Passer au contenu principal

Gestion de la pandémie«À Genève, la situation est actuellement sous contrôle»

Alors que Vaud durcit les mesures face à un contexte «inquiétant», Genève annonce que ses restrictions ont permis de casser la courbe exponentielle des cas.

Une nouvelle antenne de dépistage ouvrira ces prochaines semaines sur la Rive droite.
Une nouvelle antenne de dépistage ouvrira ces prochaines semaines sur la Rive droite.
KEYSTONE

Mardi, le canton de Vaud a émis de nouvelles restrictions pour tenter de limiter la propagation du SARS-CoV2 dans un contexte qualifié «d’inquiétant» car l’épidémie touche à nouveau les personnes à risques. Il a notamment annoncé la fermeture des boîtes de nuit et l’interdiction des manifestations privées de plus de 100 personnes. Ce même jour, le Département de la sécurité, de l’emploi et de la santé (DSES) genevois tenait lui aussi conférence. Pas pour annoncer de nouvelles mesures mais plutôt pour louer l’efficacité de règles instaurées. À un point tel qu’Adrien Bron, à la tête de la Direction générale de la santé, a pu déclarer que «la situation est actuellement sous contrôle». L’augmentation des infections est en effet linéaire depuis plusieurs semaines. «Les mesures préventives - comme le port du masque dans les commerces et la fermeture des discothèques - portent clairement leurs fruits. Elles ont eu pour effet de casser la courbe exponentielle pour l’aplanir.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.