La Suisse mise sur le tourisme expérientiel

TourismePour sa saison estivale, Suisse Tourisme met le cap sur la nature en invitant voyageurs helvétiques et étrangers à y partager des expériences uniques.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«La nature te veut!» L'expression, sans doute un peu maladroite en français, a suscité de nombreux débats internes, mais le message est clair: pour sa saison d'été Suisse Tourisme propose aux vacanciers de se retrouver (au propre comme au figuré) en pleine nature. L'organisation avait choisi le jardin botanique de Lausanne pour présenter cette campagne aux médias romands ce jeudi matin. Un cadre idéal pour évoquer les alpages, les montagnes, les parcs nationaux, les gorges et les lacs de notre pays.

«Aujourd'hui, les tendances touristiques sont claires, explique Gilles Dind, membre de la direction de Suisse Tourisme. Les gens recherchent avant tout de l'authenticité. Ils veulent aussi tenter de se déconnecter quand ils sont en vacances et ressentent une certains nostalgie pour le passé où le monde virtuel avait moins d'importance. C'est pour cela qu'ils se dirigent vers un tourisme expérientiel, qui leur permet d'aller à la rencontre des habitants, de goûter les produits locaux et donc de vivre quelque chose d'unique, de précieux.»

Dormir loin des villes

Le retour à la nature, la «digital detox», la «slow life» sont autant de tendances évidentes sur le plan mondial, où le tourisme est en croissance constante au point de saturer les villes les plus prisées comme Venise ou Barcelone. Si les villes suisses savent plutôt bien tirer leur épingle du jeu, le touriste a toujours préféré la campagne et la montagne helvétiques à ses paysages urbains. Suisse Tourisme ne réinvente donc pas la roue, mais met tout en oeuvre pour rendre l'expérience (plus de 700 propositions différentes sont répertoriées sur le site www.myswitzerland.ch) inoubliable en misant sur les séjours en chalets d'alpages (220 propositions du séjour le plus simple au plus luxueux), sur les nuitées en pleine campagne ou au bord de l'eau en passant pourquoi pas ses matinées à aller à la rencontre de la faune sauvage.

Grand Tour de Suisse électrique

L'autre très grande tendance est le tourisme itinérant, une demande à laquelle le grand Tour de Suisse répond depuis deux ans. Suisse Tourisme propose en nouveauté de lier les deux tendances, puisqu'il est désormais possible de parcourir la totalité de ce merveilleux parcours en voiture électrique, grâce aux nombreuses bornes de recharges installées dans tout le pays et séparées au maximum de 100 kilomètres. Ce qui devrait plaire aux Suisses, qui représentent 70% des touristes de notre pays ainsi qu'aux ressortissants du Bénélux, d'Italie, d'Allemagne, des Etats-Unis, de Chine et d'Inde qui forment le coeur des visiteurs de notre pays. (TDG)

Créé: 20.04.2017, 15h38

Articles en relation

Le tourisme suisse a perdu en compétitivité

Economie La Suisse a perdu de sa capacité à attirer les touristes. Les ressources naturelles ne sont pas assez valorisées. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un attentat à Manchester fait 22 morts
Plus...