliers d’enfants

Parmi les organisations ayant appelé à la manifestation de samedi, à l’occasion de la journée mondiale de mobilisation climatique, figuraient notamment la coalition étudiante pour un virage environnemental et social (CEVES), «la planète s’invite au parlement» et la «coalition pour le définancement de la police».

La manifestation a débuté devant un monument du centre-ville qui abritait jusqu’à récemment la statue d’un ancien premier ministre du Canada. La statue en bronze de John A. Macdonald, accusé d’avoir mis en œuvre une politique d’assimilation forcée des populations autochtones, avait été jetée à terre à la fin août lors d’un rassemblement contre le racisme.

De nombreuses paires de souliers d’enfants avaient été placées devant le monument pour symboliser les menaces des changements climatiques pour les nouvelles générations.

ATS/NXP