Béatrice Deslarzes: Ziegler-Brabeck, un contraste éclatant

La revue des blogsLe groumeur g'nevois: Bonnant franchit le Rubicon. Joseph Daher: Genève, une laïcité déformée? Maurice-Ruben Hayoun: Lettres d’Israël IV : Au bord de l’eau. Pascal Carlier: Saffie Rose, portrait d'une combattante croisée...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Béatrice Deslarzes: Ziegler-Brabeck: un contraste éclatant

Un véritable challenge que s'est fixé TTC lundi soir en mettant face à face les deux monstres sacrés Jean Ziegler et Peter Brabeck que tout oppose.Ce qui m'a particulièrement frappée c'est ce contraste monumental qui existe entre ces deux mondes. Autant l'ancien patron de Nestlé représentait le monde superficiel dans toute son horreur autant le pourfendeur des plus démunis paraissait de plus en plus prés de la vérité et simplement humain. Peter Brabeck rien ne semblait le toucher réellement sauf lorsque le sujet de l'argent était évoqué. Tout puait le fric et l'enfant gâté à qui tout a réussi dans la société même au détriment des pays les plus pauvres.Il assumait totalement le rôle néfaste que joue Nestlé en particuliers dans les pays en développement.Il frôlait la tricherie et la majorité des ses propos sonnaient vraiment faux malgré son sourire qui se voulait rassurant. Jean Ziegler à l'opposé affinait très justement ses critiques justifiées à l'égard de cette oligarchie qu'il dénonce inlassablement…

Le groumeur g'nevois: Bonnant franchit le Rubicon De bleu, de bleu…. ! V’là que Bonnant franchit le Rubicon et va plaider la cause d’Addor devant les tribunaux valescos. J’voudrais pas être méchant mais j’suis pas sûr ki-zauront tout compris d’sa plaidoirie les juges du coin. Ou alors ki-zauront fait appel à Christian Constantin pour la traduction. Quoique ! J’suis même pas certain que les deux puissent se comprendre entre eux. (...) De bleu, de bleu… ! J’me régale déjà à l’idée de lire les considérants du jugement que rendra bientôt le président Zuber. Pour mes potes Valescos d’la Queue-d’Arve, « y va s’prendre une raclée ton ami Marc. « L’aurait mieux fait d’aller titiller Bribri Trogneux-Macron sur ses anciennes tendances pédophiles » me susurre à l’escagoince Mimile le teigneux dont la fille, alors mineure, eut à subir les assauts d’un trentenaire. L’en a gardé une rancune tenace le Mimile…

Joseph Daher: Genève, une laïcité déformée?

Le lundi 15 mai, un collectif d'étudiant.e.s de la Haute école de travail social (HETS) à Genève a lancé une grève dénonçant les discriminations dont une élève voilée est victime. Cette personne n’a pas réussi à trouver une place pour son stage de deuxième année en raison de ses choix vestimentaires. L’absence de stage l’empêche de poursuivre son cursus. Certains membres du corps enseignant de l’HETS ont même demandé à la jeune femme si elle ne pouvait pas envisager de retirer son voile, de «s'assouplir» un peu. A nouveau au nom d’une laïcité déformée on discrimine une jeune femme. Ce cas n’est malheureusement pas la première « affaire » dans la république de Genève qui touche des personnes de confessions musulmanes. (...)

Grégoire Barbey: Les TPG doivent se rapprocher des Genevois

(...) Pour que la population accepte de payer davantage, il faudrait peut-être commencer par l'essentiel: s'intéresser à l'image qu'ils ont de l'offre actuelle. Qu'est-ce que la régie peut améliorer? On pourrait tout à fait envisager que le directeur des TPG organise une opération où il prend les transports plusieurs fois un matin et interroge les gens sur leur expérience. Le conseiller d'Etat Luc Barthassat pourrait tout-à-fait le faire également. Bref, rapprocher les Genevois de cette régie qui ne leur donne pas vraiment l'impression de s'intéresser à leur confort. Ce n'est en tout cas pas en réduisant l'offre de 2% après le rejet de la hausse des tarifs que les TPG trouveront grâce dans le cœur des Genevois. A ce niveau, le Conseil d'Etat a marqué un autogoal. Mais pour changer la situation, peut-être encore faut-il accepter de sortir de sa tour d'ivoire et de s'intéresser... aux Genevois!

Maurice-Ruben Hayoun: Lettres d’Israël IV : Au bord de l’eau

Ici, comme dans les rues de cette ville balnéaire, le français est la langue la plus usitée, avant l’hébreu et le russe. C’est une véritable mosaïque qui se déploie sous vos yeux. En général, mis à part le mois d’août, je peux lire tranquillement des textes difficiles (Heidegger, Arendt, etc…) et la plage n’est guère brillante. Tout cela change lorsque les Français viennent. Ce sont eux, d’ailleurs, qui sont aussi là, mais ce n’est pas la même clientèle. Il s’agit principalement de retraités français qui ont fait leur alya mais qui n’ont pas coupé tout lien avec la France. (...) Comment départager les deux parties ? Comment établir une passerelle entre ces deux visions ? La société israélienne évolue selon des critères qui lui sont propres. Elle bouge sans cesse, comme les routes et les infrastructures de ce pays. Certains sont pour d’autres sont contre. Sommes nous à l’orée d’un point de fracture ? J’espère que non, même si la vraie cassure oppose les religieux aux laïcs. Selon moi, l’élite rabbinique locale n’a pas accompli l’effet qu’on attendait d’elle. Elle se préoccupe plus de son pouvoir d’achat et de sa situation matérielle que de l’avenir spirituel de la nation. Or, mis à part les rabbins, aucun autre corps n’est en mesure de le faire. (...)

