Jacques-Simon Eggly: Fabrice A ne devrait jamais sortir

La revue des blogsCatherine Armand: Et pour quelques briques de plus. Bernard Comoli: Une attaque contre les Gamela. Jean-Michel Olivier: La route et le jardin (Jean-François Duval). Michel Lambert: La démocratie française. Pascal Gavillet: les années Act Up à l'écran...

Image: Dessin: Tondeux

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Jacques-Simon Eggly: Fabrice A ne devrait jamais sortir

On attend le verdict sur le procès du meurtrier d’Adeline . les lignes qui vont suivre ne sont pas politiquement correctes. En effet, la conclusion est que Fabrice A ne devrait plus jamais sortir de prison, (...) il y a quelques années, l’auteur de ces lignes avait voté contre l’Initiative pour l’internement à vie des criminels pervers. Eh bien, aujourd’hui, c’est une position contraire défendue ici ; cela au terme d’une réflexion s’appuyant sur plusieurs éléments. Le premier tient à l’imprécision inévitable au sujet de la diminution possible du caractère dangereux d’un meurtrier du type de Fabrice À. Le mal, la perversité enfouis peuvent-ils disparaître vraiment ? Il y a quelque chose qui est à la fois intéressant et dérisoire dans les avis des experts psychiatres. Ils expliquent beaucoup mais ne sont sûrs de rien. Des exemples d’amélioration, de réinsertion réussies existent, certes. Mais des exemples de récidives tragiques existent également. Cette incertitude ne plaide-t-elle pas en faveur d’un principe de précaution de la société et des personnes ? Fût-ce au détriment du condamné. Le deuxième élément tient à l’horrible sort fait à la victime, ainsi qu’à la blessure inguérissable infligée à ses proches. (...) Certains réagiront pourtant à ces lignes en disant que la décision d’enfermer à vie est cruelle, inhumaine, La réponse est qu’il y a des transgressions inacceptables et que les relativiser est, inconsciemment, nourrir des germes très nocifs pour notre humanité

Catherine Armand: Et pour quelques briques de plus

En 2012, la droite du Grand Conseil votait avec enthousiasme et à une large majorité le projet de loi 10891-A, qui permettait de doubler la densité des constructions sur les parcelles en zone villa, sans nécessité de modification de zone (en cinquième zone, la surface de la construction ne doit normalement pas excéder 25% de la surface de la parcelle). Le milieu immobilier trouvait là le moyen d’avoir les coudées franches jusqu’à 50% selon les cas. (...) Seulement, depuis 2012, la machine s’est quelque peu emballée. L’article 59 alinéa 4 de la LCI (2) modifié par le Grand Conseil fait fureur, et est invoqué à plein régime. A Chêne-Bougeries, notamment. Des chiffres? Dans cette commune qui comporte 70 % de zone villa, 239 logements ont été construits ou sont en processus de construction en 4 ans et demi dans la zone 5, contre 173 pendant les 9 années qui ont précédé. Soit 310% d’augmentation de la moyenne annuelle depuis l’entrée en vigueur de la modification de la loi. Cette accélération vertigineuse ne peut pas se faire sans la pression constante des promoteurs sur les propriétaires de villas anciennes, qui sont souvent des personnes âgées. Car pour densifier et poser des bunkers bien serrés, il faut d’abord trouver de bons terrains, et démolir les anciennes maisons. Alors, on harcèle des personnes fragiles, on les pousse à vendre. Courriers, téléphones, visites à la porte, tout est bon. (...)

Bernard Comoli: Une attaque contre les Gamela

Dans l'après-midi du dimanche 30 avril, des Indiens Gamela qui occupaient leur territoire ancestral sur lequel se sont installés des fazendeiros, ont été attaqués par un groupe d'hommes armés de machettes et d'armes à feu. Bilan : 22 indigènes blessés, certains gravement. Cet incident violent qui s'est produit dans la municipalité de Viana, dans l'État du Maranhão.Il s'agit du dernier épisode d'un conflit pour la terre qui dure depuis longtemps. (...)

