Passer au contenu principal

Vaud40 voitures par jour au drive-in à Yverdon

Le drive-in de dépistage du Covid-19 à l’Hôpital d’Yverdon-les-Bains attire plus de monde que prévu.

Le drive-in de l’Hôpital d’Yverdon attire en moyenne 40 voitures par jour Keystone/archives.
Le drive-in de l’Hôpital d’Yverdon attire en moyenne 40 voitures par jour Keystone/archives.

L’installation du drive-in de dépistage à l’Hôpital d’Yverdon-les-Bains est la première du genre à avoir été lancée en Suisse romande. Elle a accueilli environ 550 personnes lors de ses deux premières semaines d’exploitation.

La fréquentation a été «au-delà de nos espérances les premiers jours», indique Loïc Favre, le responsable de la communication des Établissements hospitaliers du Nord vaudois (eHnv), contacté par Keystone-ATS. En moyenne, une quarantaine de voitures passent quotidiennement au drive-in. Le 30 avril en présentant son dispositif, l’hôpital disait espérer 20 à 30 véhicules par journée.

Sur les quelque 550 automobilistes à s’être déplacés, environ 2% ont été testés positifs au Covid-19, ajoute M. Favre. Il relève que les voitures viennent de toute la Suisse romande.

Pour mémoire, le drive-in fonctionne sur rendez-vous et permet aux automobilistes de se faire tester sans sortir de leur véhicule. Le résultat est communiqué dans les trois heures ouvrables. Remboursé par l’assurance-maladie de base, le test coûte 120 francs.

«Les rendez-vous sont suffisamment espacés, ce qui permet aux patients d’éviter d’attendre avant un test. La circulation est fluide», raconte M. Favre.

Avant Yverdon, de tels dispositifs ont été mis en place en Suisse à Berne et Lucerne. Si les eHnv ont été les premiers à se lancer en Suisse romande, ils ne sont désormais plus les seuls. L’Hôpital intercantonal de la Broye à Payerne (VD) a annoncé lundi l’ouverture de son propre drive-in.

ATS/NXP