Subventions réduites pour les énergies renouvelables

SuisseLes exploitants d'installations photovoltaïques et de petites centrales hydrauliques recevront moins d'argent l'an prochain.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Conseil fédéral a décidé vendredi de réduire le coup de pouce à aux sources de courant vert. Le recul pourra aller jusqu'à 28% pour le solaire.

Pour le photovoltaïque, le taux de rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) dans le réseau baissera au 1er avril et au 1er octobre 2017. Il sera dès lors fixé à 13,7 centimes pour les installations ajoutées ou isolées et à 15,8 centimes pour les installations intégrées.

Les dernières adaptations remontent au 1er octobre dernier. Depuis lors, les prix et donc les coûts de production sur le marché du photovoltaïque ont à nouveau baissé, justifie le Conseil fédéral.

Les taux de la rétribution unique pour les petites installations seront réduits aux 1er avril 2017 et 2018. Pour les installations ajoutées ou isolées, la rétribution de base restera inchangée et la contribution liée à la puissance sera réduite, en deux étapes, de 100 francs/kW au total. Pour les installations intégrées, la rétribution de base baissera de 200 francs et la contribution liée à la puissance sera réduite en deux étapes de 150 francs/kW au total.

Nouvelles installations

Les nouveaux tarifs s'appliqueront aux installations mises en service à partir du 1er janvier prochain. Egalement dès cette date, les rétributions de base des petites centrales hydrauliques seront réduites de 18% au maximum et le bonus d'aménagement des eaux d'au plus au maximum et le bonus d'aménagement des eaux d'au plus 50%.

Ne sont pas concernés les exploitants d'installations qui prévoient une mise en service à partir du 1er janvier 2017 mais qui ont déjà reçu une décision positive avant cette date et qui ont transmis la première communication complète sur l'avancement du projet.

En consultation, les adaptations de l'ordonnance sur l'énergie ont été saluées par la majorité des participants à la consultation. Certains ont toutefois critiqué la vérification des coûts de production et l'adaptation des taux de rétribution. (ats/nxp)

Créé: 02.12.2016, 14h26

Articles en relation

L'UE veut refonder le marché de l'énergie

Climat La Commission européenne avance ses propositions pour tenir les engagements de l'accord de Paris. Plus...

14 millions pour les économies d'énergie

Valais Le canton va proposer des subventions pour la rénovation des bâtiments. Plus...

Energie: la tentation de ne rien faire

L’éditorial Plus...

Le photovoltaïque, pas rentable à grande échelle

Energie solaire La coopérative Eco Energie Etoy suspend les grandes installations de panneaux solaires et donne priorité aux petites. Plus...

Les moulins à vent vaudois doivent encore attendre

Energie La faute aux oiseaux rares, aux avions de chasse, aux radars, aux sites protégés… Les spécialistes sont divisés, alors que les tribunaux entrent en jeu. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mc Sorley ne sera plus que manager du GSHC
Plus...