Les spécialistes disent oui au liquide nicotiné

VapotageQuarante experts préconisent la légalisation de la cigarette électronique avec nicotine. Avec quelques garde-fous.

Les tabacologues penchent pour une interdiction de l’e-cigarette dans les lieux publics.?

Les tabacologues penchent pour une interdiction de l’e-cigarette dans les lieux publics.? Image: AMÉLIE BENOIST/BSIP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il faut libéraliser le marché des liquides nicotinés alimentant les cigarettes électroniques. C’est la recommandation d’un pool de quarante experts nationaux en tabacologie. Il s’agit du premier avis groupé de spécialistes sur le vapotage, une pratique en explosion auprès de la population sur fond de vide législatif. Des médecins, chercheurs, représentants d’organes de prévention ou pharmaciens ont été consultés par la Policlinique médicale universitaire (PMU) de Lausanne. Le but: dégager un consensus autour d’une question brûlante qui agite citoyens et autorités. Et contribuer à la mise en place d’une politique publique.

«A défaut de données solides sur ce produit, son efficacité pour l’arrêt du tabac et d’éventuels effets nocifs, je me suis dit qu’il fallait au moins arriver à un consensus entre nous, explique le professeur Jacques Cornuz, directeur de la PMU spécialisée depuis vingt ans dans la prévention du tabagisme. Il est de la responsabilité des experts de proposer aux autorités des éléments susceptibles de contribuer à l’élaboration d’une régulation.» Les sollicitations pour une prise de position étaient devenues si pressantes que les résultats du sondage, lancé en septembre, ont été dévoilés avant même sa publication.

Si une future loi se rallie à la position des professionnels, les vapoteurs suisses ne seront donc plus obligés d’acheter à l’étranger les liquides contenant de la nicotine, interdits à la vente sur le territoire. «C’est un point positif, réagit Jean-François Etter, spécialiste genevois du tabagisme et participant à l’étude. Pour moi, cette nouvelle technologie représente, enfin, une concurrence à la cigarette. C’est une révolution dans la santé publique; la possibilité de diminuer considérablement l’énorme mortalité liée au tabac.» Même satisfaction du côté de l’organe cantonal de référence pour la prévention du tabagisme Cipret-Vaud, également consulté. «C’est quand même moins nocif, réagit la responsable, Myriam Pasche. De plus, il semble impossible de continuer à interdire la vente mais pas la consommation et donc forcer les adeptes à s’approvisionner à l’étranger.»

Mieux vaut vapoter que fumer, donc. Mais pas sans garde-fous. Les experts préconisent une série de limitations, dont l’interdiction de l’e-cigarette dans les lieux publics afin d’éviter «la renormalisation» du geste et prévenir le vapotage passif. «On ne connaît pas ses effets à long terme, explique Jacques Cornuz. Comme il n’est pas évident de savoir si la personne fume une cigarette électronique avec nicotine ou sans, il faudrait les interdire toutes les deux.»

A noter qu’aujourd’hui, le vapotage reste autorisé dans les établissements publics. A moins que ces derniers ne modifient leur règlement, comme Pathé, récemment, ou l’administration genevoise. Favorable à ce bannissement, Jean-François Etter pointe tout de même un effet pervers. «Elle remet les vapoteurs sur le trottoir, avec les fumeurs. Le risque, c’est qu’ils reprennent une cigarette.»

Autre recommandation des spécialistes: l’interdiction de vente aux mineurs ainsi qu’une limitation de la publicité, qui ne doit pas cibler les jeunes. «Je pense même qu’il faudrait être plus sévère et interdire totalement la promotion, réagit Verena El Fehri, directrice de l’Association suisse de prévention du tabagisme. Le risque, c’est que la cigarette électronique devienne un moyen pour les jeunes d’entrer dans la consommation.»

(TDG)

(Créé: 18.03.2014, 09h17)

Mots-clés

Sondage

Vapotage: pour ou contre la vente des liquides nicotinés en Suisse?





Articles en relation

Le vapotage est désormais interdit dans les locaux de l’administration

Genève Le Conseil d’Etat interdit la cigarette électronique. Le cas du Grand Conseil reste à trancher. Plus...

Faut-il bannir l’e-cigarette des préaux genevois?

Débat en ligne Confronté à des élèves qui «vapotaient» dans l’enceinte de son établissement, un directeur de cycle a interdit la pratique. Mais reste un vide législatif: le règlement général du Cycle d’orientation ne prohibe pas la cigarette électronique Plus...

La cigarette électronique s’invite dans les préaux

Santé Les élèves du Cycle profitent d’un vide dans le règlement. Un directeur a rédigé une circulaire pour interdire l’usage de l’e-cigarette. Plus...

La loi suisse sur l'e-cigarette profite aux commerçants de France voisine

Tabagisme L'interdiction en Suisse de la vente de recharges nicotinées entraine l'implantation de magasins spécialisés en Haute-Savoie. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Inauguration du Gothard
Plus...