Pascal Décaillet: Tram 12 : de qui se moque-t-on ?

(...) De l’argent, à Genève, il y en a. Alors, claironnait dimanche soir une bonne partie de la classe politique, notamment à gauche, si on ne peut le prendre aux usagers, prenons-le chez les contribuables. Le beau tour de passe-passe ! Comme si la vie financière cantonale n’était que vases communicants, l’essentiel étant de tondre et traire le badaud. On a pu entendre, aussi, qu’on pourrait faire passer à la caisse les entreprises (mais pourquoi elles, pourquoi diable !) par une « ponction modeste sur la masse salariale ». Allons, bon : ça, c’est l’argument invoqué par des lascars qui n’ont, de leur vie, jamais créé une boîte, ni payé des assurances sociales, ni rempli la moindre fiche de salaire. Il y a des moments où l’insupportable légèreté de l’arrogance face aux petits entrepreneurs devient un peu pénible. Cela dit, sans vouloir m’énerver, ni me départir de cette légendaire bonne humeur qui fait ma réputation. En punissant les pendulaires de la zone urbaine, le Conseil d’Etat a donné un signal clair. A notre tour de lui en délivrer un, sans la moindre ambiguïté : lui faire savoir que la mesure sur le tram 12 est de nature puérile et hautaine. l

Pascal Carlier: Saffie Rose, portrait d'une combattante croisée

(....) Un 'acte commis par ce 'soldat du califat' ? Le suicide peut être vu comme un acte courageux, mais le meurtre d'enfants est un acte abjecte de lâcheté. Comment une même personne peut susciter à la fois l'admiration de certains pour son courage et l'abjection des autres pour sa lâcheté ? Le salafisme est en fait l'émanation des dérives sectaires de notre époque. Si dans les années 90, on a vu des actes sordides se produire, tels que les suicides de masse du Temple Solaire, désormais on a affaire à ce nouveau sectarisme qui mine notre société. On peut en tout cas se poser la même question qu'on se posait à l'époque: comment une personne ayant reçu une instruction, une éducation supposées normales peut arriver à commettre des actes aussi insensés ? Comment peut-il croire les mensonges de ceux qui le poussent à en venir à de pareilles extrémités ? (TDG)

Créé: 24.05.2017, 21h23

Articles en relation

John Goetelen: Le “ni-ni” de Macron et le “et-et” de May

La revue des blogs Patrick Dimier: Le tsunami Macron. Xavier Comtesse: Sell in, Sell out. Rémi Mogenet: Georgina Mollard nous a quittés. Maurice-Ruben Hayoun: Lettres d’Israël III, le vieux souk de Natanya. Esther Alder: Les villes renforcent leur engagement en faveur des migrants. Plus...

Mireille Vallette: La mosquée de Plan-les-Ouates inaugurée dans la joie et l’harmonie.

La revue des blogs Jean-Noël Cuénod: Gouvernement Macronvélique, entre caviar et knout. Jean-Dominique Michel: Une nouvelle stratégie pour la pleine conscience.Pascal Gavillet: Cannes 2017 : détournement de Godard.Claude Bonard: "Piogre, sa crémière et sa cuirasse..." Pascal Décaillet: Le tram 12 a bon dos ! Plus...

Jacques-Simon Eggly: Fabrice A ne devrait jamais sortir

La revue des blogs Catherine Armand: Et pour quelques briques de plus. Bernard Comoli: Une attaque contre les Gamela. Jean-Michel Olivier: La route et le jardin (Jean-François Duval). Michel Lambert: La démocratie française. Pascal Gavillet: les années Act Up à l'écran... Plus...

René Longet: Pendant ce temps… les bois tombent

La revue des blogs Pascal Gavillet: Zvyagintsev place la barre haut d'entrée. Rémi Mogenet: Animaux dans la ville: l'Amérique naturelle. Jean-Rossiaud: Le candidat de la transition salue le ministre de la transition. Daniel Warner: The End of Liberal Internationalism. Jean-René Belliard: Comprendre l'après-Daech. Plus...

Haykel Ezzedine: Le Jet d’eau aux couleurs arc-en-ciel

La revue des blogs Rolin Wavre: Lulu dans ma rue. Jacques-Simon Eggly: La Suisse ne deviendra pas un parc éolien. Jean-Noël Cuénod: Hulot ne partira pas en vacances ! Jean-Michel Olivier: L'andouille et les tartufes. Bruno Hubacher: Groko à la française.Christophe Ebener: L’entre-soi de la Commission de la faune... Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les CFF s'engagent pour la biodiversité
Plus...