La Une | Mercredi 23 avril 2014 | Dernière mise à jour 20:43
Maillots de bains

La campagne H&M sur le gril

Par Laureline Duvillard. Mis à jour le 11.05.2012 9 Commentaires

Avec sa top model bronzée à l'extrême, H&M a choqué les professionnels de la santé. La marque suédoise a présenté jeudi ses excuses.

1/9 La top model brésilienne Isabeli Fontana pour H&M...
Image: H&M

   

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

[Alt-Text] >

Il est difficile d'éviter Isabeli Fontana, placardée en format géant dans les rues suisses. Sur les affiches, la top model présente la nouvelle collection de maillots de bains H&M. Le problème? La jeune femme de 28 ans apparaît bronzée à l'extrême. Alors que les professionnels de la santé lancent chaque année une campagne de prévention pour lutter contre le cancer de la peau, la pilule dorée a laissé un goût amer.

Dans le Dagens Nyheter Thursday, la Société suédoise contre le cancer a jugé que «le géant vestimentaire crée un idéal de beauté mortel, et pas uniquement auprès des jeunes.» Autobronzant, expositions au soleil ou séances de solarium, l'origine du teint brun de la mannequin reste un mystère.

Mais les experts sont unanimes, la campagne incite à un comportement néfaste pour la santé et zappe tous les efforts de prévention. Une affiche jugée dangereuse, donc, au moment où le cancer de la peau ne cesse sa progression. En Suisse, une personne sur trois est touchée par cette maladie au cours de sa vie. De quoi effrayer les plus enclins à l'exposition aux UV.

Polémique et excuses

«Je trouve ces affiches inquiétantes, et même carrément limites. Beaucoup de personnes, jeunes en particulier, voudront avoir le même bronzage, même celles dont le type de peau est clair», relève le Dr. Ralph Braun, médecin-chef de la clinique dermatologique de l'hôpital universitaire de Zurich, dans le quotidien 20 minutes.

Sous le feu des critiques, la marque suédoise a présenté jeudi ses excuses, comme l'a révélé l'Agence France-Presse. «Nous sommes désolés si notre campagne a pu heurter certains. Notre objectif n'était pas de mettre en valeur une beauté idéale spécifique, et encore moins de promouvoir un comportement dangereux», a précisé la marque dans un communiqué.

H&M a également affirmé qu'elle tiendrait compte de ces points de vue dans le cadre de ses futures campagnes. Si elle ne veut pas être aussi grillée que son mannequin, la marque a tout intérêt à se soucier de la polémique. Surtout que les médias ont déjà mis plusieurs fois en cause le géant suédois, notamment pour l'usage de mannequins trop maigres et photoshopés. (Newsnet)

Créé: 11.05.2012, 11h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

9 Commentaires

Hans Schaudi

11.05.2012, 13:29 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

Là, photoshop saute au yeux... Par contre, pas de polémique sur les 3 kgs de silicones de la madame ?? Répondre


Bazaar 123

11.05.2012, 18:00 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

Et alors quoi ? N'est-ce pas notre role de parents d'apprendre à nos enfants à différencier le vrai du faux ? H & M cherche à vendre des maillots. Espérez-vous qu'ils affichent un tromblon ? S'il vous plaît, un peu de logique... Répondre



Service clients

  • Abonnements et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h/13h30-17h
    Tél. 0842 850 150, Fax 022 322 33 74
    Depuis l'étranger: +41 22 322 33 10
    Adresse postale: Service clients
    CP 5306 - 1211 Genève 11

Septième édition pour le guide «A Table»

Téléchargez l'application