Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Notre histoire1837: «Miss Djeck», l’éléphante tuée d’un coup de canon à Genève

«Miss Djeck» à l’époque où elle jouait «L’éléphant du roi de Siam» au Théâtre du Cirque Olympique.

Du pâté d’éléphant chez Calvin

Le dernier séjour de «Miss Djeck», pendant deux mois de 1837, avant sa mise à mort le 27 juin.
2 commentaires
Trier:
    jean

    C`était une autre époque, on avait bien moins de respect pour les animaux mais aussi pour les humains. En 1837, les guerres napoléoniennes toutes récentes n`apparaissent meme pas encore aux yeux du public comme la grande boucherie qu`elles furent. Bref, aujourd`hui une telle mise a mort et meme la capture d`un éléphant pour en faire un phénomene de foire sont heureusement impensables en Europe. Cependant, ailleurs dans le monde on fonctionne encore souvent comme ca.