Les registres cantonaux des armes sont en ligne

SuisseLa mise en place de ce réseau qui favorisera le travail de la police a requis un investissement de 1,5 million de francs.

Le nouveau dispositif offre une sécurité supplémentaire aux forces de police.

Le nouveau dispositif offre une sécurité supplémentaire aux forces de police. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis début octobre, la police peut effectuer une recherche en ligne dans les registres d'armes à feu. Ce qui lui permet d'obtenir des informations sur les armes détenues ou transmises sans avoir à multiplier les recherches dans les registres cantonaux.

Pour obtenir ces informations, il fallait jusqu'ici contacter individuellement les différents bureaux cantonaux compétents. Mais désormais, toutes ces données sont reliées entre elles, a indiqué jeudi la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de justice et police (CCDJP).

Le nouveau dispositif offre également une sécurité supplémentaire aux forces de police. Elles peuvent désormais s'informer, avant de procéder à une intervention, sur les armes détenues par les personnes impliquées. Seul le détenteur actuel de l'arme est indiqué, tel qu'il figure dans le registre cantonal.

Gros investissement

La mise en place de réseau a requis un investissement de 1,5 million de francs, selon la CCDJP. Ce montant a été pris à 80% en charge par les cantons et 20% par la Confédération. Le coût annuel de son exploitation se monte à 270'000 francs.

Les registres cantonaux restent propriétaires des données. Toute modification ou suppression est de leur ressort. Avec ce réseau, nous franchissons une étape importante vers l'harmonisation de l'informatique policière, conclut la CCDJP. (ats/nxp)

Créé: 24.11.2016, 11h33

Articles en relation

Les registres cantonaux des armes seront reliés

Conseil fédéral Les autorités pourront mieux échanger leurs informations concernant les détenteurs d'armes à feu dès le 1er juillet. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.