Passer au contenu principal

ÉconomieÀ Genève, les livreurs d’Uber Eats deviennent des salariés

L’entreprise a modifié les contrats de travail de ses 500 livreurs. Unia crie victoire. Mais on attend une décision du Tribunal fédéral.

Une livraison Uber Eats. L’entreprise a commencé son activité à Genève en 2018.
Une livraison Uber Eats. L’entreprise a commencé son activité à Genève en 2018.
Andrea Zahler

C’est une victoire d’étape. Trois mois après un arrêt de la Cour de justice validant la décision de l’Office cantonal de l’emploi (OCE) demandant à Uber Eats de s’inscrire au Registre du commerce et de solliciter une autorisation d’exercer, l’entreprise a informé mardi ses livreurs qu’ils seraient désormais considérés comme des salariés. Un recours contre la décision judiciaire cantonale reste toutefois pendant devant le Tribunal fédéral. La décision de cette juridiction suprême sera déterminante notamment pour le reste du pays.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.