La Une | Mercredi 22 octobre 2014 | Dernière mise à jour 13:52
Montreux

Fusillade de Montreux: le conducteur était recherché par la police

Par Fanny Giroud/Benoît Lorenz/Laurent Antonoff. Mis à jour le 20.09.2012 12 Commentaires

Au terme d'une course-poursuite, un Valaisan de 45 ans a été tué lors d'un échange de coups de feu au centre de Montreux. Un policier a été blessé par le tir d'un collègue. Il était recherché pour excès de vitesse.

1/4 KEYSTONE/Jean-Christophe Bot

   

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

L'homme abattu par la police à Montreux la nuit dernière était recherché pour excès de vitesse, révèle la RTS. L'homme, qui circulait avec des plaques russes, était un Valaisan de 45 ans qui vivait à Leytron.

Un homme a été tué et un policier blessé cette nuit en plein cœur de Montreux, après une course-poursuite entre la police, confirmait ce matin la Police cantonale vaudoise. L'information avait été révélée par 20 Minuten dans son édition online. La police a clarifié les circonstances de ce drame lors d'un point presse ce matin à la Blécherette.

Vers 3h, une voiture de sport bleue qui roulait à 200km/h sur l'A9 en direction du canton de Vaud a dépassé une voiture de la police cantonale valaisanne, près de St-Triphon. Après avoir tenté de la poursuivre sans succès, la police valaisanne a averti ses homologues vaudois. Les gendarmes ont retrouvé la trace du chauffard une demi-heure plus tard près de Villeneuve. Ils ont essayé de l'arrêter mais le conducteur a poursuivi sa route en direction de Montreux, manquant de percuter la voiture de police, explique Olivia Cutruzzolà, porte-parole de la Gendarmerie.

Alertée, une patrouille de Police-Riviera a alors pris position au centre-ville de Montreux pour barrer la route au véhicule, sur l'avenue du Casino. Une patrouille de la gendarmerie est parvenue à prendre en sandwich le chauffard, qui a été forcé de s'arrêter.

C'est à ce moment que le conducteur est sorti de sa voiture et a dégainé un fusil de chasse à coup chargé. Se sentant menacés, trois policiers ont tiré. Neuf coups de feu sont partis, mais selon la police cantonale, le conducteur n'aurait pas tiré. Touché par un ou plusieurs coups mortels, le fuyard est retombé dans sa voiture.

Un agent de Police-Riviera a été blessé à l'épaule par un tir de la Gendarmerie. Il a été transporté au Chuv et est actuellement en salle d'opération. Ses jours ne sont pas en danger.

Nouvelle immatriculation russe

25000 francs en liquide ont été retrouvés dans la voiture. Celle-ci était immatriculée en Russie mais avait des plaques valaisannes jusqu'au mois de septembre, a précisé la police cantonale.

Le conducteur n'avait pas de permis de port d'arme. Ce type de fusil ne nécessitait toutefois pas de permis jusqu'en 2008.

Les policiers impliqués dans la fusillade sont entendus comme témoins et ne feront pas l'objet d'une instruction.

«Les policiers ont tenté de le réanimer»

«Vers trois heures et demie, j’ai vu la voiture débouler, déraper sur la route, puis s’immobiliser devant la voiture de police qui faisait barrage.» Depuis son appartement, Isabelle Bertolami a pu observer le déroulement des faits. « Un homme est sorti avec une arme, puis j’ai entendu deux ou trois coups de feu. Un policier est tombé, et les autres ont continué à tirer. C’était très rapide, ça n’a duré que 5 secondes. Le bruit des coups de feu était très violent. Et puis après, le silence.»

Isabelle Bertolami tremble de tout son corps. «Ce sont des images très perturbantes, et je n’ai évidemment pas réussi à m’endormir après les événements. Ce qui m’a touchée, c’est qu’après avoir tiré sur le malfrat, les policiers ont tenté de le réanimer. Et puis je me dis aussi que j’aurais pu être dans la rue à ce moment-là.»

A l'avenue du Casino, les stigmates de la nuit sont encore présents. La route a été aspergée au jet d’eau, mais la marque du corps, dessinée à la craie, est encore visible. (TDG)

Créé: 20.09.2012, 19h11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

12 Commentaires

Marguerite Favre

20.09.2012, 09:23 Heures
Signaler un abus 105 Recommandation 2

Bravo la Police ! Répondre


Henri Burki

20.09.2012, 09:14 Heures
Signaler un abus 95 Recommandation 1

Ils vont bien trouver une combine pour accuser le policier et le condanner, connaissant notre justice. Répondre



Sondage

Le fromage suisse profite de l'embargo russe...




Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Service clients

  • Abonnements et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h/13h30-17h
    Tél. 0842 850 150, Fax 022 322 33 74
    Depuis l'étranger: +41 22 322 33 10
    Adresse postale: Service clients
    CP 5306 - 1211 Genève 11