Jean-Michel Olivier: La route et le jardin (Jean-François Duval)

Il y a plus de trente ans que Jean-François Duval (né à Genève en 1947) est sur la route. La route accidentée et fraternelle de Kerouac, sur qui il a beaucoup écrit. La route de Bukowski, également, qu'il a longtemps fréquenté. Il fait partie de la génération des Beats pour qui le monde est un jardin toujours à découvrir, toujours à explorer. Quelle route et quel jardin ? Bien qu'il s'y réfère rarement, Duval, en bon écrivain protestant, est marqué dans sa chair par les paraboles bibliques. La vie est un chemin, dit l'Évangile, une route même, et Duval l'a arpentée dans tous les sens. Arrivé près du terme du voyage, il se retourne, jette un regard rétrospectif (et amusé) sur sa vie et essaie de comprendre chacune des étapes de son parcours. Il passe ainsi au crible les âges de la vie, de l'enfance impatiente (l'enfant passe son temps à courir, puis on lui ordonne de s'asseoir !), à l'âge d'exister (où se posent les grandes questions de l'identité et de notre place dans le monde), jusqu'à cette interrogation finale et essentielle : comment mourir ? (...)

Michel Lambert: La démocratie française

Des élus à l’écoute et des administrations adaptées aux besoins sociétaux actuels. Apparemment c’est le but du nouveau gouvernement d’Emmanuel Macron. Or que constatons nous dans la France laissée par des décennies de laisser faire.D’une part des administrations pléthoriques qui n’existent plus que pour elles-mêmes, ne savent qu’appliquer des textes dépassés et refusent furieusement tout changement. Un Code du Travail ubuesque, plus gros que la Bible, qui n’a su évoluer qu’en rajoutant de nouveaux paragraphes sans en supprimer aucun de ceux qui n’ont plus lieu d’être. Une gestion du chômage qui ne se préoccupe que de savoir si les chômeurs ont recherché un emploi, de les pénaliser s’ils ne l’ont pas fait dans les règles, et de leur proposer des stages bidons afin de les faire sortir des statistiques du chômage. Aucune liaison avec le monde du travail qui pourtant, selon les secteurs, reste fortement demandeur. Une Education Nationale (« Le mammouth » selon Claude Allègre) centralisée, composée de milliers de fonctionnaires mal payés et qui a réussi le tour de force de laisser des milliers d’écoliers et étudiants sur le carreau et de rabaisser le niveau de compétences de ses diplômés. (...) Espérons néanmoins que le Président Macron, arrivera à changer les mentalités et à faire comprendre aux français que la confrontation n’est pas la solution. Seule la concertation, le dialogue et l’écoute des autres peut déboucher sur des solutions gagnantes pour tous, quitte à faire quelques concessions de part et d’autre.

Pascal Gavillet: les années Act Up à l'écran

(...) A l'énergie de réunions constantes, vécues par de magnifiques comédiens - le film de Robin Campillo fait d'ailleurs se succéder ces scènes, jusqu'à occuper presque l'entier du récit - la séquence finale, l'une des plus belles séquences d'adieux de tout le cinéma français de ces vingt dernières années, semble répondre pour amplifier une boucle qu'il ne s'agit plus de boucler, mais de prolonger, parce que la vie, et la lutte qui va avec, continue. L'émotion palpable de ce cérémonial de fin particulièrement bien amené et chapitré confère la patine d'un grand film à ces 120 battements par minute. Grand parce qu'il dépasse son sujet, va au-delà de la banale exposition trop souvent à l'oeuvre dans un cinéma hexagonal engoncé dans ses codes. Texture et dimension d'une palme possible, mais ceci est vraiment hors-sujet, pour le coup. Grosse ovation au terme de la projection du matin. (...) Ovation quasi analogue à la séance de l'avant-veille au soir pour The Square du Suédois Ruben Ostlund, sélectionné in extremis en compétition. (...)

Didier Bonny: "The Lost City of Z": magique

S’inspirant de l’histoire vraie de l’explorateur et militaire britannique Percy Fawcett, « The lost City of Z » est un film d’aventure, mais rien à voir toutefois avec un « Indiana Jones ». L’atmosphère de la découverte en milieu à la fois hostile, mais également fascinant, est en effet privilégiée à des rebondissements plus spectaculaires les uns que les autres. (...) Le film aux images magnifiques et à la réalisation soignée prend son temps, sans doute un petit peu trop par moment, et fait son chemin jusqu’à une fin à la hauteur des espoirs du colonel Percy Fawcett : magique. (4 étoiles) Toujours à l’affiche: 5 étoiles. « Moonlight », « Lion »,...

