La crise à l'UDC Vaud s'aggrave avec une lettre ouverte

PolitiquePhilipp Stauber, qui accuse la présidente Fabienne Despot de mener le parti «dans le mur», prend ainsi partie dans le conflit qui oppose Claude-Alain Voiblet à une partie de l'UDC.

Fabienne Despot, présidente de l'UDC Vaud fait l'objet de violentes critiques.

Fabienne Despot, présidente de l'UDC Vaud fait l'objet de violentes critiques. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La crise au sein de l'UDC Vaud s'amplifie encore. Dans une lettre ouverte, le président du groupe au Conseil communal lausannois Philipp Stauber accuse la présidente Fabienne Despot de mener le parti «dans le mur». Face à la gravité des différends, le conseiller national Guy Parmelin estime qu'il faut rapidement prendre des mesures avant que l'image du parti en pâtisse.

«On a atteint le point de non-retour», a déclaré vendredi à l'ats Guy Parmelin, en revenant sur des informations de «24 heures». La lettre de Philipp Stauber est «extrêmement dure», souligne-t-il.

Prenant position dans le conflit qui oppose Claude-Alain Voiblet, ancien président du parti vaudois, et une partie de l'UDC , Philipp Stauber accuse Fabienne Despot de «s'agiter dans son bac à sable et de comploter à la manière d'Iznogoud». A ses yeux, la présidente de l'UDC Vaud conduirait le parti «dans le mur» et ne s'occuperait pas des vrais enjeux politiques.

Arrêter l'hémorragie

Selon Philipp Stauber, il semble de plus évident que les documents mettant en cause Claude-Alain Voiblet viennent de l'entourage de la présidente. «Le cercle des responsables de cette pluie d'indiscrétions est donc clairement défini», écrit-il.

«On ne peut pas continuer comme ça», réagit Guy Parmelin. Le conseiller national espère que la médiation activée pour résoudre les problèmes donnera des résultats. Le Comité central du parti doit se réunir début avril et il devra prendre des mesures le cas échéant.

Image du parti mise à mal

De telles affaires «nuisent à l'image du parti. Les militants veulent faire de la politique, ils sont prêts à s'engager», affirme le conseiller national. Quant à Fabienne Despot, elle ne veut pas commenter cette lettre ouverte. De tels problèmes doivent se régler «à l'interne» et la médiation reste d'actualité, déclare-t-elle à l'ats.

Claude-Alain Voiblet a déposé plusieurs plaintes pénales, deux contre deux ex-compagnes qui auraient tenté de porter atteinte à sa réputation et une troisième contre inconnu pour divulgation de documents qui émaneraient, selon lui, de l'UDC Vaud.

(smk/ats/nxp)

Créé: 14.03.2014, 11h54

Articles en relation

Claude-Alain Voiblet lâche la présidence de l’UDC Vaud

Politique L’homme fort de l’UDC vaudoise a annoncé sa démission au 31 août via son blog, tard jeudi soir. Une décision dictée par une surcharge de travail, selon lui. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Finale de la Coupe de Suisse
Plus...