Haykel Ezzeddine: Graffiti, encore des fresques pour le CEVA

La revue des blogsGrégoire Barbey: Presse en résistance. Le groumeur genevois: Pénélope et le canard. Charly Schwarz: Équité face à l'impôt... Pascal Gavillet: Berlin 2017, le cercle des cinéastes rebattus.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Graffiti: encore des fresques pour le CEVA
Haykel Ezzeddine: Les travaux du CEVA avancent à grands pas. Du côté de l’ancienne Gare des Eaux-Vives des fresques viennent d’être réalisées en deux parties de quoi occuper un large mur de tôles qui défigurent le paysage urbain. La première partie située au niveau de la rue de la Gare des Eaux-Vives est l’œuvre de DKOR TWO. Elle date de quelques jours et représente sur 3 grandes bâches des locomotives «Léman express, le futur RER franco-valdo-genevois. (...)

Presse en résistance
Grégoire Barbey: (...) En vérité, les éditeurs ne savent pas mieux que les journalistes ce qu'il convient de faire pour qu'émerge un nouveau modèle économique viable pour la presse. Comme nous, ils tâtonnent, hésitent, réfléchissent. Jusqu'au moment où. Ce moment fatidique qui implique de licencier à tour de bras. Quel aveu d'impuissance que ces restructurations à n'en plus finir. Quelle triste perspective que de voir toutes ces personnes perdre leur emploi simplement parce que les éditeurs, et à travers eux les actionnaires, n'y croient tout simplement plus. La presse romande souffre d'autant plus de ce syndrome de fuite en avant avec son marché très limité. Au train où vont les choses, le nombre de titres va se réduire nettement ces prochaines années, ce qui impactera forcément la qualité des médias qui survivent, puisque les journalistes travailleront – et travaillent déjà! – avec la douloureuse conscience d'avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Quand est-ce que le couperet tombera? (...)

Pénélope et le canard
Le groumeur genevois (nom connu de la rédaction) (...) « De Dzou – kil m’a dit – le Julot, j’suis sûr que tu t’souviens plus d’tes cours d’histoire en 3ème à Calvin. Tu vas voir c’est à s’pisser parmi, tout est dans la mythologique mon poteau : Coute bien ! Pénélope est un nom grec signifiant « Canard sauvage ». On raconte qu’un zig appelé Nauplios aurait voulu venger la mort de son fils, tué par Ulysse, le mari de la Pénélope, en lui annonçant sa mort. Tu me suis ? – Mécolle j’avais le clapet fermé, impatient d’entendre la suite – Bref ! Ni une, ni deux, la pôvre Pénélope, désespérée, se fout au Lac et ne doit son salut qu’à une famille de canards sauvages. Ça te troue l’cul hein ? » Ouaips ! – ai-je rétorqué - Le seul truc qui cloche dans ta mythologie de l’histoire Fillon, c’est que c’est un canard enchaîné qui a dégommé la gueuze et non un canard sauvage qui l’aurait sauvée du naufrage. « T’oublies l’essentiel ! C’est pas Pénélope qu’est visée, c’est Ulysse. Et si tu t’souviens bien il a dû s’attacher au mât pour ne pas succomber au chant des sirènes de police et a fini trucidé par Télégonos, patron des journalistes de téloche ». (...)

Équité face à l'impôt...
Charly Schwarz: À part les différentes possibilités de s’y soustraire, les deux différences essentielles entre les impôts directs et les impôts indirects sont le traitement des divers types de revenu et la vitesse de la progression. Dans les impôts directs, les différents types de revenu sont imposés différemment selon le genre de déclaration, alors que dans les impôts indirects, tous les revenus sont pris en compte, et ce indépendamment de leur origine. Il n’y a ainsi pas de problème pour traiter les gains provenant de spéculations, par exemple. On admet en revanche que les impôts indirects ont un effet régressif, ce qui est l’objection la plus fréquente à leur égard. Cet inconvénient peut être corrigé, soit en exemptant certains biens, notamment les denrées alimentaires, soit en les frappant d’un taux réduit. Mais cela accroît alors la complexité du système. Pour déterminer exactement l’impact du système, il ne suffit pas, cependant, de considérer uniquement les recettes. Il s’agit plutôt de savoir à quoi celles-ci sont utilisées. Si les recettes de la TVA servent par exemple à financer l’AVS, leur effet global n’est pas régressif. Toutefois, comme les taux d’imposition (trop) élevés encouragent fortement la soustraction fiscale, les possibilités d’un report de l’imposition sur la consommation sont limitées.

Berlin 2017 : le cercle des cinéastes rebattus
Pascal Gavillet: Dans les festivals, il y a des jours sans. Des jours où les films se traînent sans convaincre, où leur infériorité qualitative saute aux yeux, où ils ne méritent pas même qu'on leur consacre trop de place. En voici un. (...) Enfin, hors-compétition, El Bar d'Alex de la Iglesia a au moins le mérite de nous extirper de notre torpeur. Mais cette histoire de contamination virant à l'horreur et filmée comme un huis-clos tourne très vite en rond, desservie par des comédiens pénibles à force d'hystérie et des retournements tirés par les cheveux. D'où un film très boiteux, s'enfonçant progressivement au fil de sa narration (et cela dans tous les sens du terme). Dommage, car le début, dont la photo ci-dessus est tirée, partait sur les chapeaux de roue les plus prometteurs. (TDG)

Créé: 16.02.2017, 15h02

Articles en relation

Mireille Vallette: L’arabe devient une langue de conquête culturelle

La revue des blogs Grégoire Barbey: Serge Dal Busco, cible de toutes les ambitions. Rodolphe Weibel: Traversée du lac, pont ou tunnel? Patrick-Etienne Dimier: Le service public d’information est essentiel. Pascal Holenweg: Un peu d'air frais. Plus...

Béatrice Deslarzes: Le peuple a le pouvoir

La revue des blogs Gorgui Ndoye: Léa Suter, la bloggeuse suisse pour la paix. Patrick Wehrli: Fidélité en horlogerie et ailleurs. Haykel Ezzeddine: Une brosse à dents ou des fraises? Jean-René Belliard: Un tenant de la ligne dure élu chef du Hamas à Gaza Plus...

Michèle Roullet: Le poids des notes !

La revue des blogs Pascal Gavillet: Berlin 2017. John Goetelen: La prophétie d’Hillary. Pascal Décaillet: Le glas de l'arrogance. Grégoire Barbey: La mère de toutes les défaites. Didier Bonny: "Jackie". Vincent Strohbach: Le dernier des Mohicans ? Plus...

Alain Bagnoud: Le monde lobotomisé et codifié qu'il décrit est notre cauchemar

La revue des blogs Olivier Emery: Prosélytisme chrétien... John Goetelen: L’exploit en Antarctique ! Pascal Gavillet: Le jazz manouche pour lancer Berlin. Gorgui Ndoye: Théo. Jacques-André Widmer: Une pétition pour protéger le suffrage universel ! Magali Orsini: Les fausses informations. Plus...

Cyril Allen: RIE III permet une évolution sereine

La revue des blogs Lise Wyler: La La Land, une bleuette en technicolor Michel Lambert: Le piège de la moralité mal placée. Pascal Holenweg: FORTA, Le piège. Pascal Décaillet: Voir clair... Olivier Emery: Pouvoir de vie ou de mort Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Première rencontre Macron-Poutine
Plus...