John Goetelen: Theresa May : voici les nouveaux conservateurs

Le Premier ministre britannique a présenté le programme de son parti en vue des élections anticipées du 8 juin prochain. (...) En clin d’oeil ironique et légèrement provocateur aux Français elle a intitulé son programme: « Forward Together », qui se traduit par: « En avant ensemble ». L’un des points forts de ses propositions est la limitation de l’immigration, dans un premier temps extra-européenne. Elle augmentera en particulier la taxe des employeurs, taxe qui sert à alimenter un fond de formation pour les travailleurs nationaux. Les immigrés non-européens devront payer davantage pour contribuer aux services de santé. Une manière de rendre le Royaume-Uni moins attractif. Dans un deuxième temps elle limitera également l’immigration en provenance de l’Union Européenne. Elle souhaite à terme ramener le solde migratoire positif à 100’000 personnes par an. En 2016 il était de 273’000 personnes. La question migratoire était centrale lors du vote du Brexit. Elle est importante dans de nombreux pays européens. Theresa May dit ce que beaucoup vivent: « Il est difficile de construire une société unie lorsque l'immigration est trop élevée et augmente trop vite. » Cette vision n’a rien d’égoïste. Elle est au contraire raisonnable. Il semble que le conservatisme relève peu à peu la tête après avoir été pendant des années sous la coupe psychologie de l’idéologie progressiste. (...) La refondation conservatrice pose les repères d’une société mesurée, non coupée de sa mémoire, non reniée, repensée à l’aune des temps modernes. (TDG)

Créé: 21.05.2017, 08h42

Articles en relation

René Longet: Pendant ce temps… les bois tombent

La revue des blogs Pascal Gavillet: Zvyagintsev place la barre haut d'entrée. Rémi Mogenet: Animaux dans la ville: l'Amérique naturelle. Jean-Rossiaud: Le candidat de la transition salue le ministre de la transition. Daniel Warner: The End of Liberal Internationalism. Jean-René Belliard: Comprendre l'après-Daech. Plus...

Haykel Ezzedine: Le Jet d’eau aux couleurs arc-en-ciel

La revue des blogs Rolin Wavre: Lulu dans ma rue. Jacques-Simon Eggly: La Suisse ne deviendra pas un parc éolien. Jean-Noël Cuénod: Hulot ne partira pas en vacances ! Jean-Michel Olivier: L'andouille et les tartufes. Bruno Hubacher: Groko à la française.Christophe Ebener: L’entre-soi de la Commission de la faune... Plus...

Mireille Vallette: Charmes et épines du militantisme de base

La revue des blogs Xavier Comtesse: En Suisse: la vente des smartwatches s'envole. John Goetelen: Populisme vs universalisme. Jean-Michel Olivier: Une vie de chien (Julien Sansonnens). Haykel Ezzeddine: Graffiti: «Chêne en fresque». Lise Wyler: Eux chez nous... Plus...

Maurice-Ruben Hayoun: Pour une France moins royale, plus sobre

La revue des blogs Vincent Strohbach: Lettre à ma fille, les segundos. John Goetelen: A quand une république « normale » ? Marie-France de Meuron: Sanction définitive pour une doctoresse genevoise. Rollin Wavre: Apprendre de ses erreurs. Jean-Philippe Accart: Comment représenter les savoirs. Plus...

Philippe Souaille: Le maire de Saint-Julien écarté des candidats d’En Marche

La revue des blogs Daniel Warner: “You’re Fired!” Hélène Richard-Favre: France, entre démocratie et simulacre. Claude Bonard: Alger... réflexion en marge du 13 Mai 1958. André Duval: Les âges de la vie. Elena Strozzi : De l'air, de l'air ! Gérard Meyer: Autopsie du naufrage républicain. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les CFF s'engagent pour la biodiversité
Plus...