Nounou tuée à Vienne: un suspect arrêté en Suisse

Canton de ThurgovieLe suspect, d'origine gambienne, a été interpellé jeudi au centre d'enregistrement et de procédure.

Les autorités autrichiennes avaient émis un mandat d'arrêt international à l'encontre du principal suspect.

Les autorités autrichiennes avaient émis un mandat d'arrêt international à l'encontre du principal suspect. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un homme suspecté d'avoir tué une jeune fille au pair de nationalité américaine à Vienne a été arrêté en Suisse. Il a été placé en détention en vue de son extradition.

Originaire de Gambie, le suspect a été interpellé jeudi au centre d'enregistrement et de procédure de Kreuzlingen (TG), a indiqué vendredi l'Office fédéral de la justice (OFJ). Son arrestation fait suite à un mandat d'arrêt émis par les autorités autrichiennes.

La victime était âgée de 25 ans

L'homme a été auditionné par le ministère public thurgovien sur mandat de l'OFJ. S'il se montre d'accord avec une extradition immédiate, il pourrait être transféré en Autriche selon la procédure simplifiée. Dans le cas contraire, l'Autriche a 18 jours pour déposer une demande formelle d'extradition.

Une enquête a été ouverte en Autriche pour soupçon de meurtre, a confirmé à l'agence de presse autrichienne APA la procureure de Vienne Nina Bussek.

La victime, âgée de 25 ans, a été retrouvée morte, à demi-nue, au soir du 26 janvier dans son studio à Vienne. L'autopsie a conclu à un étouffement, mais le déroulement des événements n'est pas clair. Les analyses toxicologiques et l'examen médico-légal ne seront disponibles que dans plusieurs semaines. (ats/nxp)

(Créé: 05.02.2016, 19h03)

Articles en relation

Meurtre à Chiasso: deuxième suspect extradé

Justice L'Italie va aussi extrader vers la Suisse le deuxième suspect impliqué dans un meurtre commis fin novembre à Chiasso (TI). Plus...

Un ado migrant tue son éducatrice, le pays secoué

Suède De vives tensions se font sentir, après le meurtre d'une jeune femme par un réfugié non accompagné. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: ouverture d'une école pour surdoués
Plus...