Ecoutez le bulletin météo en patois franco-provençal

Revue des blogsL'syèlô nô tonbe d'su la têtâ... ou le ciel nous tombe sur la tête, en français. Le météorologue Lionel Fontannaz rédige chaque jour un bulletin en patois. Ecoutez-le !

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Lionel Fontannaz. L'syèlô nô tonbe d'su la têtâ... Ouna vaga d'ê fran frâ s'en-môde du nô l'Europâ vè nôthroun pay-is. L'tin de sta fin de seman-na sara preu variablyô, avouè sovin dé mouai de niola que pourrin (an) balyî déz arozaye de ploge (plozhe) et l'aprî-midzo assèbin de l'orajô. L'tin sara fran frâ per sta saijon… Traduction: Le ciel nous tombe sur la tête. Une vague de froid part du nord de l'Europe vers notre pays. Le temps de cette fin de semaine sera très variable, avec de nombreux nuages qui pourront donner des averses et l'après-midi aussi de l'orage. Le temps sera très frais pour la saison.

Révision de la loi sur l'asile: un vieux tropisme xénophobe

Pascal Holenweg. La paranoïa xénophobe en Suisse est ancienne. Combien la Suisse a-t-elle refoulé de juifs à sa frontière entre 1939 et 1945, et combien de ces juifs refoulés ont été déportée vers les camps de la mort ? (…) Voilà en tout cas de quoi nous rafraîchir utilement la mémoire avant le vote, le 9 juin, de la batterie de dispositions proposées pour démanteler encore un peu plus le droit d'asile, comme on cède à un vieux tropisme : Ce ne sont certes plus les « juifs » qui sont la cible de cette entreprise séculaire, ni le fantasme de l'«enjuivement» de la Suisse qui en est le prétexte, mais la continuité de l'exercice frappe. Comme un vieux tropisme xénophobe.

Le texte de la convention fiscale franco-suisse

Eugénie Laurent. Le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française, veulent remplacer par une nouvelle convention la convention existante entre la Confédération suisse et la République française, en vue d'éviter les doubles impositions en matière d'impôts sur les successions. Pour lire le projet de texte, cliquer sur le lien ci-dessus.

Le kamikaze de Notre-Dame

Sylvain Thévoz. Dominique Venner, idéologue d'extrême droite, résolument opposé au mariage homosexuel, a voulu donner une dimension publique extrêmement forte a son suicide en allant se supprimer dans la cathédrale de Notre-Dame. Comment interpréter cet acte? Tout d'abord, comme un acte kamikaze. Cette opération suicide a fait une victime: lui même. Acte terroriste tourné contre soi même, il montre la morbidité extrême de l'extrême droite, sa puissance destructrice cristalisée en un acte. Se rendre dans un lieu sacré, une cathédrale, pour s'y supprimer, c'est montrer qu'il n'y a plus rien qui tient devant la volonté de mort, la pulsion de destruction.

Les médias et la mort de Marie

Daniel Cornu. Le médiateur de la Tribune analyse le traitement médiatique réservé au meurtre qui a ému toute la région: «Le ravisseur a été condamné une première fois pour le meurtre d’une compagne, en 1998. La reproduction d’un tel acte serait exceptionnelle, selon des experts. Elle pose dès lors un faisceau de questions, qui conduisent les médias à fouiller dans les marges, à chercher à définir le profil du meurtrier. Se découvre ainsi sur le réseau social Google + un compte tenu sous pseudonyme, qui en révèle l’immaturité et la perversité. Le procureur général du canton de Vaud, Eric Cottier, entreprend sans attendre des démarches pour obtenir de Google la suppression du profil litigieux. Elles sont laborieuses. La divulgation le vendredi 17 mai, dans les éditions et sur les sites Internet du Matin et de 24 heures, de son existence et l’indication du pseudonyme suscite la protestation d’un philosophe lausannois, ami de longue date du père de la victime. Tant que le profil sur Google + est accessible, une telle information est selon lui une incitation au voyeurisme.»

Conformité fiscale: évitons la peste et le choléra

Edouard Cuendet. Les pressions exercées sur la Suisse ne vont donc pas aller en diminuant, bien au contraire. L'issue du débat est plus qu'incertaine. Mais, en tout état, il faut absolument éviter d'avoir simultanément la peste (l'échange automatique d'informations) ET le choléra (les obligations de diligence accrues).

Créé: 24.05.2013, 12h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Macron vainqueur
Plus...